Protocole sanitaire : Bottas dédouané par la FIA

Le Finlandais a finalement été dédouané par la FIA en ce qui concerne un éventuel non-respect des bulles sociales mises en place dans le cadre du protocole anti-COVID en Formule 1.

Protocole sanitaire : Bottas dédouané par la FIA

Valtteri Bottas est rentré chez lui, à Monaco, a l'issue du Grand Prix d'Autriche, avant de revenir dans le paddock du Red Bull Ring en milieu de semaine. C'est ce qu'a également fait Charles Leclerc, et les deux hommes se sont retrouvés dans le collimateur de la FIA.

Rien n'empêche les pilotes et les membres des écuries de voyager entre deux épreuves mais il est requis de rester impérativement au sein d'un sous-groupe déterminé auparavant, dans le but de limiter les risques de propagation du nouveau coronavirus. Après enquête, la FIA a déterminé deux cas de figure différents pour Bottas et Leclerc compte tenu de leurs activités entre les deux épreuves.

Lire aussi :

Le pilote monégasque a notamment rencontré des amis en dehors de sa propre bulle chez Ferrari. Une lettre a donc été envoyée par la FIA à la Scuderia en guise de rappel à l'ordre, demandant de respecter scrupuleusement le Code de conduite édicté en cette période de pandémie. À l'avenir, de nouvelles infractions pourraient être signalées aux commissaires sportifs. Concernant Bottas, la FIA a été convaincue par le fait que le vainqueur du premier Grand Prix de la saison n'avait rencontré personne d'extérieur à sa bulle sociale.

"Je crois qu'il est tout simplement important de s'assurer qu'après cette première course, où tout s'est très bien passé au niveau des mesures mises en place, nous ne devenions pas complaisants ou n'ayons pas le sentiment d'être trop en sécurité", a réagi Andreas Seidl, directeur de McLaren. "Je ne peux parler que pour McLaren. Les deux pilotes sont restés ici, tout comme moi [entre les deux GP en Autriche]. Je ne peux pas juger ce qui s'est passé dans les autres équipes."

Avec Jonathan Noble  

partages
commentaires
Berger juge Binotto trop esseulé à la tête de Ferrari

Article précédent

Berger juge Binotto trop esseulé à la tête de Ferrari

Article suivant

EL1 - Pérez entame en tête le tout premier GP de Styrie

EL1 - Pérez entame en tête le tout premier GP de Styrie
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021