Le cou des pilotes souffrira lors du premier Grand Prix

Aucune partie du corps d'un pilote de Formule 1 n'est mise à l'épreuve autant que le cou, et la course inaugurale, quelle qu'elle soit, devrait donc être particulièrement difficile.

Le cou des pilotes souffrira lors du premier Grand Prix

Sept mois. C'est la durée qui sépare le Grand Prix d'Abu Dhabi 2019 de celui d'Autriche 2020, qui pourrait être le premier de la saison, bien que l'épreuve du Paul Ricard, prévue la semaine précédente, n'ait pas encore été formellement reportée malgré la récente annonce du président de la République.

Lire aussi :

Jamais dans l'Histoire les pilotes de Formule 1 n'ont dû patienter si longtemps pour se placer de nouveau sur une grille de départ, même à l'époque des calendriers clairsemés des années 1950 et 1960, où de nombreuses courses hors championnat venaient compléter le programme officiel. Et bien entendu, à l'époque, la force centrifuge subie dans les virages n'avait rien de comparable à ce qu'elle est maintenant !

D'après Romain Grosjean et Carlos Sainz, malgré l'entraînement intensif que s'imposent les pilotes en cette période de confinement due à la pandémie de COVID-19, cette inactivité va se faire sentir et particulièrement les faire souffrir lors du premier Grand Prix.

"D'habitude, nous reprenons par les essais hivernaux, donc ce n'est pas grave si on souffre un peu", souligne Grosjean dans une interview en direct sur le compte Instagram de la F1. "Mais là, la première fois que nous allons être dans la voiture, ce sera direct en course, et on ne veut pas avoir le cou de travers dès le 15e tour."

"Cela affecte beaucoup les pilotes, surtout au niveau du cou", confirme Sainz dans un entretien avec des médias espagnols. "Peu importe à quel point on s'entraîne à la maison, il est impossible de générer les forces g que l'on subit dans une F1. Le circuit qu'ils vont choisir pour la première course va avoir une grande influence sur les difficultés des pilotes après tous ces mois sans piloter ni muscler le cou. Cela va être très, très dur."

Carlos Sainz, McLaren, parle à la presse

"L'Autriche est actuellement la première course à ne pas être annulée [sic]. Ce n'est pas l'un des circuits les plus durs, mais nous allons souffrir dans les virages rapides. Si la première course était en Hongrie ou à Singapour, je peux vous assurer que de nombreux pilotes seraient proches de s'écrouler en fin de course. Les gens ne peuvent pas imaginer les forces que subit le corps durant un Grand Prix. La seule manière d'avoir la condition physique nécessaire pour piloter une F1, c'est... de piloter une F1."

Lire aussi :

Sainz insiste cependant sur la prudence qui va être nécessaire lorsque le paddock se réunira à nouveau. "Je pense que la F1 et les écuries vont devoir faire très attention quant à la manière dont le personnel voyage. Ils ne peuvent pas nous déplacer d'un endroit à l'autre sans des garanties de sécurité plus que raisonnables, à la fois pour ceux qui voyagent avec la F1 et pour les habitants des pays que nous visitons."

"Je souhaite que le retour à la normale se fasse dès que possible, mais pas à n'importe quel prix. Ces jours-ci, les pilotes sont en contact avec la FIA et la FOM via le GPDA principalement. Rien n'a été décidé pour l'instant, mais je sais que plusieurs idées sont envisagées quant à la reprise des courses", conclut l'Espagnol.

Propos recueillis par Pablo Elizalde

partages
commentaires
Leclerc bat Albon pour s'imposer lors du Virtual GP de Chine
Article précédent

Leclerc bat Albon pour s'imposer lors du Virtual GP de Chine

Article suivant

Stroll : Les nouveaux investisseurs confortent la confiance d'Aston

Stroll : Les nouveaux investisseurs confortent la confiance d'Aston
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021