Hayden a terminé la saison en partant des stands

Nicky Hayden en a fini avec sa saison de rookie en WSBK, qu'il a bouclée à la cinquième place du championnat, sans parvenir à prendre l'avantage sur son coéquipier, Michael Van der Mark.

L'Américain affiche à son compteur quatre podiums, dont une victoire à Sepang. La dernière manche, disputée dans la nuit de Losail le week-end dernier, ne lui a pas permis de retrouver le trio de tête et, s'il a une nouvelle fois repris des points à son coéquipier, ce ne fut pas suffisant pour prendre l'avantage au championnat.

Samedi, la première course qatarie l'avait laissé sur sa faim, ne le récompensant que d'une cinquième place devenue un peu étroite pour ses ambitions dans son nouveau championnat, à un cheveu de Tom Sykes, quatrième. S'il espérait faire mieux dimanche, la seconde course ne lui en a toutefois pas donné l'occasion, celle-ci ayant été condamnée avant même le départ par un changement de moteur.

Alors qu'il avait décroché sa meilleure qualification, il a dû troquer sa deuxième place sur la grille contre un départ de la pitlane et avec une pénalité de cinq secondes, après avoir dépassé l'allocation consentie pour la saison. Parti malgré tout à l'assaut du peloton, le Kentucky Kid avait réussi à se hisser à la 15e place lorsque les drapeaux rouges ont été déployés, suite à l'avarie de la Kawasaki de Saeed Al Sulaiti.

Au restart, il ne restait plus que dix tours à couvrir et il a profité d'être de retour en grille, à la place qui était la sienne au moment de l'interruption, pour grimper au neuvième rang dès la première boucle. Immédiatement en bagarre contre Jordi Torres et Michael Van der Mark, Nicky Hayden a également dû se confronter à Xavi Forés et Raffaele de Rosa lorsque ceux-ci ont été rattrapés par le petit groupe. L'Américain s'est longtemps maintenu à la neuvième place devant son coéquipier, puis il a réussi à prendre l'avantage sur Forés et De Rosa dans le dernier tour, pour aller accrocher la septième place, à 1"3 de la BMW de Torres.

"Ça n'a pas été une journée facile", constatait-il à l'heure d'en finir avec cette campagne. "Vers la fin de la course [samedi], on a commencé à avoir quelques problèmes. On espérait que c'était dû à certains changements que l'on avait opérés, mais dès que j'ai pris la piste pendant le warm-up (dimanche après-midi, ndlr), le problème était toujours présent. J'ai donc fait un seul tour et c'est tout. Le team a été obligé de changer le moteur et j'ai dû partir de la pitlane. Ce n'est pas génial, mais c'est le règlement !"

"Je me suis pas mal élancé, j'ai récupéré des places et opéré quelques bons dépassement, puis heureusement pour moi la course a été interrompue au drapeau rouge. J'ai repris ma place dans le groupe, même si ça n'était qu'en 15e position. À nouveau, j'ai commencé à grappiller des places et j'ai eu quelques belles bagarres, jusqu'à finir septième, ce qui n'est vraiment pas mal en partant de la pitlane ! J'ai réussi à récupérer deux places dans le dernier tour, ça aussi c'était sympa", raconte le pilote américain.

"Tout compte fait, étant donné le temps que l'on a perdu au warm-up, ça n'était pas une journée facile et on a sauvé quelque chose. Je souhaite remercier l'équipe, tout mon team, les sponsors et tous ceux qui sont derrière moi. J'ai maintenant hâte qu'arrive l'année prochaine", assure Nicky Hayden, qui se voit promettre une nouvelle moto pour poursuivre son engagement avec Honda et le team Ten Kate et veut tenter de s'appuyer sur les enseignements de cette première saison pour hausser le ton.

Veste à capuche Nicky Hayden
Veste à capuche Nicky Hayden, en vente sur Motorstore.com
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Losail
Sous-évènement Course 2
Circuit Losail International Circuit
Pilotes Nicky Hayden
Équipes Ten Kate Racing
Type d'article Réactions