Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Ferrari pourrait avoir trouvé le principal problème de la SF1000

Les techniciens de Ferrari ont compris que de petites flexions de la transmission, peut-être trop miniaturisée, seraient à l'origine des comportements anormaux sur le SF1000 qui doivent être résolus avant le GP d'Autriche.

Ferrari pourrait avoir trouvé le principal problème de la SF1000

Les usines pourront rouvrir à partir du jeudi 21 mai, lorsque la fermeture imposée par la FIA aura pris fin. Les usines de Ferrari se préparent donc au retour progressif des employés après le long confinement qui a bloqué toute activité pour l'équipe. Les ingénieurs retrouveront la SF1000 qui aurait dû rouler lors du GP d'Australie et nous ne reverrons pas celle testée à Barcelone en février car la voiture qui fera ses débuts en Autriche le 5 juillet sera différente de celle qui aurait dû courir sur l'Albert Park de Melbourne. Le protocole de sécurité que l'entreprise de Maranello a mis en place est très strict en matière de protection des employés, et il ne fait aucun doute que la nécessité d'une distanciation physique pourrait ralentir les opérations par rapport aux plans de développement de la monoplace qui avaient été prévus.

Sebastian Vettel, Ferrari SF1000

Quelle Ferrari verrons-nous au Red Bull Ring ? C'est difficile à dire aujourd'hui, d'autant plus que la SF1000 n'a pas brillé lors des essais hivernaux, montrant de nets progrès dans les virages lents,  mais remontant à la surface des lacunes dans les virages rapides et en ligne droite. Dans un premier temps, la SF1000 prendra la piste à Spielberg avec le moteur 065 de deuxième spécification, c'est-à-dire avec une préchambre de combustion capable de travailler à une température plus élevée, gagnant ainsi une quinzaine de chevaux, ce qui devrait ramener le bloc propulseur italien au niveau de puissance qu'était le sien avant les restrictions apportées sur le débitmètre de carburant.

Lire aussi :

La Scuderia a toutefois révélé certaines limites qui l'ont empêchée d'atteindre les performances attendues et en fonction du nouveau calendrier de travail aménagé face au COVID-19, on saura clairement quelles améliorations seront apportées à la partie avant de la monoplace, jugée trop conservatrice. Mais l'accent est surtout mis sur la transmission, avec la recherche d'une plus grande légèreté, et d'une miniaturisation du boîtier en carbone pour favoriser l'aérodynamique de la monoplace.

Ferrari SF1000: si nota la grande zona Coca cola grazie a un cambio miniaturizzato.

Afin d'alimenter le diffuseur arrière avec deux canaux plus larges pour augmenter l'appui aérodynamique sans augmenter la traînée, les techniciens de Ferrari ont réfléchi à une boîte de vitesses particulièrement étroite. Les simulations ont indiqué que la nouvelle construction donnerait une rigidité arrière similaire à celle enregistrée sur la transmission de la SF90, mais l'analyse des données des tests aurait montré, au contraire, qu'il y a de petites flexions qui ont un effet négatif sur le comportement de la monoplace sur la piste.

Si la boîte fléchit, des changements soudains de l'angle de la suspension arrière peuvent être enregistrés avec des réactions qui ne sont pas prévisibles, alimentant ce sous-virage endémique dont les pilotes se sont plaints. Le problème est résolu : il suffit de renforcer la boîte en composite avec une coque de carbone supplémentaire, quitte à générer une perte d'efficacité aérodynamique.

Sulle Mercedes W04 e W05 Aldo Costa introdusse la trasmissione a doppia pelle ideata per la Ferrari F2004

Cette construction a été introduite par l'ingénieur Aldo Costa sur la F2004 de Michael Schumacher, qui fut Championne du monde en 2004, qui a apporté cette idée chez Mercedes en 2014 lorsqu'il est devenu le responsable technique de l'équipe de Brackley. La solution s'est avérée très intéressante car elle a permis de modifier les angles d'attaque de la suspension arrière sans encourir de pénalité (la boîte de vitesses, en effet, ne peut être remplacée qu'après 6 GP). Ferrari, entre-temps, n'avait certainement pas renoncé à cette solution, la développant progressivement. En 2016, les techniciens du Cheval Cabré avaient transféré le mécanisme de suspension de la biellette entre la boîte de vitesses et le différentiel.

Confronto tra il cambio della Ferrari SF15T e quello della SF16-H

Un choix courageux qui a également été dicté à l'époque par les exigences aérodynamiques. La structure, cependant, s'est avérée peu rigide et sur la SF16-H, il y a eu quatre casses de la boîte de vitesses parce que les engrenages ne s'emboîtaient pas parfaitement lors des changements de rapport en raison de la flexibilité du boîtier. Aujourd'hui, ces problèmes n'existent plus, donc le phénomène est certainement moins problématique qu'en 2016, mais il n'est pas à exclure qu'il ait quand même un effet négatif sur la SF1000.

Et à Maranello, les ingénieurs savent qu'il n'y a pas de temps à perdre car le châssis, la boîte de vitesses et la suspension qui seront utilisés dans le premier Grand prix de la saison 2020 seront ensuite gelés pour le développement de la saison 2021. Si Enrico Cardile, David Sanchez et Simone Resta peuvent corriger ce défaut sur la SF1000, il n'est pas dit que Sebastian Vettel et Charles Leclerc ne puissent pas se mêler à la lutte en tête une fois que le développement aura été lancé sur des bases plus saines. Rappelons que les Haas VF-20 et Alfa Romeo C39 utilisent la même transmission que la Ferrari, et il n'est pas exclu non plus que les équipes clientes puissent également bénéficier du raidissement de la boîte en carbone.

partages
commentaires
La F1 intensifie les discussions avec Hockenheim

Article précédent

La F1 intensifie les discussions avec Hockenheim

Article suivant

Hamilton a appris à mener une équipe en interne grâce à Lauda

Hamilton a appris à mener une équipe en interne grâce à Lauda
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel , Charles Leclerc
Équipes Ferrari
Auteur Franco Nugnes
Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs Prime

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs

Affronter la grande puissance de Mercedes et son atout Lewis Hamilton a toujours exigé le meilleur de Red Bull et de Max Verstappen. Mais après avoir commis quelques erreurs supplémentaires lors du Grand Prix du Portugal, le pilote néerlandais a montré les failles qu’il doit combler s’il veut lutter pour le titre jusqu’à la fin de la saison.

Formule 1
8 mai 2021
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Formule 1
7 mai 2021
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021
Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021