Course - Hamilton dans son jardin à Silverstone !

Lewis Hamilton a remporté sa quatrième victoire à Silverstone lors d'une course particulièrement pimentée par la pluie.

Course - Hamilton dans son jardin à Silverstone !
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H
Valtteri Bottas, Williams FW38
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR11
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM09
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM09
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H devant Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H
Felipe Massa, Williams FW38
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR11
Esteban Gutierrez, Haas F1 Team VF-16
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR11 en tête-à-queue
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team R.S.16
Jenson Button, McLaren MP4-31
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team R.S.16
Rio Haryanto, Manor Racing MRT05
Felipe Nasr, Sauber C35
Pascal Wehrlein, Manor Racing MRT05
Marcus Ericsson, Sauber C35

B.V., Silverstone - Ce Grand Prix de Grande-Bretagne s'est animé avant même le départ : alors que toutes les voitures étaient déjà sur la grille en pneus slicks, une énorme averse s'est abattue sur Silverstone, détrempant complètement la piste et les bas-côtés !

Le départ a été donné derrière la voiture de sécurité... sous un rayon de soleil avec des monoplaces équipées de pneus pluie. La hiérarchie n'a donc pas changé avec Lewis Hamilton en tête devant son coéquipier Nico Rosberg et les Red Bull de Max Verstappen et Daniel Ricciardo. Le leader s'est toutefois fait une frayeur avec la voiture de sécurité.

 

Le véritable départ a eu lieu au sixième tour... précisément au moment où de nombreux pilotes ont décidé de rentrer au stand pour chausser les pneus intermédiaires, dont Kimi RäikkönenValtteri Bottas et Sebastian Vettel ! Ricciardo et d'autres concurrents ont fait de même au tour suivant.

La VSC bénéfique aux leaders

Alors que Hamilton, Rosberg et Verstappen menaient la course au septième tour, Pascal Wehrlein a perdu le contrôle de sa Manor au premier virage et s'est échoué dans les graviers, provoquant une très courte neutralisation de la course par la voiture de sécurité virtuelle. Les leaders en ont profité pour chausser les intermédiaires également, gagnant un temps certain sur leurs rivaux. Sergio Pérez s'est hissé au quatrième rang devant Ricciardo et Räikkönen.

Au dixième tour, Hamilton était en tête avec cinq secondes d'avance sur Rosberg, huit sur Verstappen, 14 sur Pérez et 18 sur Ricciardo. Valtteri Bottas, quant à lui, est parti en tête-à-queue à Vale et a perdu plusieurs places, alors que son compatriote Räikkönen est sorti tout droit au premier virage, sans conséquence.

Tandis que Vettel faisait le pari d'être le premier à chausser les pneus slicks à la fin du 15e tour, Verstappen s'illustrait en rattrapant Rosberg avant de le dépasser dans l'enchaînement très rapide de Maggotts/Becketts/Chapel !

Malgré un tête-à-queue lorsqu'il est passé sur une partie humide de la piste, Vettel est devenu l'homme le plus rapide en quelques instants et l'ensemble de ses concurrents l'a imité lors des boucles suivantes.

 

Nombreuses sorties au virage 1

Hamilton était alors solidement installé en tête de la course, mais Verstappen a un peu réduit l'écart avant de sortir de la piste au premier virage, une courbe qui piégeait de nombreux pilotes, perdant deux secondes et demie. Le Néerlandais et le Britannique ont commis une nouvelle erreur semblable quelques tours plus tard.

Une autre victime notable de l'eau sur la piste à cet endroit est Fernando Alonso : l'Espagnol a perdu le contrôle de sa McLaren, traversant les graviers et touchant le mur avant de reprendre la course après avoir perdu 20 secondes, sa MP4-31 manifestement pas endommagée. Rio Haryanto, auteur d'une figure similaire, n'a pas eu autant de chance et a été contraint à l'abandon.

Hamilton a maintenu un écart d'environ cinq secondes sur Verstappen, qui subissait la pression de Rosberg. Après plusieurs tentatives infructueuses, l'Allemand a fini par parvenir à reprendre la deuxième place en dépassant la Red Bull par l'extérieur dans Stowe.

 

Problème de boîte pour Rosberg

Les Mercedes ont ensuite creusé l'écart sur Verstappen à raison de près d'une seconde au tour, mais Rosberg a rencontré un problème de boîte de vitesses à la fin du 46e tour, alors qu'il restait six boucles à couvrir. Son équipe lui a intimé le conseil d'éviter d'utiliser la septième des huit vitesses, un commentaire analysé par les commissaires car il pourrait représenter une infraction des restrictions radio.

L'Allemand a perdu plus de quatre secondes sur Verstappen d'un coup, et ce dernier a rapidement réduit l'écart, mais Rosberg est parvenu à conserver sa deuxième place pour moins de deux secondes.

Quoi qu'il en soit, Lewis Hamilton a remporté son troisième Grand Prix de Grande-Bretagne consécutif, et c'est bon signe pour lui car à chaque fois qu'il s'est imposé à Silverstone (2008, 2014, 2015), il a remporté le titre mondial. Rosberg et Verstappen le rejoignent sur le podium.

Daniel Ricciardo échoue au pied du podium alors que tous les autres pilotes sont relégués à plus d'une minute : Kimi Räikkönen est cinquième devant Sergio Pérez, Nico Hülkenberg et Carlos Sainz. Sebastian Vettel et Daniil Kvyat complètent les points.

Marcus Ericsson et Romain Grosjean ont tous deux été contraints à l'abandon, victimes de problèmes techniques, tout comme Jolyon Palmer. Ce dernier a connu une course catastrophique, ayant auparavant quitté son stand sans roue arrière-droite et écopant d'une pénalité, bien que les mécaniciens aient réparé leur faute.

19:21:00 : Nico Rosberg a été pénalisé de 10 secondes pour infraction à la règle des consignes radio. 

 

Casquette pourpre de Lewis Hamilton
Casquette pourpre de Lewis Hamilton
Grand Prix de Grande-Bretagne
 PiloteÉquipeTempsPts
01   L. Hamilton   Mercedes 52 tours 25
02   M. Verstappen   Red Bull +8.2 18
03   N. Rosberg   Mercedes +16.9 15
04   D. Ricciardo   Red Bull +26.2 12
05   K. Räikkönen   Ferrari +69.7 10
06   S. Pérez   Force India +76.9 8
07   N. Hülkenberg   Force India +77.7 6
08   C. Sainz   Toro Rosso +85.8 4
09   S. Vettel   Ferrari +91.6 2
10   D. Kvyat   Toro Rosso +92.6 1
11   F. Massa   Williams + 1 tour  
12   J. Button   McLaren + 1 tour  
13   F. Alonso   McLaren + 1 tour  
14   V. Bottas   Williams + 1 tour  
15   F. Nasr   Sauber + 1 tour  
16   E. Gutiérrez   Haas + 1 tour  
    K. Magnussen   Renault Abandon  
    J. Palmer   Renault Abandon  
    R. Haryanto   Manor Abandon  
    R. Grosjean   Haas Abandon  
    M. Ericsson   Sauber Abandon  
    P. Wehrlein   Manor Abandon  
partages
commentaires
La saga Hamilton/Lauda est un "chapitre clos", selon Wolff

Article précédent

La saga Hamilton/Lauda est un "chapitre clos", selon Wolff

Article suivant

Championnat - Les classements après le GP de Grande-Bretagne

Championnat - Les classements après le GP de Grande-Bretagne
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix de Russie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Russie 2021

Après le Grand Prix de Russie, quinzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Formule 1
24 sept. 2021
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021