Réactions
Dakar Dakar

Al-Attiyah veut désormais "aider Loeb à gagner le Dakar"

Après avoir perdu plus de deux heures lors de l'étape marathon, Nasser Al-Attiyah est prêt à apporter tout le soutien dont Sébastien Loeb aura besoin dans sa tentative de remporter enfin le Dakar.

#200 Nasser Racing Prodrive Hunter: Nasser Al-Attiyah

"L'idée est d'aider Seb à gagner le Dakar. Je ferai tout ce que je peux pour que ça arrive." Sans aucune ambigüité, Nasser Al-Attiyah n'a pas hésité une seconde devant les micros qui l'attendaient à l'arrivée de l'étape reine du Dakar 2024. Le Qatari a passé une mauvaise journée pour conclure le "48H Chrono" mais est toujours en course après avoir perdu plus de deux heures en raison d'un problème mécanique.

"Dans les 50 derniers kilomètres, on a cassé la direction", explique le tenant du titre. "On ne pouvait rien faire. On a attendu notre camion d'assistance pour pouvoir réparer, et après ça on a pu terminer. Maintenant on va continuer et on va voir ce que l'on peut faire." 

"Ça allait en ouvrant la route, même si ce n'était pas facile. On savait que l'on perdait du temps mais c'était parfait, on était vraiment satisfaits. Mais il y a eu cette rupture de direction dans les 50 derniers kilomètres."

Lire aussi :

Alors que le Dakar achève sa première semaine et que les concurrents vont rejoindre Riyad pour une journée de repos samedi, Nasser Al-Attiyah se retrouve rejeté à la 16e place du classement général, avec 2h40 de retard sur le nouveau leader Carlos Sainz. Une situation qui, à la régulière, le prive de se battre pour une sixième victoire sur l'épreuve.

Dans ces conditions, le pilote Prodrive et son navigateur Mathieu Baumel ont très vite fait basculer leurs objectifs. Le duo a tout d'abord des points à sauver dans l'optique du Championnat du monde de rallye-raid FIA. Surtout, ils ont donc l'intention de jouer le jeu de l'équipe pour aider Sébastien Loeb, vainqueur de l'étape marathon et troisième du général à moins d'une demi-heure de Carlos Sainz.

"Rien n'est terminé, mais on va maintenant essayer de jouer notre carte pour le championnat du monde", confirme Nasser Al-Attiyah. "Je vais aussi essayer d'aider Seb, d'être derrière lui, pour qu'au moins il puisse gagner le Dakar. Je ferai de mon mieux pour l'aider à gagner, parce qu'on est une équipe."

Sainz aborde la suite "avec humilité"

Audi est toujours là !

Audi est toujours là !

Car le pronostic qu'il avait lancé en ne prenant pas Audi au sérieux avant le grand départ d'Al-'Ula ne s'est pas vérifié à ce stade. "Je leur donne trois jours et ils rentreront chez eux", avançait Nasser Al-Attiyah la semaine dernière. Après six étapes, la marque aux anneaux le fait mentir et occupe les deux premières places du général, puisque Mattias Ekström est à 20'21 de Carlos Sainz. 

El Matador, lui, se satisfait évidemment de cette situation mais ne prend rien pour acquis. Provisoirement en tête de l'étape marathon jeudi soir, il s'est finalement incliné face à Sébastien Loeb mais mène donc les débats à mi-parcours, concentré sur la gestion quotidienne des événements.

"C’était une longue étape, difficile, mais on s’en plutôt bien tiré", souffle-t-il. "Aujourd'hui j'ai eu un problème en restant planté à un endroit, et on a perdu quelques minutes. Ces deux journées dans les dunes ont été positives. Si on m’avait dit au départ que je serais en tête du rallye à la journée de repos, j’aurais été très content. Mais il y a encore beaucoup de chemin à parcourir. C'est encore très ouvert."

"On doit continuer comme on a commencé, en prenant les choses au jour le jour et avec humilité, en essayant de continuer à passer les spéciales sans commettre de grosses erreurs."

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Motos, 6e étape - Van Beveren dompte les dunes du Quart vide !
Article suivant Loeb : "À ce rythme-là c'est normal que ça casse"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France