Malgré le blistering, Ferrari trace sa route

partages
commentaires
Malgré le blistering, Ferrari trace sa route
Par : Fabien Gaillard
20 juil. 2018 à 17:02

Même si le cloquage des pneus a touché la Scuderia ce vendredi, Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen gardent le cap avant le samedi et le dimanche du Grand Prix d'Allemagne 2018 de F1.

Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Sebastian Vettel, Ferrari
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H lâche des étincelles
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari

Comme depuis le début de saison, le vendredi de Ferrari est plutôt discret, avec comme leitmotiv un travail de fond qui sera magnifié le samedi et le dimanche au moment où les pilotes de la Scuderia pourront pleinement lâcher les chevaux.

En Allemagne, pas d'exception à la règle puisque aucune des SF71H n'a terminé dans le top 3 des deux premières séances d'essais libres en dépit d'un rythme très solide sur les longs relais. "Nous avons essayé de faire un petit peu de tout", a expliqué Sebastian Vettel, "évidemment on ne peut pas tout faire mais je pense que nous avons pas mal réussi au niveau du choix de pneus aujourd'hui. Nous avons fait quelque chose de différent avec les deux voitures également, donc je pense que ça allait".

Lire aussi :

"Désormais, il faut voir [...] ce que nous trouvons et comment nous marchons par rapport aux autres. Je pense qu'il nous manque toujours un peu de performance sur un tour, je pense qu'on peut progresser, je n'étais pas totalement heureux de la seule tentative que j'ai eue en ultratendres. Mais la voiture est bonne et je pense que nous pouvons encore progresser un peu."

Parmi les motifs potentiels d'inquiétude, la tenue pneumatique, et notamment des ultratendres, sur lesquels du blistering a été vu : "Oui, nos ultratendres également ont eu des cloques à l'arrière. Évidemment, il fait très chaud. Nous verrons, je pense que ça s'améliore habituellement jusqu'au dimanche, la piste s'améliore. Je suis content de savoir que nous n'étions pas les seuls."

Quand il lui est demandé si, au vu des premiers éléments, il va s'agir d'une bataille à trois, l'Allemand répond : "Oui, surtout sur un tour – je ne sais pas, je n'ai pas vu grand-chose des Red Bull sur les longs relais, mais sur un tour je pense que c'est le cas, ça semble très serré. Nous verrons, évidemment il sera crucial d'avoir une journée solide demain et un bon résultat aide toujours. Donc c'est ce que nous allons essayer de faire."

Pour Kimi Räikkönen, la course pourrait ressembler à celle du GP d'Autriche, avec une gestion appuyée des gommes. "Je pense que si ça reste chaud comme ça, demain les conditions devraient être différentes, on verra dimanche, mais si c'est comme ça, ce sera plus comme en Autriche, limite sur les pneus, et celui qui fera le meilleur job aura un avantage. Il faut avoir un bon package aussi, c'est une combinaison de facteurs, c'est normal. Je pense que nous sommes raisonnablement bons sur tous les circuits, on est seulement vendredi, c'est le jour où on essaie des choses, on apprend."

Prochain article Formule 1
Le nouvel aileron déclenche une lueur d'espoir chez Williams

Article précédent

Le nouvel aileron déclenche une lueur d'espoir chez Williams

Article suivant

Räikkönen chez Sauber : Vasseur ne ferme aucune porte

Räikkönen chez Sauber : Vasseur ne ferme aucune porte
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Allemagne
Catégorie Essais Libres 2
Pilotes Kimi Räikkönen Boutique , Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Réactions