Pourquoi Ferrari utilisera deux F1 différentes en février

En participant à des essais Pirelli avant le début de la saison 2020, Ferrari devra préparer deux monoplaces différentes pour des séances espacées de seulement quelques jours.

Pourquoi Ferrari utilisera deux F1 différentes en février

Une semaine seulement avant le début des essais hivernaux 2020, Ferrari se rendra à Jerez pour participer à des essais Pirelli avec les pneus 18 pouces. Cette séance fait partie du programme mis en place par le manufacturier unique de la Formule 1, afin de préparer les nouvelles montes qui entreront en vigueur en 2021.

Cette année, Pirelli a déjà débuté la recherche et le développement, avec notamment trois séances menées successivement avec Renault, McLaren et Mercedes, sur la base du volontariat. Ferrari a repoussé sa contribution à 2020, essentiellement pour des questions financières, mais sera donc en piste avec une monoplace adaptée aux nouvelles dimensions de pneus le 8 février prochain en Espagne.

Lire aussi :

Il est important de préciser que la Scuderia ne pourra pas utiliser sa monoplace 2020 lors de ces tests, même si elle est prête à la date indiquée. Le règlement stipule que tant que la saison n'est pas commencée, les essais Pirelli doivent s'effectuer avec une F1 modifiée qui se base sur un modèle 2018 ou 2019.

Sur l'ensemble de l'année 2020, Pirelli disposera de 25 journées d'essais, qui se dérouleront comme toujours dans un cadre très strict. Une équipe qui y participe ne peut pas travailler sur d'éventuelles évolutions et doit se conformer au plan de marche établi par le manufacturier. Les tests doivent permettre d'obtenir des informations concernant les pneus, les roues et les jantes, mais rien de plus. Par ailleurs, toutes les données sont ensuite mises à la disposition de l'ensemble des écuries du plateau.

En fin d'année, trois journées d'essais auront également lieu à Abu Dhabi pour le test final des pneus 2021, avec l'obligation pour chaque écurie de fournir une monoplace modifiée pour les tester. Chaque équipe devrait être en mesure de répondre favorablement à cette requête, mais si l'une d'entre elle n'y parvenait pas, elle ne pourrait pas prendre part à ces essais.

partages
commentaires
Bilan 2019 - Bottas, éternel second ?
Article précédent

Bilan 2019 - Bottas, éternel second ?

Article suivant

Heureux où il est, Verstappen veut "vraiment gagner avec Red Bull"

Heureux où il est, Verstappen veut "vraiment gagner avec Red Bull"
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021