COVID-19 : le paddock F1 sera testé tous les deux jours

La F1 travaille activement sur les conditions sanitaires dans lesquelles pourrait s'organiser le début de la saison, au mois de juillet en Autriche.

COVID-19 : le paddock F1 sera testé tous les deux jours

Quelques jours après avoir employé le terme de "biosphère", Ross Brawn a détaillé davantage le protocole sanitaire que la Formule 1 souhaite mettre en place afin de lancer sa saison en Europe au mois de juillet. Après avoir vu la pandémie de COVID-19 bouleverser son calendrier, à l'instar de toutes les autres disciplines, la catégorie reine met tout en œuvre pour organiser entre 15 et 18 Grands Prix entre juillet et décembre, en débutant son tour du monde par l'Europe. La date de reprise est fixée au week-end du 5 juillet, où pourraient avoir lieu deux courses consécutives en une semaine.

Lire aussi :

S'attardant sur la "biosphère" évoquée, le patron sportif de la F1 a notamment donné des indications plus claires sur la politique de dépistage qui sera instaurée. Ainsi, chaque personne entrant dans le paddock aura non seulement été testée avant d'y accéder, mais ce test sera renouvelé tous les deux jours. "Nous travaillons avec la FIA, qui est en train de mettre en place une excellente structure pour ce dont nous avons besoin", précise Ross Brawn au micro de Sky Sports. "Chaque personne sera testée et aura une autorisation avant de pouvoir entrer. Puis tous les deux jours, ils seront testés pendant qu'ils sont dans le paddock. Il s'agira d'une autorité habilitée et constante [qui procédera aux tests]. Nous utiliserons certainement la même infrastructure pour tous les Grands Prix européens afin de mener les tests."

Sur place, la vie du paddock sera sans commune mesure avec ce qu'elle est en temps normal. L'objectif est de se prémunir au maximum de tout risque de contamination, et d'éprouver un protocole qui, selon Christian Horner, pourrait faire école"Nous aurons des restrictions quant à la manière dont les gens circuleront dans le paddock", ajoute Ross Brawn. "Nous ne pouvons pas avoir de distanciation sociale entre le personnel, donc nous devons créer en son sein un environnement qui est en fait une petite bulle d'isolement. Les équipes resteront avec leur propre groupe. Elles ne se mélangeront pas aux autres équipes et elles resteront dans leur propre hôtel. Il n'y aura pas de motorhomes sur place."

Ross Brawn confirme en tout cas l'optimisme grandissant des deux dernières semaines autour du scénario de reprise de la F1 : "Il y actuellement un énorme travail fourni entre la FIA et nous. Je suis très encouragé par ce que je vois et par ce que j'entends pour que nous soyons en mesure de d'offrir un environnement sûr."

partages
commentaires
Plafond budgétaire : la F1 proche d'un accord

Article précédent

Plafond budgétaire : la F1 proche d'un accord

Article suivant

Pironi, celui qui devait être le premier Champion du monde français

Pironi, celui qui devait être le premier Champion du monde français
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Tags ross brawn
Auteur Basile Davoine
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

Formule 1
21 avr. 2021