La Formule 1 veut davantage de diversité en sport auto

Critiquée par Lewis Hamilton pour sa dominance blanche et masculine, la Formule 1 va lancer des initiatives pour créer davantage de diversité en sport automobile.

La Formule 1 veut davantage de diversité en sport auto

La question des inégalités ethniques est actuellement au cœur du débat dans notre société, alors que les manifestations contre le racisme se multiplient dans la majorité des pays occidentaux suite au meurtre de George Floyd, Américain noir, par un policier blanc le 25 mai dernier.

Premier et unique pilote noir de l'Histoire de la Formule 1, Lewis Hamilton s'est indigné non seulement face à ce drame mais aussi au silence de ses pairs, qui ont pris la parole depuis lors. C'est également le cas de la F1, qui a condamné le racisme dans un communiqué.

Lire aussi :

Or, depuis sa création en 1950, le Championnat du monde a vu passer pour l'essentiel des pilotes blancs, avec une faible représentativité de pilotes noirs, métisses ou asiatiques. Par ailleurs, on peut ajouter sur le thème de la diversité que seules de très rares femmes ont déjà été engagées comme pilotes titulaires. Il n'est donc pas surprenant que Hamilton ait dénoncé le manque de diversité en Formule 1, et Ross Brawn, manager sportif de la catégorie reine du sport automobile, a la ferme intention d'agir à ce sujet.

"Je pense que nous – la F1 – reconnaissons depuis quelques années que nous voulons renforcer notre diversité et notre programme de diversité. À la fois en interne dans notre entreprise et en externe, nous avons commencé à travailler là-dessus il y a quelques années", déclare Brawn pour Sky Sports F1.

"Nous avons pensé que la raison pour laquelle nous n'avons pas davantage de diversité en Formule 1, cela part du tout début. Cela part des premiers échelons [en karting] et cela part même de l'école avec les matières que sont les sciences, la technologie, l'ingénierie et les mathématiques. Nous sommes impliqués dans 'Formula 1 in Schools' [challenge pour les jeunes de 9 à 19 ans consistant à la conception et production d'une F1 miniature, ndlr] – encore plus depuis un ou deux ans. Et il y a énormément de diversité quant aux gamins qui y participent. 40% d'entre eux sont des filles ; c'est un bon début."

Max Verstappen, Red Bull Racing et Lewis Hamilton, Mercedes-AMG Petronas F1

Alexander Albon et Lewis Hamilton sont actuellement les seuls pilotes de couleur en Formule 1

La Formule 1 va donc lancer un programme de karting afin de rendre plus accessible ce sport déjà relativement coûteux, ce qui devrait contribuer à la diversité. "Nous consentons beaucoup d'efforts pour trouver comment soutenir les premiers échelons de la course. J'ai passé ces derniers semaines et mois à travailler avec un groupe pour étudier comment nous pouvons créer une initiative vraiment élémentaire en karting afin que les enfants y courent à un stade très précoce", indique Brawn.

"Le fait est que la Formule 1 est une très forte méritocratie. Il devrait toujours en être ainsi, ce devrait toujours être le meilleur qui gagne. Nous ne pouvons pas faire que ce soit toujours le cas. Mais nous pouvons donner de meilleures opportunités aux minorités, aux [autres] groupes ethniques, de s'impliquer en sport automobile – pas seulement dans le pilotage mais aussi l'ingénierie et d'autres activités."

"Nous contribuons à ces initiatives. En tant qu'entreprise, nous avons clairement beaucoup d'initiatives pour résoudre les inégalités salariales entre hommes et femmes et d'autres inégalités salariales dans nos sociétés ; nous nous efforçons de faire tout notre possible. Je pense que la Formule 1 aide, et je pense que l'on verra avec certaines de ces initiatives en karting sur lesquelles nous travaillons que ce sera une belle opportunité et que la Formule 1 la soutiendra."

Lire aussi :

Quant à Hamilton, il continue de faire campagne contre le racisme sur les réseaux sociaux. Le week-end dernier, à Bristol (Angleterre), les manifestants se sont attaqué à la statue d'Edward Colston, négrier du XVIIe siècle qui aurait contribué au trafic de 84 000 Africains réduits à l'esclavage, dont 19 000 ayant perdu la vie avant même d'atteindre l'Europe.

"Si les gens n'avaient pas déboulonné cette statue qui rendait hommage à un négrier raciste, elle n'aurait jamais été enlevée", a écrit Hamilton sur Instagram. "On parle qu'elle aille dans un musée. La statue de cet homme devrait rester dans la rivière [où l'ont jetée les manifestants], comme les 20 000 âmes africaines qui ont perdu la vie dans le voyage pour venir ici et ont été jetées à la mer sans funérailles ni mémorial. Il les a volées à leurs familles, à leur pays, et cela ne doit pas être célébré. La statue devrait être remplacée par un monument commémoratif pour tous ceux qu'il a vendus, tous ceux qui ont perdu leur vie."

partages
commentaires
Ricciardo et Renault : "Je leur dois beaucoup"

Article précédent

Ricciardo et Renault : "Je leur dois beaucoup"

Article suivant

Wolff : L'handicap aéro n'est pas "une batte de baseball"

Wolff : L'handicap aéro n'est pas "une batte de baseball"
Charger les commentaires
Bottas, dans le piège et sur un fil Prime

Bottas, dans le piège et sur un fil

Le Grand Prix de France n'est qu'une preuve de plus du rôle à la fois central que pourrait occuper mais aussi des problèmes que risque de poser (et de se poser) Valtteri Bottas chez Mercedes.

Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
21 juin 2021
Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021