Sainz espère une F1 plus animée grâce au règlement 2022

La nouvelle réglementation technique de 2022 va-t-elle permettre une hiérarchie plus serrée et des courses plus animées en Formule 1 ? C'est ce qu'espère Carlos Sainz.

Sainz espère une F1 plus animée grâce au règlement 2022

L'an prochain, après cinq années de relative stabilité réglementaire, la donne va changer en Formule 1. Le Règlement Technique va évoluer en mettant l'accent sur l'effet de sol notamment, dans l'espoir de permettre aux voitures de se suivre de près (et donc se dépasser) plus facilement. En parallèle, le Règlement Financier en vigueur depuis cette année avec un plafond budgétaire de 145 M$, allié aux nouvelles restrictions des essais aérodynamiques, devrait resserrer la hiérarchie.

Jusqu'à présent, Carlos Sainz a passé toute sa carrière au sein d'écuries de milieu de tableau : le nouveau pilote Ferrari est passé par Toro Rosso, Renault puis McLaren, et rien ne dit que la Scuderia sera aux avant-postes cette saison. Celui qui attend encore sa première victoire en Grand Prix a toutefois espoir, à long terme, que cette nouvelle réglementation permette à chacun de se battre aux avant-postes.

"Ce que je souhaite, c'est que la grille de la Formule 1 soit plus serrée à l'avenir, afin de permettre au pilote de faire davantage la différence", commente Sainz. "Quand on arrive en F1, on se rend vite compte qu'il est très difficile de battre quelqu'un qui a une voiture trois dixièmes plus rapide, parce qu'en tant que pilote, on se bat pour les deux derniers dixièmes avec son coéquipier. Cela a été le cas avec tous mes coéquipiers, avoir deux dixièmes d'avance ou trois dixièmes de retard. Mais quand quelqu'un va une seconde et demie plus vite en qualifications, on sait qu'on ne se bat pas vraiment avec."

Carlos Sainz Jr., Ferrari

"J'espère que nous pouvons resserrer ce groupe. Je pense que la FOM, Liberty et la FIA ont fait du très bon travail avec la réglementation 2022, ils y ont donné une chance. Espérons que cela se produira, que la F1 dépendra un peu plus du pilote et moins du matériel. Je pense qu'elle peut être bien plus serrée, bien plus fun. Cela attirera davantage de public et je pense que ce sera mieux pour tout le monde."

Lire aussi :

Sainz ne cache pas avoir changé d'état d'esprit depuis ses débuts : il est désormais décomplexé vis-à-vis des légendes qu'il côtoie sur la grille. "Quand on arrive, on se sent spécial, on se bat contre ses héros et tous les gars qu'on regardait à la télé", se souvient l'Espagnol, qui a toujours admiré Fernando Alonso. "Mais maintenant, au bout de six ans, je vois une Mercedes et je veux me battre avec cette Mercedes autant qu'avec n'importe qui d'autre. Je ne vois pas Lewis Hamilton dans la voiture, bien que j'aie un immense respect pour Lewis."

"Je pense que tous les pilotes ont beaucoup de respect pour celui qui vient d'égaler le record de sept titres mondiaux, c'est incroyable. Mais on ne pense jamais à qui est dans la voiture, on essaie juste de le battre. Ces derniers temps, je ne me suis malheureusement pas beaucoup battu avec Lewis, il avait une voiture si supérieure qu'il n'y avait pas beaucoup de batailles, mais j'espère avoir ma chance à l'avenir."

Propos recueillis par Jonathan Noble

partages
commentaires
Todt : Il ne faut pas "dénaturer" la F1 au nom du spectacle

Article précédent

Todt : Il ne faut pas "dénaturer" la F1 au nom du spectacle

Article suivant

Ferrari dévoile la SF21 de Leclerc et Sainz

Ferrari dévoile la SF21 de Leclerc et Sainz
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Carlos Sainz Jr.
Auteur Benjamin Vinel
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021