Ferrari a abandonné ses évolutions récentes avec succès

partages
commentaires
Ferrari a abandonné ses évolutions récentes avec succès
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
21 oct. 2018 à 08:22

Sebastian Vettel révèle que le retour en forme de Ferrari au Grand Prix des États-Unis est lié à l'abandon de ses évolutions récentes.

Avec seulement 0,061 seconde entre le poleman Lewis Hamilton et Sebastian Vettel en qualifications à Austin, l'Allemand estime que Ferrari est de retour à son meilleur niveau après ses difficultés récentes. Il suggère que sa SF71H fonctionne mieux grâce à l'abandon d'un certain nombre de nouvelles pièces récemment apportées par la Scuderia : "Nous sommes revenus à une spécification assez ancienne, et il semble que cela fonctionne mieux ainsi."

Lire aussi :

Sur le Circuit des Amériques, Ferrari a testé une évolution majeure du fond plat dans l'espoir de mieux exploiter le nouveau concept de design lancé à Suzuka, qui n'avait toutefois pas été utilisé en course. Cependant, après un vendredi difficile aux États-Unis, l'équipe a décidé de revenir à la même configuration qu'en Russie et au Japon.

Le déflecteur de la Ferrari SF71H

Le déflecteur de la Ferrari SF71H

Photo de: Giorgio Piola

Conscient qu'il n'aurait pas pu occuper la pole position en raison d'une pénalité de trois places sur la grille pour une infraction sous drapeau rouge en EL1, Vettel pense néanmoins qu'il aurait pu être le plus rapide : "Quand il y a moins d'un dixième d'écart, on se dit forcément qu'il en restait un peu. J'étais satisfait de mes tours, et dans l'ensemble, notre niveau de compétitivité est une agréable surprise, vu comme nous étions loin lors des derniers Grands Prix."

Quant à Hamilton, il estime que selon ce qu'il a vu en qualifications, un rien sépare Mercedes et Ferrari à Austin. "Je pense que cela montre que ce week-end, nous faisons jeu égal en performance", indique le Britannique. "Nous sommes tous au maximum. Il y a des hauts et des bas avec de petites améliorations, et nous faisons à peu près les mêmes, mais ils ont réussi à trouver une meilleure configuration pour leur voiture."

Le poleman Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 avec Sebastian Vettel, Ferrari dans le parc fermé

Le poleman Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 avec Sebastian Vettel, Ferrari dans le parc fermé

Photo de: Manuel Goria / Sutton Images

Article suivant
Bottas et Ocon ont échappé à une sanction

Article précédent

Bottas et Ocon ont échappé à une sanction

Article suivant

Vidéo - La grille de départ du GP des États-Unis

Vidéo - La grille de départ du GP des États-Unis
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP des États-Unis
Pilotes Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités