Un Bottas abattu n'a rien vu venir

Valtteri Bottas avait la victoire au bout des doigts à Bakou lorsqu'il a roulé sur un débris, avec une crevaison qui l'a contraint à l'abandon.

Un Bottas abattu n'a rien vu venir
Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09 EQ Power+
Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09 EQ Power+
Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1
Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, devant Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, et Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H au restart

Troisième en début de course, Valtteri Bottas a hérité de la première place lorsque Sebastian Vettel et Lewis Hamilton, qui le devançaient, sont rentrés au stand. Le pilote Mercedes a poussé son relais jusqu'au 40e passage pour un total de 43 tours (dont trois en Q2) sur le même train de pneus supertendres avant de profiter du Safety Car provoqué par l'accrochage des Red Bull pour changer de gommes tout en conservant la tête.

Bottas a ensuite géré le restart à la perfection, ne perdant pas son sang-froid lorsque Vettel a plongé à l'intérieur dans le premier virage sans parvenir à se maintenir devant. Mais à trois tours du drapeau à damier, le Finlandais a roulé sur un débris et a subi une crevaison fatale. Son désespoir était évident, la victoire lui ayant filé entre les doigts.

"C'est juste malheureux et malchanceux", regrette Bottas. "Je pense que ce tracé est difficile, les circuits urbains en général seront toujours un problème avec beaucoup d'accidents, cette fois je n'ai vraiment pas eu de chance. J'étais loin de me douter que je roulais sur un débris, je n'ai rien vu, je n'ai rien senti. Je n'ai vraiment pas eu de chance."

"C'était une bonne course jusque-là, tout était sous contrôle au restart du Safety Car. J'ai pu creuser un peu l'écart, puis ceci est arrivé. Mercedes n'était pas passé loin de la victoire lors des courses précédentes, donc c'est bien pour nous que Lewis ait gagné, ce sont de bons points, mais en ce qui me concerne, je vais réessayer dans deux semaines."

Lorsqu'il lui est demandé comment il va surmonter cette déception, Bottas répond : "Peut-être une dizaine de bières et ça ira ! Je surmonterai ça, il faut toujours surmonter les difficultés. Cela fait partie de la course, même si là, ça fait très mal."

Directeur de l'écurie Mercedes, Toto Wolff ne peut que compatir avec son pilote. "Seuls Daniel [Ricciardo] et Max [Verstappen] se sentent encore plus mal que Valtteri", souligne l'Autrichien. "La victoire était sienne, il a roulé sur ce gros débris. Je me sens mal pour lui. Perdre la course à trois tours du but, c'est brutal."

partages
commentaires
Hamilton explique son retard sur le podium à Bakou
Article précédent

Hamilton explique son retard sur le podium à Bakou

Article suivant

Sur son nuage, Charles Leclerc peine à réaliser

Sur son nuage, Charles Leclerc peine à réaliser
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021