Coronavirus : pas d'autre report mais une situation prise au sérieux

Chase Carey a insisté sur les nombreuses discussions actuellement menées par la F1 pour agir de manière appropriée, alors que l'épidémie de Covid-19 suscite de nombreuses interrogations pour les Grands Prix à venir.

Coronavirus : pas d'autre report mais une situation prise au sérieux

Alors que l'épidémie de coronavirus se propage et que l'Organisation mondiale de la santé a multiplié ces derniers jours les messages d'alerte, les regards à court terme pour ce qui concerne la Formule 1 se tournent vers le Vietnam. La discipline doit se rendre à Hanoï début avril pour le premier Grand Prix du Vietnam de l'Histoire, tandis que la manche suivante programmée en Chine a d'ores et déjà été reportée.

Face au risque de pandémie évoqué par l'OMS, les pays du globe prennent les uns après les autres différentes mesures et tentent pour le moment de s'adapter à une situation qui évolue heure par heure. "Pour l'instant, nous n'assistons pas à la propagation mondiale ‎incontrôlée de ce virus, et nous n'assistons pas au développement à ‎grande échelle des formes sévères de la maladie ou du nombre de ‎morts", a fait savoir l'OMS en début de semaine. "Ce virus a-t-il le potentiel de provoquer une pandémie ? Oui ‎absolument, il l'a. En sommes-nous déjà arrivés là ? D'après notre ‎évaluation, pas encore.‎"

Lire aussi :

De nombreux événements sportifs sont touchés et parfois reportés voire annulés. Mardi, le Royaume de Bahreïn a suspendu tous les vols vers et en provenance de Dubaï. Si cette situation perdure, elle pourrait poser problème pour de nombreux membres du paddock qui voyagent généralement de Melbourne à Bahreïn en faisant escale à Dubaï. Dans ce contexte, les dirigeants de la F1 se montrent toutefois confiants pour que le troisième Grand Prix de la saison puisse avoir lieu, alors même que les doutes ne peuvent pas être exclus pour les déplacements en Australie puis à Bahreïn, le mois prochain. Les signes de préoccupation sont évidemment nombreux si l'on évoque ne serait-ce que la frontière directe que partagent la Chine et le Vietnam, ou encore la présence avérée du coronavirus dans le nord de l'Italie depuis quelques jours.

Celle-ci a d'ailleurs poussé les écuries Ferrari et AlphaTauri, ainsi que Pirelli, a prendre des mesures rapidement dans la gestion des voyages de leur personnel. "Nous devions agir, nous assurer d'agir correctement", justifie Mattia Binotto, directeur de la Scuderia. "Certaines équipes, certaines personnes ont reporté leurs vols, juste pour s'assurer que nous gérions correctement toutes les inquiétudes. Mais il n'y a pas de drame. Il est vraiment question de faire en sorte de gérer ça correctement. Nous le faisons avec la FIA et la F1, et je crois qu'en tant qu'équipe, nous devons être très prudents et conscients de tout ça."

En dépit de ces nombreuses sources d'inquiétude, les organisateurs ont réaffirmé aujourd'hui que le Grand Prix du Vietnam se tiendrait à la date prévue. "Les préparatifs pour la course se déroulent conformément au planning", assure Le Ngoc Chi, PDG de Vietnam Grand Prix Corporation. "La course de F1 à Hanoï en 2020 se déroulera comme prévu. Nous surveillons bien sûr étroitement la situation et nous informerons les clients et les médias s'il devait y avoir des changements."

Les travaux sur le circuit de Hanoï

Les travaux sur le circuit de Hanoï

Cette position est soutenue par les dirigeants de la Formule 1. Son président Chase Carey affirme qu'il passera par Hanoï à la mi-mars afin de visiter les installations. "Nous avons l'intention d'organiser la course", a-t-il indiqué lors d'un entretien avec des analystes boursiers de Wall Street. "J'ai parlé avec nos partenaires vietnamiens hier et je prévoie de m'arrêter à Hanoï le 16 mars en rentrant d'Australie. Tous les systèmes sont en place."

"Il est difficile de vraiment savoir comment ça se passe", ajoute Carey. "Un pays comme l'Italie n'était pas dans le radar il y a quelques jours, et il l'est désormais. C'est un processus d'ensemble. Ce que nous faisons, c'est que nous sommes activement engagés avec tous les [organisateurs des] événements à venir, je pense en particulier aux plus proches dans le temps, pour avoir un point de vue de leur pays. Comme je l'ai dit, j'ai discuté hier avec nos partenaires à Hanoï, et leurs informations mises à jour disaient qu'il y avait environ 15 cas et que tous étaient guéris." 

"Nous continuons à discuter avec les autres, et à Londres nous sommes en lien avec des experts qui ont du recul sur tout ça. Ce que nous devons surtout continuer à faire, c'est être au fait de la question pour essayer d'avoir les bons conseils, essayer de prévoir. Il y a de la logistique. Bahreïn vient juste d'ajouter [des restrictions] pour les gens qui arrivent d'un certain nombre de villes. Une partie de ce que nous pouvons prévoir est de nous assurer que nous ayons la flexibilité et les options en place pour les problèmes logistiques afin de se rendre sur les Grands Prix et d'en revenir. En dehors de la Chine, il y a une attention particulière sur les Grands Prix du début d'année. Nous allons à Melbourne, nous allons à Bahreïn, nous allons à Hanoï, et pour affirmer une évidence, nous devons voir comment ça va évoluer dans les prochains jours."

partages
commentaires
Barcelone, J4 - Kubica conserve la tête, Verstappen anime l'après-midi

Article précédent

Barcelone, J4 - Kubica conserve la tête, Verstappen anime l'après-midi

Article suivant

Kubica : "Alfa Romeo en a sous le coude"

Kubica : "Alfa Romeo en a sous le coude"
Charger les commentaires
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021