EL2 - Hamilton confirme, la lutte à trois se précise

partages
commentaires
EL2 - Hamilton confirme, la lutte à trois se précise
Par : Basile Davoine
23 mars 2018 à 06:31

Lewis Hamilton s'est à nouveau montré le plus rapide à Melbourne, mais on retient surtout les performances proches entre Mercedes, Red Bull et Ferrari pour le moment. Pourvu que ça dure !

Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, sort de piste
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33 Renault
Lance Stroll, Williams FW41
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33 Renault
Esteban Ocon, Force India VJM11, sort de piste
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09 EQ Power+
Ingénieurs et pneus Pirelli
Lance Stroll, Williams FW41
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, sort de piste
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Romain Grosjean, Haas VF-18
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33 Renault, devant Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, and Sergio Perez, Force India VJM11 Mercedes
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18 Ferrari
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Esteban Ocon, Force India VJM11
Brendon Hartley, Scuderia Toro Rosso
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33 Renault
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H

La deuxième séance d'essais libres du Grand Prix d'Australie s'est déroulée dans la chaleur à Melbourne, avec un mercure frôlant les 30°C et un asphalte dont la température atteignait 44°C. De quoi donner envie à chacun de maximiser son temps de piste pour en apprendre toujours plus sur les nouvelles monoplaces. Il n'est pas certain en revanche que les données récoltées soient totalement représentatives pour la suite du week-end, compte tenu de la pluie qui pourrait faire son apparition samedi.

Au volant de la Haas, Kevin Magnussen aura été le premier à prendre la piste ce vendredi après-midi, et le premier également à fixer le temps de référence en 1'27"412. Une marque évidemment éphémère, puisque battue successivement par Kimi Räikkönen puis Lewis Hamilton, en 1'24"385 avec les gommes supertendres.

Ocon et Bottas dans les graviers

Si la première séance s'était avérée plutôt sage, on a vu des pilotes davantage en confiance et donc à l'attaque lors des EL2. De quoi donner quelques petites chaleurs à certains d'entre eux, plus particulièrement Esteban Ocon et Valtteri Bottas, partis l'un et l'autre à la faute dans le même virage et à quelques minutes d'intervalle. Leurs mécaniciens auront été quittes pour un bon nettoyage des graviers accumulés sur la Force India et la Mercedes !

 

Chez McLaren, le programme a pu se dérouler correctement après une matinée qui avait été compliquée, mais tous les ennuis ne sont pas encore oubliés puisque l'on a vu les hommes de l'écurie britannique intervenir assez longuement sur l'arrière de la MCL33 d'Alonso. Le pilote espagnol et son coéquipier Stoffel Vandoorne ont toutefois pu engranger les tours, tout en confirmant le potentiel de leur machine en performance pure.

Au sein des trois top teams, le travail d'évaluation des gommes a pris tout son sens durant cette séance, avec une répartition des tâches entre les pilotes chez Ferrari comme chez Mercedes. Dans les deux écuries comme chez Red Bull, l'attention s'est d'abord concentrée sur les pneus tendres et supertendres, avant de chausser les ultratendres à mi-séance.

Le passage au composé le plus tendre du week-end a permis à Kimi Räikkönen de se hisser au sommet de la feuille des temps, mais le pilote Ferrari n'a pas profité longtemps de cette position puisque Lewis Hamilton a signé un chrono en 1'23"931, à 1"8 de la pole position de l'an passé. Dans son sillage, Max Verstappen et et Valtteri Bottas sont venus se placer à deux dixièmes. Sur le rythme de course, Ferrari a aligné des chronos très intéressants, notamment par l'intermédiaire de Räikkönen. 

Premier drapeau rouge de l'année

Le travail sur les longs relais a été interrompu quelques minutes par un drapeau rouge, déployé par la direction de course afin de venir retirer un morceau de caoutchouc qui s'était décollé au niveau du système de chronométrage sur la ligne de départ/arrivée. Pas de quoi perturber les 20 pilotes assidus en ce vendredi, si ce n'est peut-être Lance Stroll, frustré de ne pas avoir pu boucler ce qui devait être l'un de ses tours rapides, à en croire son cri dans la radio !

Cette deuxième séance est venue confirmer la bonne forme de Romain Grosjean en ce début de week-end, avec même le sixième temps à mettre au crédit du pilote Haas, devant Daniel Ricciardo, Fernando Alonso, Kevin Magnussen et Stoffel Vandoorne. En fond de peloton, les Sauber de Marcus Ericsson et Charles Leclerc sont pour le moment décrochées.

 GP d'Australie - Essais Libres 2

 PiloteÉquipe TrsTempsÉcart
1 united_kingdom Lewis Hamilton  Mercedes 35 1'23.931  
2 netherlands Max Verstappen  Red Bull 34 1'24.058 0.127
3 finland Valtteri Bottas  Mercedes 34 1'24.159 0.228
4 finland Kimi Räikkönen  Ferrari 39 1'24.214 0.283
5 germany Sebastian Vettel  Ferrari 38 1'24.451 0.520
6 france Romain Grosjean  Haas 34 1'24.648 0.717
7 australia Daniel Ricciardo  Red Bull 28 1'24.721 0.790
8 spain Fernando Alonso  McLaren 28 1'25.200 1.269
9 denmark Kevin Magnussen  Haas 30 1'25.246 1.315
10 belgium Stoffel Vandoorne  McLaren 34 1'25.285 1.354
11 spain Carlos Sainz  Renault 35 1'25.390 1.459
12 mexico Sergio Pérez  Force India 30 1'25.413 1.482
13 germany Nico Hülkenberg  Renault 35 1'25.463 1.532
14 canada Lance Stroll  Williams 32 1'25.543 1.612
15 france Esteban Ocon  Force India 33 1'25.888 1.957
16 new_zealand Brendon Hartley  Toro Rosso 41 1'25.925 1.994
17 france Pierre Gasly  Toro Rosso 39 1'25.945 2.014
18 russia Sergey Sirotkin  Williams 37 1'25.974 2.043
19 sweden Marcus Ericsson  Sauber 31 1'26.814 2.883
20 monaco Charles Leclerc  Sauber 35 1'26.815 2.884
Prochain article Formule 1
Photos - Vendredi à Melbourne

Article précédent

Photos - Vendredi à Melbourne

Article suivant

Räikkönen : Ferrari "doit progresser partout"

Räikkönen : Ferrari "doit progresser partout"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Lieu Melbourne Grand Prix Circuit
Auteur Basile Davoine
Type d'article Résumé d'essais libres