Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
46 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
53 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
67 jours
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
81 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
95 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
102 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
116 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
130 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
137 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
151 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
158 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
172 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
186 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
214 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
221 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
235 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
242 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
256 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
270 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
277 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
291 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
305 jours

Alfa Romeo a échoué au premier crash-test de sa F1 2020

partages
commentaires
Alfa Romeo a échoué au premier crash-test de sa F1 2020
Par :
19 déc. 2019 à 15:53

Selon les informations de Motorsport.com, la nouvelle monoplace de l'écurie Alfa Romeo n'a pas réussi le premier crash-test dynamique frontal.

Ce test a eu lieu au CSI (un centre d'analyse et de certification homologué par la FIA) de Bollate, près de Milan, et s'est donc avéré négatif. Les premiers tests effectués sur le châssis de la future C39 à Hinwil, le siège suisse de l'écurie, s'étaient pourtant révélés positifs.

Lire aussi :

Il n'est pas rare qu'une écurie échoue à sa première tentative lors d'un crash-test frontal dynamique, les équipes cherchant toujours à partir de l'extrême limite en termes de poids et de dimensions pour ensuite parvenir à la certification en s'assurant d'être dans les clous du Règlement Technique. Cependant, cette situation engendre forcément des coûts supplémentaires de re-conception et de reconstruction, tout en retardant quelque peu le processus d'homologation complet du châssis par la fédération internationale qui comprend un total de 15 tests. Le châssis endommagé ne sera pas totalement perdu puisqu'il pourra éventuellement servir à des tests statiques, mais seulement en interne.

Lire aussi :

Alfa Romeo va donc devoir mettre la main à la pâte et redoubler d'efforts pour venir à bout de ce test et éviter un trop grand décalage sur le programme prévu. Aucune date n'a encore été fixée pour une présentation de cette voiture mais il y a fort à parier que celle-ci se tiendra à la mi-février. Ferrari et AlphaTauri (ex-Toro Rosso) ont en effet déjà annoncé leur date de présentation et, depuis plusieurs années, les lancements des F1 sont regroupés sur une période plus courte, dans les dix jours précédents les premiers essais hivernaux.

Avec Roberto Chinchero 

Article suivant
McLaren n'ira pas vers un 3e programme "financièrement irresponsable"

Article précédent

McLaren n'ira pas vers un 3e programme "financièrement irresponsable"

Article suivant

La F1 a attiré encore plus de spectateurs en 2019

La F1 a attiré encore plus de spectateurs en 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Alfa Romeo
Auteur Fabien Gaillard