Le système hybride de Ferrari satisfait toujours la FIA

Le directeur de course de la Formule 1, Charlie Whiting, insiste sur le fait que la FIA est toujours satisfaite du fonctionnement du système hybride de Ferrari, malgré des discussions au sein des équipes rivales.

Le système hybride de Ferrari satisfait toujours la FIA
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Gene Haas, président de Haas F1 Team et Charlie Whiting, délégué FIA sur la grille
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, devant Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, et Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, sur la grille
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H devant Sebastian Vettel, Ferrari SF71H

La FIA a annoncé à Monaco que son enquête avait suggéré que l'écurie italienne ne faisait rien de mal. Cependant, les rivaux continuent de s'interroger sur les performances récentes des voitures d'usine et des clients que sont Haas et Sauber.

"Il se passe quelque chose, ce n'est pas normal", a déclaré le pilote Renault, Nico Hülkenberg. "Depuis quelques week-ends, depuis la France je pense, toutes les voitures motorisées par Ferrari ont tout d'un coup eu beaucoup de puissance. C'est difficile pour nous face à Haas, parce que dans les virages nous sommes au même niveau ou meilleurs, mais dans les lignes droites nous perdons beaucoup."

Lire aussi :

Whiting et d'autres figures-clés de la FIA ont rencontré des représentants de Mercedes au motorhome de l'équipe à Hockenheim. "Nous sommes totalement satisfaits de tout sur ce plan, comme nous l'avons dit à Monaco", a ainsi déclaré Whiting. "Certaines équipes ont posé des questions supplémentaires et nous étions juste là pour essayer de les tranquilliser, si vous voulez."

Quand il lui est demandé si Mercedes avait des questions au sujet de la légalité des systèmes de la Scuderia ou souhaitait juste savoir où se situait la limite pour son propre développement, le Britannique de répondre : "De nouveau, ces discussions sont privées. Je ne pense pas que je devrais vous le dire. Si vous souhaitez parler à Mercedes, il vous  diront mais mais je pense que ce qui se passe derrière des portes fermées doit rester derrière des portes fermées."

Le directeur exécutif de Mercedes, Toto Wolff, ne s'est pas étendu sur les discussions, expliquant qu'il s'agissait d'une rencontre de routine. "Les échanges que nous avons avec la FIA et d'autres équipes, ou motoristes, sont réguliers. C'est plus visible si vous le faites lors d'un week-end, au circuit, dans le motorhome, mais c'est tout à fait habituel de discuter de différents sujets techniques."

Le directeur général de Renault Sport, Cyril Abiteboul, reconnaît que les données suggèrent que Ferrari réalise quelque chose de "vraiment étrange", mais il insiste sur le fait que cela ne veut pas forcément dire que c'est illégal. "D'abord, nous savons que nous avons un déficit de puissance, qui jusqu'à maintenant était contre Mercedes", a-t-il déclaré pour Motorsport.com.

"Ils sont toujours là mais nous voyons effectivement que Ferrari a pris la main, donc félicitations à Ferrari dans cette bataille, qui est plus une bataille technique, moins visible. La progression qu'ils ont effectuée est extraordinaire. C'est une avancée qui jusqu'à un certain degré ne correspond pas à une introduction matérielle, c'est aussi une avancée que nous avons vue pour les trois équipes, pas seulement Ferrari, contre laquelle nous ne nous battons pas nécessairement, mais aussi Haas et Sauber, qui sont plus dans notre lutte."

"Clairement, nous nous grattons la tête, parce que nous regardons le profil GPS en particulier et nous voyons en effet que ce qu'ils font est vraiment étrange. Mais faire quelque chose d'étrange ne veut pas dire que c'est illégal. Je pense que nous devons reconnaître leur mérite par rapport à ce qu'ils ont fait."

partages
commentaires
Red Bull frustré par la décision de Renault sur le moteur de Ricciardo

Article précédent

Red Bull frustré par la décision de Renault sur le moteur de Ricciardo

Article suivant

F1 2018 - Une nouvelle vidéo présente le mode R&D

F1 2018 - Une nouvelle vidéo présente le mode R&D
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021