Alonso n'a fait "que 500 mètres" en qualifications

Les qualifications du Grand Prix de Belgique ne se sont pas passées comme prévu pour Fernando Alonso, c'est le moins que l'on puisse dire.

Alonso n'a fait "que 500 mètres" en qualifications
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Fernando Alonso, McLaren Honda
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Jenson Button, McLaren Honda et Fernando Alonso, McLaren Honda
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Fernando Alonso, McLaren Honda lors de la conférence de presse de la FIA
Fernando Alonso, McLaren Honda
Charger le lecteur audio

Les McLaren disposent ce week-end d'une évolution de l'unité de puissance Honda, mais Fernando Alonso ne cesse de rencontrer des problèmes techniques. Déjà condamné à 35 places de pénalité pour de multiples changements de pièces, l'Espagnol a immobilisé sa MP4-31 en haut du Raidillon lorsqu'il a quitté les stands en Q1.

"J'ai fait six tours aujourd'hui, hier j'en ai fait 12", lâche un Alonso laconique. "Le week-end a été un peu difficile pour moi."

"C'est aussi une question de chance. Jenson a la même spécification et n'a pas eu le moindre problème. Moi, c'est mon troisième moteur du week-end. Au moins, nous avons des pièces neuves pour le reste de l'année. Il faut apprendre de nos erreurs. S'il y a une pièce qui n'est pas assez solide, il nous faut la renforcer pour l'an prochain. Il faut tirer le positif de ces problèmes et ne pas les répéter."

Le problème qui a contraint Alonso à l'abandon lorsqu'il a pris la piste pour la première fois en qualifications reste pour l'heure inconnu.

"Nous devons encore étudier ça. Nous avons vu un problème après les tours d'essais libres et il faut plus de temps après les qualifications pour comprendre. Nous n'avons fait que 500 mètres en qualifications, donc il y a vraiment quelque chose qui ne va pas."

"Nous avons le temps maintenant, même de changer l'unité de puissance, nous partons derniers de toute façon. Demain, nous devrons nous assurer de finir la course."

Malgré les soucis de fiabilité rencontrés ce week-end, Alonso se satisfait des progrès réalisés par Honda en termes de performance.

"J'ai fait quatre tours aujourd'hui, donc je ne peux pas vraiment comparer, mais je pense que nous allons dans la bonne direction. En fin de compte, cela fait partie de notre processus d'apprentissage. Notre unité de puissance est trop fragile, il faut la renforcer et avoir un moteur capable de se battre pour le championnat", conclut le double Champion du monde.

 

Polo Fernando Alonso 2016
Polo Fernando Alonso 2016
partages
commentaires
Vettel explique sa frustration à la radio en qualifications
Article précédent

Vettel explique sa frustration à la radio en qualifications

Article suivant

Honda confirme un nouveau moteur pour Alonso

Honda confirme un nouveau moteur pour Alonso