Albon rejoint Latifi chez Williams pour 2022

Alexander Albon fera l'année prochaine son retour en Formule 1, où il pilotera pour l'écurie Williams.

Albon rejoint Latifi chez Williams pour 2022

Après une année passée sur la touche, Alexander Albon va retrouver une place de titulaire en Formule 1 dès la saison prochaine. Des nouvelles dans ce sens étaient attendues assez rapidement par l'état-major de Red Bull, c'est désormais officiel : le Thaïlandais rejoindra l'écurie Williams pour la saison 2022. Il y remplacera George Russell, promu chez Mercedes, pour faire équipe avec Nicholas Latifi, qui est confirmé par l'écurie de Grove. 

La semaine dernière, en marge du Grand Prix des Pays-Bas à Zandvoort, Christian Horner avait mis une forme de pression sur le clan Mercedes en faisant part de ses craintes quant à une opposition de la marque allemande, également motoriste de Williams, face à ce transfert. Le directeur de Red Bull insistait sur le désir très fort de sa structure de permettre à Alex Albon de revenir en F1. Tout indique désormais que les liens demeureront entre Albon et RBR. 

Après avoir débuté chez Toro Rosso en 2019, le pilote thaïlandais a rejoint Red Bull Racing l'été de cette même année pour y remplacer Pierre Gasly, alors invité à faire le chemin inverse. Il a ensuite disputé la totalité de la saison 2020 sous les couleurs de l'écurie de Milton Keynes, mais n'a pas convaincu en raison, notamment, d'une grande irrégularité et d'une incapacité à être suffisamment proche du niveau de Max Verstappen

Monté deux fois sur le podium l'an dernier (au Mugello et à Sakhir), il n'a pas été conservé par Red Bull, qui a fait le choix de recruter Sergio Pérez. Il est toutefois resté sous l'aile de la firme autrichienne, qui lui a confié un poste de réserviste et d'essayeur, tout en lui permettant de garder un pied en compétition avec un programme DTM. 

En faisant le choix de la stabilité générale chez Red Bull et AlphaTauri, où les quatre pilotes resteront inchangés en 2022, il fallait trouver une option externe facilitant le retour en F1 d'Alex Albon. Ce sera donc avec Williams, qui occupe actuellement la huitième place au championnat constructeurs

"Je suis vraiment enthousiaste à l'idée de revenir en F1 comme titulaire en 2022", se réjouit Alex Albon. "Quand on passe un an loin de la F1, on n'est jamais certain d'y revenir, alors je tiens vraiment à remercier Red Bull et Williams de croire en moi et de m'aider à faire mon retour sur la grille. C'était génial également de voir tous les progrès réalisés par Williams cette année, et j'ai hâte de les aider à continuer cette aventure en 2022."

Pour Jost Capito, PDG de Williams, il s'agit d'une nouvelle "fantastique" à l'heure de confirmer officiellement le duo de pilotes pour la saison prochaine. "Les deux pilotes apportent un excellent mélange de jeunesse et d'expérience, ce qui sera parfait pour s'intégrer à l'équipe mais aussi pour nous aider à franchir un nouveau cap", assure-t-il. 

"Alex est un des jeunes talents les plus enthousiasmants et arrivé néanmoins avec une grande expérience de la F1 grâce à son passage chez Red Bull. Ses podiums mettent en lumière sa vitesse et nous savons qu'il se sentira immédiatement chez lui dans l'équipe à Grove. Par ailleurs, Nicholas nous a régulièrement impressionnés ces trois dernières années, par son travail acharné et son attitude positive. Il a continué à progresser chez Williams et a mûri pour devenir un pilote de F1 impressionnant, comme le montrent ses points inscrits cette saison."

Lire aussi :

partages
commentaires
La F1 espère que le DRS sera utilisé dans le banking en 2022

Article précédent

La F1 espère que le DRS sera utilisé dans le banking en 2022

Article suivant

La F1 et Motorsport Network lancent le plus grand sondage mondial pour les fans de F1

La F1 et Motorsport Network lancent le plus grand sondage mondial pour les fans de F1
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021