EL2 - Hamilton bat la pole 2016 ; McLaren-Honda roule !

Après avoir établi une référence de 1’24’’220 en pneus ultratendres dans la matinée, l’équipe Mercedes a réalisé une progression de six dixièmes au terme de la seconde séance d’essais, à pneus similaires.

Nombreuses sont les équipes travaillant encore ardemment sur les monoplaces quand débute la seconde séance d'essais libres à Melbourne.

La Red Bull de Verstappen est dénuée de l’intégralité de son fond plat, tandis que chez Sauber, la séance commence par un contretemps sur l’auto de Marcus Ericsson, désossée dans son box. McLaren œuvre également avec minutie sur la machine #14 d’Alonso quand les deux monoplaces Haas s’engagent en piste et ne tardent pas à signer de premiers temps chronométrés : 1’26’’912 pour Grosjean en supertendres, qui améliore en 1’26’’780 après un passage dans l’herbe au premier freinage.

Cependant, son équipier Magnussen doit vite repasser par les stands et immobiliser son auto, victime semble-t-il d’une surchauffe de fluide. La marque de Grosjean ne tarde pas à être battue par Williams et Toro Rosso après quelques minutes, tandis que la piste gagne en activité.

 

Hamilton convaincant en pneus tendres

1’25’’283 : tel est le premier chrono validé par Lewis Hamilton avec le pneu tendre. Un tour fort satisfaisant pour le triple Champion du monde, qui voit Vettel et Räikkönen ne le devancer que de respectivement 0"107s et 0"170 avec un mélange pneumatique pourtant plus tendre d’un degré.

Mieux, son équipier Bottas, lui aussi chaussé des supertendres, ne parvient pas à établir un chrono inférieur à celui du favori de cette saison 2017.

La Mercedes est une merveille à observer de près, avec une "cascade" d'éléments aéro comprenant 21 pas horizontaux et 15 flaps verticaux pour rediriger l'air devant les entrées d'air des pontons ! Elle dispose par ailleurs de l'aileron de requin "cheminée", qui dispose d'une ouverture en son sommet.

Après 30 minutes de séance, Alonso et Verstappen sont les deux seuls pilotes à ne toujours pas avoir pris la piste ; la situation aura cependant évolué positivement à la mi-séance. 

Interruptions et lecture difficile

Un accident de Jolyon Palmer, qui perd l’arrière de sa Renault à la relance du dernier virage, provoque l’interruption de la séance par drapeau rouge. La Renault, en tête-à-queue, heurte bien comme il faut le mur extérieur par l'arrière, et projette des pièces de carbone dans de nombreuses directions. Les mécaniciens auront une bonne partie de l'arrière de l'auto – dont la suspension – ainsi que certains éléments latéraux à reconstruire. 

 

La séance reprend à peine que la Williams de Felipe Massa s'immobilise au virage 9 sur une avarie liée à la boîte de vitesses. Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, qui avaient chaussé les pneus ultratendres, se voient contraints d'attendre de voir le drapeau jaune rangé pour tester le potentiel de leur auto sur ce qui est le composé le plus malléable proposé par Pirelli en 2017. Romain Grosjean, lui, ne parvient pas à profiter des pneus à bande violette : son effort encore mal contenu l'envoie dans les graviers pour la seconde fois de la journée. Il n'est pas le seul : son ex-équipier Kimi Räikkönen rencontre des difficultés similaires.

Les choses deviennent sérieuses avec le temps de 1'23''620 signé par Hamilton à la mi-séance : outre le fait de faire oublier la pole position 2016, il représente un chrono plus rapide d'une demi-seconde que celui de Vettel, qui évolue dans des conditions similaires en piste. "Et il a encore trois ou quatre dixièmes sous le pied", assure Christian Horner, directeur de Red Bull Racing, en direct sur Sky Sports.

Du côté de son pilote Verstappen, on assiste à deux hors-piste consécutifs à grande vitesse : le Néerlandais n'est pas pleinement à l'aise lorsqu'il lance sa monoplace dans les courbes rapides et entre aux stands pour apporter des modifications et vérifier l'intégrité de son fond plat. "Malheureusement, il y a quelques dégâts sous l'auto", confirme Christian Horner à Sky Sports.

 

Le mélange ultratendre demeure la monture favorite des équipes en dernier tiers de séance, cette fois à des fins d'observation sur la durée. Le contrôle de la dégradation de ces pneus extrêmement adhérents mais peu endurants occupe notamment les pilotes Mercedes et Ferrari. La Scuderia effectue 4 relais avec les ultratendres, dont le plus long dure 9 tours. 

La fin de séance intervient par la neutralisation via voiture de sécurité virtuelle, consécutivement à une sortie de piste de Marcus Ericsson dont la Sauber semble souffrir de problèmes de freinage.

En ayant signé une référence à pneus similaires de ceux de Vettel et alors même que l'Allemand réalisait sa meilleure signature, Hamilton s'est montré très à son avantage en EL2. Après le chaos des essais hivernaux, on remarquera également que l'équipe McLaren Honda a bouclé un total de 83 tours sur l'ensemble des deux séances, sans rencontrer de problème d'unité de puissance notable...

australia GP d'Australie - Essais Libres 2

 PiloteÉquipeTrsTempsÉcart 
1 united_kingdom Lewis Hamilton  Mercedes 34 1'23.620  
2 germany Sebastian Vettel  Ferrari 35 1'24.167 0.547  
3 finland Valtteri Bottas  Mercedes 34 1'24.176 0.556
4 finland Kimi Räikkönen  Ferrari 30 1'24.525 0.905  
5 australia Daniel Ricciardo  Red Bull 27 1'24.650 1.030  
6 netherlands Max Verstappen  Red Bull 8 1'25.013 1.393  
7 spain Carlos Sainz Jr.  Toro Rosso 34 1'25.084 1.464  
8 france Romain Grosjean  Haas 29 1'25.436 1.816  
9 germany Nico Hülkenberg  Renault 36 1'25.478 1.858  
10 russia Daniil Kvyat  Toro Rosso 39 1'25.493 1.873  
11 mexico Sergio Pérez  Force India 35 1'25.591 1.971  
12 spain Fernando Alonso  McLaren 19 1'26.000 2.380  
13 france Esteban Ocon  Force India 37 1'26.145 2.525  
14 brazil Felipe Massa  Williams 6 1'26.331 2.711  
15 sweden Marcus Ericsson  Sauber 29 1'26.498 2.878  
16 canada Lance Stroll  Williams 27 1'26.525 2.905  
17 belgium Stoffel Vandoorne  McLaren 33 1'26.608 2.988  
18 germany Pascal Wehrlein  Sauber 30 1'26.919 3.299  
19 denmark Kevin Magnussen  Haas 8 1'27.279 3.659  
20 united_kingdom Jolyon Palmer  Renault 4 1'27.549 3.929  
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Sous-évènement Essais Libres 2
Circuit Melbourne Grand Prix Circuit
Équipes McLaren , Red Bull Racing , Ferrari , Mercedes , Force India , Williams , Renault F1 Team , Haas F1 Team , Toro Rosso , Sauber
Type d'article Résumé d'essais libres
Tags el2