EL2 - Hamilton répond à Verstappen, Räikkönen dans le mur

Devancé par Max Verstappen dans la première séance, Lewis Hamilton s'empare du meilleur temps aux Essais Libres 2 du Grand Prix d'Abu Dhabi. Un accident de Kimi Räikkönen provoque la sortie du drapeau rouge.

Après une courte pause, l'action reprend à Abu Dhabi pour la deuxième séance d'essais libres alors que doit être remis ce week-end le titre de Champion du monde de F1. Ce matin, Max Verstappen a pris le meilleur sur Lewis Hamilton avec un meilleur temps de 1'25"009 établi en pneus tendres. La marque devrait être améliorée maintenant que le soleil est couché à Yas Marina, toutefois les pilotes se concentreront davantage sur les simulations de relais de course.

Lire aussi :

Verstappen, Hamilton et la grande majorité des pilotes débutent la séance avec les pneus mediums. Le septuple Champion du monde prend le meilleur temps en 1'25"127 avec 26 millièmes d'avance sur Lando Norris en pneus tendres. Sur une deuxième tentative, Hamilton passe sous la barre des 85 secondes (1'24"943).

Son rival néerlandais réalise un temps similaire mais celui-ci est annulé pour non respect des limites de la piste. Il doit donc s'y prendre à deux fois avant de signer un temps compétitif, mais cette deuxième tentative, en 1'25"065, n'est pas aussi bonne que la première. De son côté, Hamilton enfonce le clou avec un temps de 1'24"126.

Sergio Pérez et Valtteri Bottas, les arbitres du duel de ce week-end, sont pour l'instant aux abonnés absents. Le pilote finlandais se fait même une frayeur en touchant le rail au virage 14, après être passé sous l'hôtel. Nicholas Latifi part quant à lui en tête-à-queue dans la courbe précédente et abîme son aileron arrière. Le drapeau jaune est agité mais le Canadien parvient à regagner les stands par ses propres moyens.

Après vingt minutes de roulage, Bottas donne le coup d'envoi des simulations de qualifications en remontant en deuxième position avec les gommes tendres. Le numéro 77 vire ensuite en tête en 1'24"083, ce qui n'est battu ni par son coéquipier ni par Verstappen. Esteban Ocon et Fernando Alonso surprennent et s'immiscent dans le top 5, le Français prenant même le meilleur temps en 1'24"034 ! Mais Hamilton finit par donner un aperçu des véritables performances de la W12 en coupant la ligne en 1'23"691.

Le chrono du Britannique ne sera pas battu puisque débutent peu après les simulations de course avec des pneus tendres pour Verstappen et des pneus mediums pour Hamilton. Le Néerlandais gagne environ huit dixièmes par tour avec ses enveloppes à flancs rouges sur son rival et six dixièmes sur Bottas, lui aussi en mediums. Cela suggère que Mercedes a l'avantage en qualifications et Red Bull en course.

La séance se termine sous drapeau rouge, conséquence de l'accident de Kimi Räikkönen au virage 14. Le futur retraité perd le contrôle de son Alfa Romeo en sortie de courbe et heurte le rail par l'arrière avant de le percuter de nouveau par l'avant. 

United Arab Emirates Grand Prix d'Abu Dhabi - Essais Libres 2

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 26 1'23.691  
2 France Esteban Ocon Alpine 29 1'24.034 0.343
3 Finland Valtteri Bottas Mercedes 29 1'24.083 0.392
4 Netherlands Max Verstappen Red Bull 25 1'24.332 0.641
5 Mexico Sergio Pérez Red Bull 26 1'24.400 0.709
6 Spain Fernando Alonso Alpine 27 1'24.495 0.804
7 Japan Yuki Tsunoda AlphaTauri 26 1'24.532 0.841
8 Monaco Charles Leclerc Ferrari 29 1'24.557 0.866
9 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 29 1'24.844 1.153
10 France Pierre Gasly AlphaTauri 27 1'24.940 1.249
11 Australia Daniel Ricciardo McLaren 26 1'24.959 1.268
12 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 27 1'25.108 1.417
13 United Kingdom Lando Norris McLaren 27 1'25.153 1.462
14 Germany Sebastian Vettel Aston Martin 27 1'25.195 1.504
15 Canada Lance Stroll Aston Martin 26 1'25.385 1.694
16 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 23 1'25.440 1.749
17 United Kingdom George Russell Williams 29 1'25.549 1.858
18 Canada Nicholas Latifi Williams 22 1'25.687 1.996
19 Germany Mick Schumacher Haas 27 1'25.784 2.093
20 Russian Federation Nikita Mazepin Haas 26 1'26.336 2.645

partages
commentaires
Red Bull met la pression sur le devoir de "cohérence" des commissaires
Article précédent

Red Bull met la pression sur le devoir de "cohérence" des commissaires

Article suivant

Red Bull veut que Verstappen pilote "exactement" comme d'habitude

Red Bull veut que Verstappen pilote "exactement" comme d'habitude
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021