À Interlagos, McLaren va préparer 2016

partages
commentaires
À Interlagos, McLaren va préparer 2016
Par : Benjamin Vinel
10 nov. 2015 à 08:00

La saison 2015 prend des allures de chemin de croix pour McLaren.

Jenson Button, McLaren MP4-30
Fernando Alonso, McLaren MP4-30
Le volant de Jenson Button, McLaren MP4-30
Fernando Alonso, McLaren MP4-30
Jenson Button, McLaren Honda
Fernando Alonso, McLaren MP4-30
Jenson Button, McLaren MP4-30
Jenson Button, McLaren Honda
Jenson Button, McLaren MP4-30

Le calvaire a continué au Grand Prix du Mexique avec des ennuis techniques à répétition tout au long du weekend. Fernando Alonso a été contraint à l'abandon dès le premier tour, victime d'un problème moteur, tandis que Jenson Button a fait de son mieux mais a dû se contenter d'une quatorzième place, devant les deux Manor.

"Les deux dernières courses ont été frustrantes de mon côté du garage, car nous n'avons pas eu de chance avec des problèmes de fiabilité," déplore Alonso. "C'est quelque chose sur quoi nous travaillons toujours dur et à quoi nous nous intéresserons de très près pour le Grand Prix du Brésil, pour nous assurer d'avoir autant de temps de piste que possible dans le weekend."

Étrangement, les deux hommes ne semblent pas avoir le même avis quant au weekend qui les attend. "Nous savions que Mexico serait dur, et bien des caractéristiques d'Interlagos sont similaires, avec le dénivelé et les longues lignes droites," estime un Alonso plutôt pessimiste, alors que Button voit le verre à moitié plein : "Bien que le Mexique ait été dur, surtout avec l'altitude, notre rythme en virage était positif, donc j'ai hâte de voir comment notre voiture se comportera dans ce domaine au Brésil."

Engranger des données

Quoi qu'il en soit, après trois Grands Prix perturbés soit par la pluie, soit un manque d'adhérence chronique à cause de l'asphalte, McLaren compte sur Interlagos pour collecter des données qui seront cruciales pour ces deux dernières courses, notamment concernant l'évolution de l'unité de puissance récemment introduite... tout en préparant 2016?

"J'espère que contrairement aux deux dernières courses, nous obtiendrons un bon roulage sur le sec initialement pour pouvoir nous concentrer sur les réglages et la fiabilité, et obtenir autant de temps de piste que possible dès vendredi," déclare Button. "Puis nous verrons ce que nous pourrons faire à partir de là."

Selon Alonso, travailler avec constance est désormais crucial : "Nous continuons à voir des progrès dans notre rythme et des petites améliorations dans tous les domaines course après course, donc nous savons qu'il est important de continuer à travailler dur jusqu'à la fin de la saison."

"Chaque course compte et plus nous pouvons apprendre et rassembler des données sur chaque circuit, plus nous aurons d'informations à notre disposition durant l'hiver et pour le développement de notre package."

 

 

Quant au Grand Prix du Brésil, il s'annonce difficile pour McLaren, surtout avec une longue pleine charge en montée où le moteur Honda devrait souffrir. Jenson Button ne perd pas espoir pour autant, et pour cause : sa victoire de 2012 était plutôt inattendue!

"La météo est habituellement imprévisible, ce qui a mis le chaos dans certaines courses par le passé. C'est génial pour les fans et cela produit toujours des résultats très intéressants, donc espérons pouvoir nous mettre en position de prendre avantage de ce qui peut se passer," conclut le Champion du Monde 2009.

Prochain article Formule 1
Lotus affiche une "confiance très élevée" pour le rachat par Renault

Article précédent

Lotus affiche une "confiance très élevée" pour le rachat par Renault

Article suivant

7 informations à connaître du Grand Prix du Brésil

7 informations à connaître du Grand Prix du Brésil

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Brésil
Lieu Autódromo José Carlos Pace
Pilotes Jenson Button Boutique , Fernando Alonso Boutique
Équipes McLaren
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Preview