Albon : Il n'y a pas "besoin de paniquer" après deux courses

Alex Albon a déclaré qu'il n'y a pas "besoin de paniquer" après un début de saison difficile, et le pilote Red Bull est confiant de pouvoir progresser avec davantage de temps dans la voiture.

Albon : Il n'y a pas "besoin de paniquer" après deux courses

Alex Albon a connu une course solide lors du Grand Prix d'Autriche, jusqu'à sa collision avec Lewis Hamilton. Cependant, il n'a pas réussi à suivre le rythme de son équipier, Max Verstappen, lors du premier relais du Grand Prix de Styrie, ralenti par des cloques sur ses Pirelli. Après avoir changé de gommes, il a repris un meilleur rythme pour aller terminer à la quatrième place. Christian Horner, le directeur de Red Bull, a rapidement défendu son pilote, expliquant que l'équipe doit être patiente pendant qu'il développe son expérience, et le principal intéressé se veut aussi rassurant.

"Tout d'abord, nous n'avons fait que deux courses", a déclaré Albon lorsque la question de la pression ressentie dans son équipe lui a été posée. "Il est très, très tôt, et l'approche dans l'équipe est la même. Je veux dire, la Formule 1 est la Formule 1, chaque pilote est sous la pression de la performance. Et bien sûr, je sais que je dois faire du bon travail. Mais ça a été le cas depuis que j'ai huit ans, donc rien ne change vraiment."

Interrogé sur le manque de rythme face à son équipier, il revient sur sa course : "J'ai connu un mauvais début de course dans la deuxième course, et c'était plus ou moins le seul problème, donc je ne pense pas qu'il y ait besoin de paniquer. Il faut que j'arrive à mieux gérer les pneus, et mieux savoir quand attaquer et quand ne pas attaquer. Ça dépend de ça pour le moment. Je pense qu'une fois que je serai plus à l'aise dans la voiture, le rythme viendra également."

Lire aussi :

Albon explique aussi avoir manqué de roulage sur le sec avec les nouvelles pièces amenées entre les deux courses, lors du Grand Prix de Styrie : "C'est plus une question d'équilibre qu'autre chose, car nous avons eu le samedi entier sous la pluie, donc nous n'avons pas eu beaucoup de temps en piste. Nous avons apporté des évolutions qui ont fonctionné sur la voiture, mais il a fallu plus de temps que je l'aurais voulu pour me mettre dans le rythme avec, et c'était ça [le problème]."

"Je me sentais un peu plus à l'aise lors du premier week-end que dans le second, mais la voiture progresse à chaque fois que nous prenons la piste, donc je pense qu'en arrivant ici, nous avons une meilleure compréhension de la voiture. Ce que l'on cherche, c'est qu'elle soit plus prévisible. La voiture a un bon feeling, mais elle doit être au meilleur niveau et l'on doit pouvoir être constants avec."

Interrogé sur les domaines dans lesquels Red Bull est en retard sur Mercedes, Albon poursuit : "Il y a un peu de tout, il n'y a pas une chose spécifique. Si l'on regarde le Red Bull Ring, c'est une piste qui est assez simple. Je pense que dans les virages à basse vitesse, nous étions assez compétitifs. Et il y avait quelques virages rapides où Mercedes était plus rapide, et ils avaient un avantage dans les lignes droites, donc il s'agit de domaines dans lesquels on peut le sentir. Mais ceci dit, ce ne sera pas facile de les rattraper. Nous avons fait deux courses sur le même circuit, c'est donc difficile de juger où nous en sommes en termes de performance. Nous devrons attendre de voir ce qu'il en est en Essais Libres 1."

partages
commentaires
Vettel : Les évolutions Ferrari "ne changent pas la donne"

Article précédent

Vettel : Les évolutions Ferrari "ne changent pas la donne"

Article suivant

Ron Tauranac, cofondateur de Brabham en F1, est mort

Ron Tauranac, cofondateur de Brabham en F1, est mort
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Hongrie
Pilotes Alexander Albon
Équipes Red Bull Racing
Auteur Adam Cooper
Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne Prime

Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne

Ces dernières années, les critiques sont devenues récurrentes envers le circuit de Barcelone, présent au calendrier depuis désormais trente ans. Malgré un spectacle de bonne facture en 2021, notamment grâce à la bataille stratégique entre Mercedes et Red Bull, le tracé catalan a de nouveau affiché ses failles, qui doivent être réparées pour atteindre les objectifs de la F1 actuelle.

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes Prime

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes

Mercedes règne en maître sur la Formule 1 depuis le début de l'ère hybride, et c'est en partie grâce à Petronas.

Formule 1
12 mai 2021
Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé Prime

Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé

Au volant de la meilleure monoplace du plateau, Jacques Villeneuve n'a pas marqué le moindre point au Grand Prix de Monaco en 1996 et en 1997, avec deux des pires courses de sa carrière. Son père Gilles s'était pourtant illustré en Principauté.

Formule 1
11 mai 2021
Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021

Après le Grand Prix d'Espagne, quatrième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
10 mai 2021
Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs Prime

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs

Affronter la grande puissance de Mercedes et son atout Lewis Hamilton a toujours exigé le meilleur de Red Bull et de Max Verstappen. Mais après avoir commis quelques erreurs supplémentaires lors du Grand Prix du Portugal, le pilote néerlandais a montré les failles qu’il doit combler s’il veut lutter pour le titre jusqu’à la fin de la saison.

Formule 1
8 mai 2021
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Formule 1
7 mai 2021
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021