Ferrari aura quelques évolutions pour le GP de Russie

La Scuderia Ferrari bénéficiera d'évolutions mineures sur sa monoplace à Sotchi, et continue de travailler pour tenter de rétablir la situation la saison prochaine.

Ferrari aura quelques évolutions pour le GP de Russie

Après deux Grands Prix catastrophiques à Spa et Monza, puis un troisième trop anonyme au Mugello, Ferrari prévoit l'introduction de quelques évolutions pour le prochain rendez-vous en Russie. La Scuderia ne pourra pas faire de miracle, notamment parce qu'il lui est impossible de développer son unité de puissance avant 2021, mais elle cherche toutefois à corriger tant que faire se peut les faiblesses aérodynamiques de la SF1000.

Tout en travaillant sur la saison prochaine, l'écurie italienne ne jette pas totalement l'éponge pour 2020, d'autant que les châssis seront partiellement gelés. La monoplace de Maranello bénéficiera à Sotchi de certaines nouveautés, dans l'espoir de progresser même si cela ne devrait pas bouleverser la donne.

Lire aussi :

"Il y aura de petites évolutions, mais ça ne changera pas la situation dans son ensemble", explique le directeur de Ferrari, Mattia Binotto. "Actuellement, nous ne sommes pas dans le rythme en course, et quelque part, nous usons beaucoup trop les pneus. Les évolutions ne corrigeront pas cela. De notre côté, nous devons revoir les projets avec en point de mire 2021. Je crois que ça prendra du temps en plus pour y parvenir."

Malgré les progrès qui seront limités par le règlement pour la saison prochaine, Ferrari pense qu'il est possible d'améliorer la situation. La Scuderia travaille sur un moteur "entièrement nouveau" et veut utiliser à bon escient les jetons de développement accordés pour améliorer le châssis.

"La prochaine monoplace sera obligatoirement une évolution de celle-ci, en raison des restrictions réglementaires", rappelle Mattia Binotto dans les colonnes du Corriere della Serra. "Mais il y a des opportunités. Le moteur sera entièrement nouveau, il est au banc d'essais depuis des mois et nous comptons dessus. De plus, il y a un important changement aérodynamique qui a été voté par le Conseil Mondial, avec des modifications notamment à l'arrière. C'est une possibilité à exploiter."

Mattia Binotto fait allusion aux changements qui concerneront le fond plat des F1, dans le but de réduire l'appui aérodynamique et de ne pas exposer les pneus Pirelli à des charges trop importantes.

partages
commentaires
Carambolage : les pilotes vont être plus prudents, estime Ocon

Article précédent

Carambolage : les pilotes vont être plus prudents, estime Ocon

Article suivant

Avec Tobias Moers, les choses sérieuses commencent pour Aston Martin

Avec Tobias Moers, les choses sérieuses commencent pour Aston Martin
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021