EL1 - Faille dans l'armure Mercedes, Lotus au garage

partages
commentaires
EL1 - Faille dans l'armure Mercedes, Lotus au garage
14 mars 2014 à 04:02

L’hiver a semblé si long, depuis le Grand Prix du Brésil 2013… Et pourtant, les équipes sont bien loin d’avoir chômé depuis le mois de novembre dernier ! Car en 2014, le vieil adage « pour arriver premier, il faut premièrement arriver » reprend tout son sens, au milieu de changements majeurs de réglementation technique

L’hiver a semblé si long, depuis le Grand Prix du Brésil 2013… Et pourtant, les équipes sont bien loin d’avoir chômé depuis le mois de novembre dernier ! Car en 2014, le vieil adage « pour arriver premier, il faut premièrement arriver » reprend tout son sens, au milieu de changements majeurs de réglementation technique.

C’est quelques instants avant cette séance d’EL1 que Lotus annonce le nom de son nouveau Directeur d’Equipe. L’Argentin

Federico Gastaldi

, qui s’occupait jusqu’à présent des invités de l’équipe, assurera désormais un rôle plus anglé marketing et médias. Il reprend le rôle jusqu’alors endossé par le Français Eric Boullier, devenu Directeur Sportif chez McLaren.

Gentlemen, start your engines!

L’Histoire retiendra que le premier pilote à avoir pris la piste au cours de la première séance d’essais libres officiels de cette saison 2014 aura été Fernando Alonso, sur la Ferrari, suivi de la Sauber d’Adrian Sutil et les McLaren de Magnussen et Button (bardées de capteurs).

Pour les premières 90 minutes de roulage chronométré de ce weekend, les teams auront eu pour mission première de placer les roues de leurs monoplaces sur le tarmac de l’Albert Park. A quelques instants du lancement des hostilités, les garages Red Bull et Mercedes étaient notamment encore sérieusement affairés à l’assemblage des monoplaces.





De nombreuses nouvelles introductions sont visibles au premier coup d’œil sur de nombreuses autos. Mercedes arbore de nombreux flaps sur son aileron avant, tandis que l'extrémité du museau de la Force India a adopté une forme plus semblable à chez Williams. La Red Bull arbore un petit orifice sur la partie plongeante du museau, ressemblant à un Duct, mais pouvant être une caméra. Toro Rosso utilise son museau de Jerez, sans creusement, tandis que Lotus conserve son double nez asymétrique. Chez McLaren, une caméra "super lens" chargée de surveiller le comportement des suspensions avant crée un petit rebond sur le museau, comme à Jerez.





Hamilton à l'arrêt en piste!

La première animation de taille de la séance est créée après seulement 5 minutes par Lewis Hamilton, arrêté en piste à la fin du second secteur. La Flèche d’Argent, de laquelle s'extrait de la fumée à l'arrière, est évacuée de la piste par une grue et ne pourra regagner les stands pour le reste de la séance. C'est casqué et bien déterminé à éviter les micros des reporters que le Champion du Monde 2008 regagne l'hospitalité de son équipe.

On apprendra plus tard que l'avarie concerne l'unité de puissance Mercedes-Benz : un capteur serait à l'origine de l'arrêt du bloc. Dans sa malchance, le Britannique peut souffler : n'ayant pas bouclé le moindre tour chronométré, ce moteur ne compte pas dans son allocation de 5 utilisables sur l'ensemble de la saison ! Pour autant, la situation est délicate : Mercedes indique qu'il semble difficile de permettre au Britannique de reprendre la piste avant les Essais Libres 3, samedi...

Séance studieuse dans la pitlane

Après 15 minutes, tout le plateau à l'exception des deux hommes Lotus (assis en dehors de leur E22) et de Chilton, ont pris la piste. Le premier chrono lancé est établi par la Red Bull de Daniel Ricciardo, en 1'35.168s. Fernando Alonso puis Nico Rosberg améliorent immédiatement de façon conséquente, l'Allemand tournant en 1'32.784, puis 1'32.606 avec le pneu medium.

