Domenicali : Les équipes n'auront pas d'avantage durable en 2022

Stefano Domenicali, à la tête de la Formule 1, estime que les équipes qui exploiteront le mieux le Règlement Technique de 2022 seront très vite rattrapées par leurs adversaires.

Domenicali : Les équipes n'auront pas d'avantage durable en 2022
Charger le lecteur audio

Les équipes de F1 travaillent actuellement d'arrache-pied sur la conception et l'assemblage des toutes nouvelles monoplaces qui prendront la piste en 2022. Et, après une campagne 2021 où les écarts ont été particulièrement faibles, des craintes ont été exprimées quant à un éparpillement du peloton causé par la modification du Règlement Technique.

Face à ces doutes, la Formule 1 n'a jamais caché qu'il était possible qu'une ou deux équipes monopolisent les deux premières lignes l'an prochain. Mais selon Stefano Domenicali, PDG du championnat, tout avantage acquis en début de campagne sera très rapidement érodé.

Dans un entretien exclusif avec Motorsport.com, Domenicali a déclaré : "Il est clair que dans le contexte d'une saison débutant avec un nouveau règlement et un budget plafonné, les écarts entre les voitures pourraient être plus importants que ce qui est espéré. Mais je suis certain que si de telles différences existent, les limitations liées à la nouvelle réglementation permettront de combler l'écart plus rapidement."

Mais Domenicali n'est pas le seul à avoir ce discours. Les commentaires de l'Italien ont été appuyés par Ferrari"Peut-être qu'en début de saison, il y aura une différence au niveau de la compétitivité entre les voitures à cause de la manière dont les équipes ont interprété les règles", a expliqué Mattia Binotto, directeur d'équipe. "Je pense que ce qui sera important pour Ferrari, c'est d'être capable de comprendre les faiblesses et d'y remédier très rapidement. C'est donc la réactivité de l'équipe qui sera la clé."

"Nous ne pouvons pas être sûrs d'avoir une voiture compétitive dès le départ car on ne sait jamais ce qui peut se passer avec un changement aussi important dans le règlement. Mais il faut être en mesure de remédier à ce problème le plus rapidement possible."

Domenicali reste aussi convaincu que la nouvelle génération de monoplaces mettra davantage l'accent sur le talent des pilotes, ce qui pourrait multiplier le nombre de batailles sur la piste.

"Nous entrons dans une saison où il y aura de nombreux nouveaux éléments pouvant être positifs ou négatifs", a-t-il déclaré. "Les voitures [de 2022] ont été conçues pour mettre en valeur le talent des pilotes. Ce sont des machines qui doivent être pilotées sans subir l'effet des perturbations détériorant les pneus. Le but est d'avoir des duels entre plusieurs pilotes et qu'ils ne soient pas limités par la voiture."

Lire aussi :

Propos recueillis par Franco Nugnes

partages
commentaires

Voir aussi :

Bilan 2021 - Carlos Sainz, un matador qui n'a pas à rougir de honte
Article précédent

Bilan 2021 - Carlos Sainz, un matador qui n'a pas à rougir de honte

Article suivant

Quiz - Toutes les victoires de Kimi Räikkönen en F1

Quiz - Toutes les victoires de Kimi Räikkönen en F1
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021