Alpine contraint de mettre fin à ses essais de Barcelone

Après un problème rencontré en début de matinée lors de la troisième et dernière journée des essais organisés à Barcelone, Alpine a indiqué renoncer à tout roulage supplémentaire ce vendredi.

Alpine contraint de mettre fin à ses essais de Barcelone
Charger le lecteur audio

Jusqu'ici, les essais hivernaux d'Alpine avaient été plutôt calmes, en dépit de craintes autour de la fiabilité de l'unité de puissance. L'écurie française avait atteint par deux fois la barre des 120 tours mercredi et jeudi, d'abord avec Fernando Alonso puis avec Esteban Ocon. Elle était ainsi l'une des trois écuries à atteindre ce total sur les deux premières journées, avec Ferrari et AlphaTauri.

Lire aussi :

Toutefois, les choses n'ont pas débuté de la même manière ce vendredi. En effet, peu avant la fin de la première heure de roulage sur le Circuit de Barcelona-Catalunya, de la fumée s'est échappée de l'A522 pilotée par Alonso. Le double Champion du monde espagnol, qui était passé par les graviers peu de temps avant, a dû immobiliser sa monoplace en piste après 12 tours bouclés, avant que celle-ci ne disparaisse momentanément dans un nuage de fumée inquiétant. Une fois le drapeau rouge brandi, le premier du jour en Catalogne, et les commissaires intervenus, l'heure de l'analyse avait déjà débuté.

En ce début d'après-midi, peu avant la fin de la session matinale – la dernière sur piste sèche puisque le roulage se fera sur un tracé mouillé artificiellement pour l'ultime demi-journée –, Alpine a communiqué officiellement sur la panne et annoncé la fin du programme de roulage.

"Après de nouvelles investigations dans le garage suite à l'arrêt de Fernando Alonso sur la piste plus tôt ce matin, l'équipe peut confirmer qu'il s'agissait d'un problème avec le système hydraulique. Un problème d'étanchéité mineur a conduit à un incendie à l'arrière de la voiture", a expliqué la structure basée à Enstone.

"L'équipe a bouclé avec succès 266 tours pendant les trois jours du shakedown de Barcelone. Les réparations sur la voiture vont se poursuivre, et par conséquent, nous ne courrons pas pour le reste de la journée. Nous avons hâte d'être de retour en action lors du prochain test à Bahreïn."

La prochaine et dernière session d'essais hivernaux avant le début de la saison 2022 aura donc lieu à Sakhir, du 10 au 12 mars, et précédera de quelques jours le premier Grand Prix du Championnat du monde, qui se tiendra lui aussi à Bahreïn, du 18 au 20 mars.

Lire aussi :
partages
commentaires
Guerre Russie-Ukraine : Haas a des doutes pour l'avenir de Mazepin
Article précédent

Guerre Russie-Ukraine : Haas a des doutes pour l'avenir de Mazepin

Article suivant

La F1 juge "impossible d'organiser le Grand Prix de Russie"

La F1 juge "impossible d'organiser le Grand Prix de Russie"