Pour Binotto, Ferrari va désormais dans la bonne direction

Le directeur de Ferrari Mattia Binotto assure que l'équipe de Maranello va désormais dans "la bonne direction" après l'introduction de ses dernières évolutions lors du Grand Prix de l'Eifel.

Pour Binotto, Ferrari va désormais dans la bonne direction

La Scuderia Ferrari poursuit son travail d'apport progressif d'évolutions sur sa SF1000, un travail entamé en Russie avec en tête l'idée de confirmer les domaines dans lesquels l'écurie doit progresser avant d'installer peu à peu des pièces évoluées dans le cadre d'un package plus global étalé dans le temps. Depuis deux Grands Prix, un nez et un aileron arrière retravaillés ont été introduits, ainsi que quelques changements dans la zone des déflecteurs.

Lire aussi :

Même si ces évolutions ne sont pas forcément destinées à produire des effets spectaculaires sur le chronomètre, Charles Leclerc s'est offert au Nürburgring une quatrième place remarquée en qualifications même si cela ne s'est pas reproduit en course, où du graining dans le premier relais lui a coûté cher. Il a tout de même franchi la ligne d'arrivée au septième rang.

Pour Mattia Binotto, team principal de Ferrari, ce bon week-end du Monégasque est le signe que la compréhension de la voiture est de plus en plus solide. "Je pense que nous ne nous attendions pas à une grande différence", a-t-il déclaré au sujet des nouveaux changements effectués. "Il s'agissait d'une petite évolution et elle complétait un package que nous avions commencé à introduire en Russie."

"Ce qui est positif, c'est qu'il y a eu une bonne corrélation avec ce que nous avons vu en soufflerie et à l'usine. Et cela veut en quelque sorte dire que nous allons dans la bonne direction avec la voiture. Il y aura des évolutions supplémentaires pendant le reste de la saison, qui seront importantes également. Et, pour nous, la clé est le développement de la voiture par l'équipe et, plus important, de nous assurer que la direction prise soit la bonne."

Leclerc faisait lui-même part de sa surprise de si bien figurer au Grand Prix de l'Eifel, sur une piste et avec des températures qui semblaient ne pas devoir convenir à Ferrari. "Si l'on regarde le week-end, je pense qu'il y a pas mal de points positifs. Je ne m'attendais pas à être aussi compétitif, avec les conditions froides comme celles-ci et la voiture qui se comportait bien. C'était positif."

"Je pense que les plus petites évolutions apportées ce week-end ont également été dans la bonne direction. Ce n'était pas un pas en avant immense, mais c'est n'est pas ce que nous recherchions. Il s'agissait d'un petit pas dans la bonne direction. Et c'est également positif. Désormais, il nous faut juste comprendre pourquoi le premier relais en tendres a été tant affecté par le graining, mais je suis assez heureux de la manière dont le week-end s'est passé."

partages
commentaires
Pirelli prépare un test de pneus prototypes crucial à Portimão
Article précédent

Pirelli prépare un test de pneus prototypes crucial à Portimão

Article suivant

Pérez menacerait le volant de Russell chez Williams

Pérez menacerait le volant de Russell chez Williams
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021