Quelques pilotes se font des chaleurs en piste. Sergio Perez et Daniel Ricciardo comprennent que les niveaux d’appuis et de couple arrière sont bien différents cette année avec de spectaculaires travers. Après 30 minutes de séance, Alonso a repris le commandement sur les moniteurs, tournant deux centièmes plus vite que Rosberg.





Plusieurs pilotes sont observés en train de réaliser des simulations de départ arrêté au bout de la ligne des stands.

A la mi-séance, Button fait apparaître sa McLaren en tête, trois dixièmes devant la Ferrari d’Alonso. Ricciardo est P3, devant Rosberg. Quatre top teams se tiennent en deux dixièmes. Il faut attendre 52 minutes pour voir Sebastian Vettel prendre la piste au volant de sa Red Bull. A ce stade de la séance, seules les Lotus n’ont pas encore pris la piste. Alonso et Kvyat en explorent même le gazon au premier freinage.

Quoi qu’il en soit, l’Espagnol fait son travail au volant de la F14-T. Un 1’31.840 le place en tête de la séance à 30 minutes de la fin de la période chronométrée. La première tentative lancée de Vettel se conclut à 2.7sec de la référence de son rival Ferrari.





Lotus joue de la meuleuse...

Chez Lotus, c’est toujours la course contre la montre pour prendre la piste. Le capot moteur, massivement altéré pour favoriser le refroidissement de l’unité de puissance Renault, a besoin d’un limage improvisé rappelant une certaine vidéo de teasing d'avant-saison ! Certains stickers sont encore en cours d’apposition sur la monoplace de Maldonado après 1h10 de séance… Cinq minutes plus tard, le Vénézuélien prend enfin la piste avant de faire une excursion dans les graviers et de rentrer au ralenti. Une fumée blanche est apparue sur cette E22. De façon notable,

l’échappement asymétrique des tests hivernaux

a retrouvé une place centrale, conventionnelle.

Remportez un stage de pilotage F1

en participant à notre concours

!

Formule 1 - Essais Libres 1 du Grand Prix d'Australie de 2014
Pilote Ecurie Temps Ecart Trs
01   F. Alonso   Ferrari 1:31.840 20
02   J. Button   McLaren 1:32.357 +0.517 23
03   V. Bottas   Williams 1:32.403 +0.563 27
04   F. Massa   Williams 1:32.431 +0.591 19
05   D. Ricciardo   Red Bull 1:32.599 +0.759 26
06   N. Rosberg   Mercedes 1:32.604 +0.764 17
07   S. Vettel   Red Bull 1:32.793 +0.953 10
08   K. Magnussen   McLaren 1:32.847 +1.007 28
09   K. Räikkönen   Ferrari 1:32.977 +1.137 19
10   J. Vergne   Toro Rosso 1:33.446 +1.606 30
11   N. Hülkenberg   Force India 1:33.533 +1.693 23
12   S. Pérez   Force India 1:33.855 +2.015 24
13   D. Kvyat   Toro Rosso 1:34.272 +2.432 27
14   E. Gutiérrez   Sauber 1:35.578 +3.738 7
15   A. Sutil   Sauber 1:36.445 +4.605 13
16   J. Bianchi   Marussia 1:40.859 +9.019 6
17   M. Chilton   Marussia 1:46.922 +15.082 4
18   M. Ericsson   Caterham 1
19   L. Hamilton   Mercedes 1
20   K. Kobayashi   Caterham 1
21   P. Maldonado   Lotus 2
22   R. Grosjean   Lotus
Prochain article Formule 1
Bottas voit plus un joueur d'équipe en Massa qu'en Maldonado

Article précédent

Bottas voit plus un joueur d'équipe en Massa qu'en Maldonado

Article suivant

Federico Gastaldi nommé à la tête de Lotus F1

Federico Gastaldi nommé à la tête de Lotus F1