Alonso avec la dernière évolution Honda à Mexico ?

Fernando Alonso pourrait utiliser à Mexico une version évoluée du moteur Honda.

Alonso avec la dernière évolution Honda à Mexico ?
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren MCL32, abandonne
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32, Fernando Alonso, McLaren MCL32, Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM10
Fernando Alonso, McLaren
Fernando Alonso, McLaren
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren MCL32

Bien placé pour aller chercher des points à Austin, Fernando Alonso a été stoppé net dans son élan par une nouvelle défaillance moteur, liée au MGU-H de l'unité de puissance Honda. La conséquence est directe pour le prochain Grand Prix à Mexico, où l'Espagnol devra utiliser un bloc neuf. Le motoriste japonais devrait du coup en profiter pour introduire une évolution, ce qui était déjà plus ou moins dans l'air puisqu'il semblait anticipé qu'Alonso subisse des pénalités sur la grille au Mexique afin de préparer les deux derniers Grands Prix, au Brésil et à Abu Dhabi.

Honda estime que la défaillance survenue à Austin sur son MGU-H est similaire à celle qui avait contraint Stoffel Vandoorne à changer d'unité de puissance avant la course, le renvoyant en fond de grille. C'est un coup d'arrêt dans la progression très récente du motoriste, qui avait fait un pas en avant en matière de fiabilité ces derniers temps, mais ce composant pose régulièrement problème depuis le début de l'année.

"C'est très décevant de faire face à des problèmes supplémentaires sur notre moteur, notamment alors que la fiabilité a été relativement stable lors des dernières courses", regrette Yusuke Hasegawa, directeur du programme F1 de Honda. "Nous enquêterons immédiatement sur le problème avec l'équipe basée à Sakura [au Japon], et nous travaillerons pour trouver une contre-mesure en vue de Mexico."

"Il semble que nous ayons eu un problème similaire [avec Vandoorne et Alonso], mais nous ne savons pas exactement. Ça semble être un problème de rotation. Le MGU-H de Stoffel avait plus de kilométrage, donc nous savions qu'il atteindrait sa fin de vie au terme de ce Grand Prix. Mais nous ne nous attendions pas à une défaillance. Celui de Fernando avait très peu de kilométrage car nous l'avions introduit seulement à Suzuka."

Honda, pour qui il ne reste désormais plus que trois Grands Prix à disputer avec McLaren avant de filer chez Toro Rosso, quitte en tout cas le Texas avec des regrets, car la performance était, elle, davantage au rendez-vous.

"Nous avions une performance raisonnablement bonne", estime Hasegawa. "Nous avions la performance pour viser les points. Si nous n'avions pas eu de problème, Alonso aurait marqué des points. Nous aurions pu terminer sixième ou septième. Si Stoffel était parti 14e, il aurait pu lui aussi marquer des points."

partages
commentaires
Prost salue la performance "exceptionnelle" de Sainz

Article précédent

Prost salue la performance "exceptionnelle" de Sainz

Article suivant

Marchionne : Ferrari n'a "pas besoin" de remaniement

Marchionne : Ferrari n'a "pas besoin" de remaniement
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021