Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
12 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
20 jours
02 avr.
-
05 avr.
EL1 dans
34 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
69 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
82 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
104 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
118 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
125 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
139 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
153 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
181 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
188 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
202 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
209 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
223 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
237 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
244 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
258 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
272 jours

Binotto : L'écart face à Mercedes n'est pas "le seul objectif"

partages
commentaires
Binotto : L'écart face à Mercedes n'est pas "le seul objectif"
Par :
14 août 2019 à 17:12

Ferrari ne peut pas considérer son écart face à Mercedes comme son seul objectif, alors que l'équipe cherche à ajouter plus d'appui aérodynamique à sa monoplace, explique Mattia Binotto.

Ferrari a donné la priorité à l'efficience aérodynamique pour sa monoplace 2019, mais rencontre des difficultés sur les circuits qui demandent un maximum d'appui. La Scuderia essaie de rectifier ce manque avec une série d'évolutions apportées en cours de saison, mais est consciente que cela ne sera pas suffisant pour la saison prochaine.

Lire aussi :

"Nous manquons d'appui aérodynamique", a déclaré Mattia Binotto, directeur de l'équipe. "Il y a des circuits sur lesquels nous ne roulons pas avec l'appui maximal, donc dans ce cas ça peut être différent. Nous cherchons effectivement davantage d'appui, déjà pour la saison en cours. Dans la deuxième partie de saison, nous essaierons de mettre l'appui maximal possible sur la voiture, et la voiture pour l'année prochaine en demandera encore plus. Nous savons que nos rivaux progressent, et aussi sur la voiture pour l'an prochain, en essayant de rajouter de l'appui. Nous ne pouvons pas considérer l'écart actuel comme le seul objectif, ce doit être plus que cela."

Les plus gros retards de Ferrari en 2019

Course

Écart face au leader

Espagne

1"148

Monaco

1"113

Australie

0"875

France

0"731

Hongrie

0"632

La performance de Ferrari lors du Grand Prix de Hongrie a laissé ses deux monoplaces à plus d'une minute du vainqueur Lewis Hamilton, à l'arrivée de la course. Cependant, ce n'est pas le pire week-end de l'équipe en performance intrinsèque, bien qu'il arrive tout juste dans le top 5, si l'on exclut l'Allemagne en tenant compte du rythme non représentatif des qualifications. Les week-ends les plus solides de Ferrari ont été contrariés par des erreurs et des problèmes de fiabilité, et Binotto reconnaît que l'appui aérodynamique n'est pas la seule faiblesse de l'équipe.

"Ce serait injuste pour les gens à Maranello", poursuit-il. "Devrait-on se concentrer sur la voiture de l'année prochaine ? Je ne pense pas. Non seulement parce que nous aurons les mêmes règles que cette année, et que tout ce que nous pouvons faire cette saison bénéficiera à la voiture de l'année prochaine. Il y a encore beaucoup de courses, aucune victoire pour Ferrari − nous avons au moins un but, un objectif, donc nous devons faire tout ce qui est possible cette saison pour faire au mieux."

Article suivant
Mercedes n'interviendra pas pour sauver le GP d'Allemagne

Article précédent

Mercedes n'interviendra pas pour sauver le GP d'Allemagne

Article suivant

Photos - Bottas au volant d'une Ford Fiesta WRC en Allemagne

Photos - Bottas au volant d'une Ford Fiesta WRC en Allemagne
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Scott Mitchell