Vers une fin de saison en janvier et des GP sur deux jours ?

Selon Mattia Binotto, le directeur de Ferrari, les équipes de F1 sont ouvertes à l'idée de disputer une saison courant jusqu'en janvier 2021 avec des Grands Prix sur deux jours.

Vers une fin de saison en janvier et des GP sur deux jours ?

La campagne 2020 de la Formule 1 est pour l'instant suspendue en raison de la pandémie de COVID-19. Les huit premiers Grands Prix ont été soit reportés, soit annulés. La première course prévue désormais est le GP du Canada, le 14 juin, mais la situation semble déjà très compromise alors que l'épidémie n'a pas encore atteint son pic en Europe ou en Amérique du Nord.

Plus tôt dans la semaine, le PDG de la F1 Chase Carey a expliqué qu'il pensait que la discipline pouvait parvenir à mettre en place un calendrier de 15 à 18 courses qui débuterait à l'été, une fois les mesures de confinement arrêtées. Cependant, l'évolution actuelle de la situation laisse à penser que ces mesures restrictives vont être en place pendant plusieurs mois et rend donc bien hypothétique le maintien d'un tel nombre de GP.

Lire aussi :

Mattia Binotto a indiqué que les équipes faisaient preuve de flexibilité pour permettre à Liberty Media de faire son possible. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle le passage à des Grands Prix sur deux jours et une saison courant jusqu'en janvier sont envisagés. "Nous sommes engagés dans un dialogue permanent", a expliqué le dirigeant italo-suisse à Sky Italia. "J'ai la sensation, comme les autres directeurs d'équipes, que ce sont des moments cruciaux."

"En ce qui concerne le calendrier, nous avons donné à Carey et à la FIA la liberté de définir le calendrier comme ils le souhaitent dans ces conditions. Nous pourrions également avoir des week-ends de deux jours, avec des essais libres déplacés au samedi matin, afin de pouvoir répondre aux besoins logistiques en cas de proximité des Grands Prix. En outre, la fermeture actuelle des usines laisse la possibilité de pouvoir rouler en août si les conditions le permettent."

Interrogé sur l'éventualité d'une fin de saison en janvier 2021 avec quelques courses supplémentaires disputées en début d'année prochaine, Binotto de répondre : "Ce sont des périodes où nous, en tant qu'équipe, devons garantir le maximum de disponibilité. Si cette [décision] nous permet un Championnat du monde 2020 plus complet, avec la saison suivante qui ne démarrerait pas avant mars, il y a une grande disponibilité pour ça."

Travaillant à domicile depuis le retour d'Australie, Binotto explique être en contact quotidien avec les pilotes de la Scuderia, Sebastian Vettel et Charles Leclerc. "Nous avons commencé à travailler intelligemment [à distance] juste après l'Australie. Maintenant, nous sommes dans la période de fermeture des usines FIA, qui poursuit la période qui, dans notre cas, a commencé tôt. Avec Seb et Charles, nous parlons presque quotidiennement. Ils sont tous les deux chez eux et ils s'entraînent comme toujours. Ils sont assurément en forme."

Avec Jonathan Noble et Roberto Chinchero 

partages
commentaires
Photos - Les Safety Cars de la F1

Article précédent

Photos - Les Safety Cars de la F1

Article suivant

C'était un 28 mars : Senna, le dernier triomphe à domicile

C'était un 28 mars : Senna, le dernier triomphe à domicile
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Ferrari
Auteur Fabien Gaillard
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

Formule 1
21 avr. 2021