Bottas "ne peut pas se permettre" de manquer les points

Valtteri Bottas admet ne pas pouvoir se permettre d'autres résultats vierges face à Lewis Hamilton dans leur bataille pour le titre mondial, après avoir raté les points à Silverstone.

Bottas "ne peut pas se permettre" de manquer les points

Valtteri Bottas semblait destiné à terminer deuxième du Grand Prix de Grande-Bretagne dimanche, avant de subir une crevaison à quatre tours de l'arrivée, le forçant à rentrer au ralenti à son stand. Il a repris la piste hors des points et n'a pas réussi à dépasser la Ferrari de Sebastian Vettel dans une dernière tentative, avec une arrivée en 11e position.

Son équipier, Lewis Hamilton, a réussi à aller chercher la victoire malgré une crevaison à l'avant gauche dans le dernier tour de la course. L'avance du Britannique au championnat est donc passée à 30 points alors qu'il n'en avait que cinq de marge avant le week-end de Silverstone. Or Bottas reconnaissait après la course que le calendrier 2020 raccourci signifiait qu'il ne pouvait pas se permettre des résultats vierges comme celui de la Grande-Bretagne s'il voulait lutter contre Hamilton pour le titre mondial.

"Bien sûr ce n'est pas idéal", a déclaré Bottas. "Pour le moment si tout se passe selon le plan avec le calendrier, je pense qu'il reste plus de dix courses. Mais on ne sait jamais, et le plus sûr serait d'être en tête au classement tout le temps. C'est une grosse perte de points. Je ne peux pas me permettre ce genre de choses, mais c'est arrivé. Oui, Lewis a fait une belle course mais il s'en est bien sorti, en un sens. Que puis-je y faire ? Que puis-je dire ? Ce n'est pas idéal, mais on ne peut pas changer ce qui s'est passé. Je continuerai à tout donner et à y croire. On ne sait jamais ce qui peut se passer."

Lire aussi :

Bottas avait passé la majeure partie de la course à suivre Hamilton de près, avec un écart passant au-dessus des deux secondes uniquement en fin de course, lorsque le Finlandais a commencé à se plaindre de vibrations sur son pneu. Il a jugé que la dégradation avait été empirée par le fait de suivre une voiture de près pendant un grand nombre de tours, mais estime qu'il n'avait aucun moyen d'anticiper une crevaison si soudaine.

"Il y a toujours beaucoup de facteurs quand ce genre de défaillance arrive. Peut-être qu'une petite chose peut la déclencher à la fin, quand nous sommes à la limite. C'est difficile à dire. Notre rythme n'était pas différent, mais être derrière une autre voiture fait perdre de l'appui aérodynamique dans les virages. Vous glissez un peu plus, et ça peut largement avoir un effet de plusieurs tours dans la durée de vie des pneus."

"J'essayais de les gérer et en même temps que Lewis, sans quoi il n'y avait aucune chance que je gagne la course. J'essayais de le faire au bon endroit et au bon moment, mais c'est quand même arrivé. Vers la fin du relais, il y a eu des vibrations, elles ont empiré mais pas d'un coup. Et soudainement, la crevaison est arrivée de manière imprévisible."

Le directeur de Mercedes, Toto Wolff, s'est montré compatissant avec son pilote après la course, et a expliqué qu'il n'y avait eu que dix secondes entre l'alerte concernant un problème potentiel et la crevaison : "Tout s'est passé quand Valtteri a pris la radio en disant 'il y a quelque chose qui ne va pas avec le pneu', et dix secondes plus tard, nous avions une crevaison. Nous l'avons vue dans les capteurs et au même moment, j'ai regardé où il était sur la piste, il était exactement du mauvais côté de la piste. Il était clair que ça n'allait pas être un bon résultat. Je suis vraiment désolé pour lui et pour l'équipe, car cela aurait ajouté 18 points au classement des constructeurs, et 18 points pour lui au championnat pilotes se sont soudainement envolés."

partages
commentaires
Magnussen déplore une "erreur de jugement" d'Albon

Article précédent

Magnussen déplore une "erreur de jugement" d'Albon

Article suivant

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2020

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2020
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix de Russie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Russie 2021

Après le Grand Prix de Russie, quinzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Formule 1
24 sept. 2021
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021