Nouveau plancher et évolutions aéro pour Alpine à Silverstone

Alpine a confirmé l'introduction de plusieurs évolutions sur sa monoplace pour le Grand Prix de Grande-Bretagne.

Nouveau plancher et évolutions aéro pour Alpine à Silverstone
Charger le lecteur audio

Esteban Ocon avait évoqué "pas mal d'améliorations" à venir sur l'Alpine A522, on en sait désormais davantage. L'écurie française se présentera ce week-end à Silverstone avec une monoplace dotée de plusieurs évolutions au niveau aérodynamique. Les deux pilotes devraient en bénéficier dès les essais libres qui débuteront vendredi pour le Grand Prix de Grande-Bretagne.

"Tout le monde à Enstone a travaillé très dur pour produire et livrer à temps, pour cette course, un package d'améliorations assez important, qui comprend un nouveau plancher et une nouvelle carrosserie", annonce Pat Fry, directeur technique d'Alpine. "L'équipe a fait un gros effort pour préparer cette évolution, et il faut donc féliciter les personnes impliquées pour avoir réussi à respecter jusqu’à présent le planning de développement."

Alpine reste sur une belle moisson de points au Canada, où l'équipe d'Enstone a signé son meilleur résultat d'ensemble mais a aussi connu un peu de frustration après de la joie en qualifications. Parti en première ligne, Fernando Alonso a de nouveau rencontré des ennuis techniques en course, qui ne lui ont pas permis de concrétiser le rythme prometteur qu'il affichait.

"Si c’est une bonne chose d’avoir marqué dix points au Canada, la principale leçon à retenir c’est combien il est important d’avoir une voiture fiable", reconnaît Pat Fry. "Malheureusement, Fernando a rencontré deux soucis en course – l'un qui a affecté les performances de son unité de puissance et l'autre la suspension – ce qui, après une superbe qualification, lui a annihilé toute possibilité de se battre pour le podium. Ce dernier problème a entraîné du graining sur les pneus."

"Et ce sans parler de son manque de réussite avec les interventions de la voiture de sécurité. Sa position à l’arrivée n’est pas représentative de ce qui lui était possible de faire en course. Pour faire le bilan des dernières épreuves, nous avons fait des progrès constants grâce aux développements apportés à la voiture et nous devons nous assurer maintenant d’être en mesure de capitaliser sur ces performances pour pouvoir atteindre nos objectifs en fin d’année."

Fernando Alonso insiste sur la mission essentielle de l'écurie désormais. "Nous devons dorénavant nous concentrer sur notre quête de performance et de fiabilité pour Silverstone", prévient le double Champion du monde, qui admet avoir connu un début d'année "mitigé".

"On pointe constamment dans le top 10 et on est parfois même en mesure de viser plus haut, surtout sur un tour", constate-t-il. "Cependant, on doit composer jusqu’à présent avec un manque de réussite. On a eu des problèmes de fiabilité, mais on a aussi été les victimes collatérales d’incidents et d’interventions de la voiture de sécurité. Autant de faits de course n’ayant jamais tourné en notre faveur. Mais l'équipe se porte bien et ça travaille dur dans les usines pour continuer à apporter des améliorations à la voiture."

Lire aussi :

partages
commentaires
La Mercedes ne passera pas Copse à fond selon Russell
Article précédent

La Mercedes ne passera pas Copse à fond selon Russell

Article suivant

Augmenter le nombre de femmes en F1, l'ambitieux programme d'Alpine

Augmenter le nombre de femmes en F1, l'ambitieux programme d'Alpine