Course - Hamilton vainc Ricciardo et s'impose en maître !

partages
commentaires
Course - Hamilton vainc Ricciardo et s'impose en maître !
Par : Benjamin Vinel
29 mai 2016 à 14:02

Déjà vainqueur sous la pluie en 2008, Lewis Hamilton a remporté un superbe succès en Principauté dans des conditions météorologiques délicates, après un long duel avec Daniel Ricciardo.

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12 mène derrière la voiture de sécurité
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12 mène derrière la voiture de sécurité
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12 mène
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16
Rio Haryanto, Manor Racing MRT05
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM09
Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Esteban Gutierrez, Haas F1 Team VF-16
Jenson Button, McLaren MP4-31
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team RS16
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16 contraint à l'abandon après un accident
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16 contraint à l'abandon après un accident
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid et Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12

Il pleuvait pour le départ de ce Grand Prix, avec 17°C dans l'air et seulement 19°C au sol. Aussi la direction de course a-t-elle décidé que le départ serait pris sous le régime de la voiture de sécurité.

On a donc retrouvé Daniel Ricciardo en tête de la course lors des sept premiers tours devant Nico Rosberg, Lewis Hamilton et Sebastian Vettel.

Daniil Kvyat, quant à lui, est rentré au stand dès la première boucle, bloqué à vitesse constante. Un changement de volant plus tard, le pilote Toro Rosso a repris la piste en fond de peloton, à un tour des leaders.

Ricciardo n'a eu aucun mal à conserver la tête de la course au drapeau vert, alors que Kevin Magnussen a choisi ce moment précis pour passer des pneus intermédiaires, à l'image de Jenson Button et Felipe Nasr.

Jolyon Palmer est toutefois parti à la faute dans la ligne droite des stands quelques secondes après la rentrée au stand de la voiture de sécurité et a violemment percuté le mur ! La voiture de sécurité virtuelle est entrée en action pendant deux boucles.

 

C'est au 10e tour que la course a redémarré, avec un nouvel incident, puisque Kimi Räikkönen a perdu le contrôle de sa Ferrari à l'épingle du Loews, percutant le mur. Le pilote Ferrari a tenté tant bien que mal de rallier son stand mais a dû se résigner à l'abandon quelques hectomètres plus loin, son aileron coincé sous sa roue avant-gauche.

Pendant ce temps, Ricciardo creusait l'écart en tête de la course avec une dizaine de secondes d'avance au 13e tour alors que Rosberg, deuxième, ralentissait Hamilton. Ce dernier ne parvenait pas à dépasser son coéquipier. Rosberg a finalement laissé passer le triple Champion du monde dans la montée suivant Sainte-Dévote, et Hamilton a creusé l'écart sur son rival à un rythme impressionnant.

 

Vettel a fait le pari de passer les intermédiaires assez tôt, une stratégie qui aurait pu lui permettre de prendre l'avantage sur les Mercedes s'il ne s'était retrouvé bloqué derrière la Williams de Felipe Massa.

Un nouvel incident a eu lieu avec une tentative de dépassement téméraire de Kvyat, qui était pourtant à un tour, sur Magnussen à la Rascasse. Le pilote Renault a perdu un temps précieux, alors que son concurrent a été contraint à l'abandon. Magnussen a ensuite tapé le mur à Mirabeau quelques tours plus tard et a également jeté l'éponge.

Le coup de maître de Hamilton

Pendant que l'ensemble du plateau rentrait au stand pour chausser les pneus intermédiaires, Hamilton a pris le pari de rester en pneus pluie, la piste séchant à vitesse grand V. Pari gagnant : certes bien moins rapide que ses rivaux, le pilote Mercedes s'est retrouvé en tête de la course, lui qui n'avait mené qu'un tour jusqu'à présent en 2016. Lorsque Ricciardo a réduit l'écart, l'Australien s'est avéré incapable de dépasser le triple Champion du monde.

Les deux hommes ont ensuite passé des gommes slicks, Ricciardo des supertendres et Hamilton des ultratendres. C'était l'occasion pour le pilote Red Bull de reprendre la tête de la course, mais les pneus n'étaient pas prêts lorsqu'il est rentré au stand, et il a perdu de précieuses secondes !

Max Verstappen a connu son troisième accident du weekend au 35e tour, une copie conforme de celui qu'il avait signé en essais libres : le Néerlandais a bloqué les roues au virage de Massenet et a viré tout droit dans le mur, détruisant tout le côté droit de sa Red Bull. Un Grand Prix bien difficile après la gloire de l'Espagne.

 

Ça a également chauffé chez Sauber. L'écurie a demandé à Felipe Nasr de laisser passer son coéquipier, mais le Brésilien n'a pas obtempéré. Marcus Ericsson a tenté sa chance à La Rascasse... et les deux hommes se sont accrochés, gâchant toute chance de bon résultat pour la petite équipe suisse !

 

Pendant que Hamilton et Ricciardo faisaient la course en tête, toujours roue dans roue, c'est un troisième homme qui se faisait remarquer : Sergio Pérez, chaussé de gommes tendres, à moins de dix secondes des leaders !

Les gouttes tombées en fin de course n'ont toutefois pas changé la hiérarchie, et Lewis Hamilton s'est imposé à la fin d'un impressionnant relais de 46 tours en pneus ultratendres. Daniel Ricciardo n'a pas démérité avec la deuxième place, mais l'arrêt au stand manqué lui coûte la victoire. Sergio Pérez complète le podium grâce à une superbe performance au volant de la Force India.

Sebastian Vettel se classe quatrième devant la McLaren de Fernando Alonso, également impressionnante. Le dernier tour a été le théâtre d'une incroyable lutte entre Nico Rosberg et Nico Hülkenberg pour la sixième place, le pilote Force India prenant l'avantage dans la toute dernière ligne droite !

 

Grand Prix de Monaco 2016
 PiloteEcurieTempsPts
01   L. Hamilton   Mercedes 78 tours 25
02   D. Ricciardo   Red Bull +7.2 18
03   S. Pérez   Force India +13.8 15
04   S. Vettel   Ferrari +15.8 12
05   F. Alonso   McLaren +85.0 10
06   N. Hülkenberg   Force India +92.9 8
07   N. Rosberg   Mercedes +93.2 6
08   C. Sainz   Toro Rosso + 1 tour 4
09   J. Button   McLaren + 1 tour 2
10   F. Massa   Williams + 1 tour 1
11   V. Bottas   Williams + 1 tour  
12   E. Gutiérrez   Haas + 1 tour  
13   R. Grosjean   Haas + 2 tours  
14   P. Wehrlein   Manor + 2 tours  
15   R. Haryanto   Manor + 4 tours  
    M. Ericsson   Sauber Abandon  
    F. Nasr   Sauber Abandon  
    M. Verstappen   Red Bull Abandon  
    K. Magnussen   Renault Abandon  
    D. Kvyat   Toro Rosso Abandon  
    K. Räikkönen   Ferrari Abandon  
    J. Palmer   Renault Abandon  
Article suivant
Prost - Red Bull pourrait être un prétendant surprise pour le titre

Article précédent

Prost - Red Bull pourrait être un prétendant surprise pour le titre

Article suivant

Championnat - Les classements après Monaco

Championnat - Les classements après Monaco
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Lieu Monte Carlo
Pilotes Daniel Ricciardo Boutique
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Résumé de course