Alonso ne se cherche pas une "excuse" après Imola

Selon Fernando Alonso, son manque d'expérience dans une monoplace de Formule 1 actuelle ne peut pas être utilisé comme une "excuse" pour expliquer sa contre-performance au Grand Prix d'Émilie-Romagne.

Alonso ne se cherche pas une "excuse" après Imola

Après deux saisons d'absence, Fernando Alonso fait son comeback en Formule 1. Malgré un début encourageant au GP de Bahreïn, le double Champion du monde a eu plus de mal à Imola, le week-end dernier. Battu par son équipier en qualifications pour la première fois depuis 2017, Alonso est parti à la faute avant même le départ du GP d'Émilie-Romagne, dans le tour de mise en grille, puis a passé l'intégralité de la course en queue de peloton, profitant des abandons, des sorties de piste et des pénalités pour décrocher son premier point de la saison.

S'étant majoritairement déroulé dans des conditions pluvieuses, le GP d'Émilie-Romagne a mis en difficulté tous les rookies et transfuges, sans exception. Alonso le confirme en déclarant que les conditions humides délicates n'ont pas aidé ceux qui découvrent un nouvel environnement mais nuance son propos en précisant qu'il serait malvenu de s'en servir comme "excuse".

"Ici [à Imola], c'était une triple expérience", explique-t-il. "Du premier tour au dernier, les conditions de piste et le niveau d'adhérence n'ont pas cessé de changer. Il y a eu un drapeau rouge, un départ arrêté, un départ lancé, des choses qui prennent normalement quatre ou cinq courses. Nous avons tout comprimé en une seule course. Je suis donc content de ce que j'ai appris et de rouler dans des conditions humides, car c'était une première. Il y a donc beaucoup de leçons à tirer de cette expérience pour l'analyser."

Lire aussi :

"Du point de vue des sensations, du premier au 63e tour, je me suis senti mieux à 300%, ce qui montre à quel point je suis en confiance avec la voiture. Mais cela ne peut pas être une excuse pour dire que nous n'avons pas bien travaillé, que je n'ai pas bien travaillé. Je dois être mieux préparé pour la prochaine fois. Peu importe si vous avez peu de kilomètres dans la voiture, je vais essayer d'être meilleur la prochaine fois."

Avant le début de la saison 2021, Alonso ne s'attendait pas à vivre un retour facile en catégorie reine. Aujourd'hui, le pilote Alpine estime qu'il faudra patienter encore quelques courses avant d'atteindre un niveau de performance satisfaisant.

"Je suis là où je m'attendais mais vous voulez toujours être mieux placé et toujours plus confiant dans la voiture", précise-t-il. "Je n'étais probablement pas confiant à Bahreïn ou ici [à Imola], et je ne serai pas confiant à Portimão. Ce n'est pas quelque chose qui change du jour au lendemain, cela prendra du temps. Mais je suis ici pour travailler et pour m'améliorer. Et une course comme [le GP d'Émilie-Romagne] aide grandement parce que, dans des conditions très difficiles, vous apprenez beaucoup plus qu'une course normale."

partages
commentaires

Voir aussi :

McLaren vend son usine F1 pour près de 200 millions d'euros

Article précédent

McLaren vend son usine F1 pour près de 200 millions d'euros

Article suivant

Russell : Le crash avec Bottas n'abîmera pas ma relation avec Mercedes

Russell : Le crash avec Bottas n'abîmera pas ma relation avec Mercedes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Émilie-Romagne
Catégorie Course
Lieu Imola
Pilotes Fernando Alonso
Équipes Alpine
Auteur Jonathan Noble
Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne Prime

Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne

Ces dernières années, les critiques sont devenues récurrentes envers le circuit de Barcelone, présent au calendrier depuis désormais trente ans. Malgré un spectacle de bonne facture en 2021, notamment grâce à la bataille stratégique entre Mercedes et Red Bull, le tracé catalan a de nouveau affiché ses failles, qui doivent être réparées pour atteindre les objectifs de la F1 actuelle.

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes Prime

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes

Mercedes règne en maître sur la Formule 1 depuis le début de l'ère hybride, et c'est en partie grâce à Petronas.

Formule 1
12 mai 2021
Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé Prime

Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé

Au volant de la meilleure monoplace du plateau, Jacques Villeneuve n'a pas marqué le moindre point au Grand Prix de Monaco en 1996 et en 1997, avec deux des pires courses de sa carrière. Son père Gilles s'était pourtant illustré en Principauté.

Formule 1
11 mai 2021
Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021

Après le Grand Prix d'Espagne, quatrième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
10 mai 2021
Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs Prime

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs

Affronter la grande puissance de Mercedes et son atout Lewis Hamilton a toujours exigé le meilleur de Red Bull et de Max Verstappen. Mais après avoir commis quelques erreurs supplémentaires lors du Grand Prix du Portugal, le pilote néerlandais a montré les failles qu’il doit combler s’il veut lutter pour le titre jusqu’à la fin de la saison.

Formule 1
8 mai 2021
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Formule 1
7 mai 2021
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021