Force India ne croit pas à un T-wing encore plus extrême

partages
commentaires
Force India ne croit pas à un T-wing encore plus extrême
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
27 mai 2017 à 08:35

Force India ne pense pas qu'il sera possible pour les écuries de F1 d'aller vers quelque chose d'encore plus extrême que le triple T-wing, qui a fait son apparition à Monaco ce week-end.

Sergio Perez, Force India VJM10
Esteban Ocon, Force India VJM10
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM10
Sergio Perez, Force India VJM10
Sergio Perez, Force India VJM10
Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10
Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10

Le design des différents T-wing a considérablement et rapidement évolué depuis les premiers essais hivernaux, passant d'une conception simple à quelque chose de double, avant que des solutions ovales n'apparaissent à leur tour. À Monaco, un nouveau palier a été franchi, puisque Force India et Renault ont introduit un triple T-wing. 

Ce rythme de développement est assez impressionnant, d'autant que ces appendices aérodynamiques seront proscrits à partir de la saison prochaine. Pour Andy Green, directeur technique de Force India, il y a toutefois fort à parier que les équipes n'iront pas vers des solutions encore plus agressives que le design triple. Il ajoute que ce concept n'est d'ailleurs bénéfique que sur des tracés sans grande ligne droite, comme celui de la Principauté.

"Pour nous, le triple T-wing est assez spécifique à Monaco", prévient Green. "Peut-être que nous aurons une variante à Singapour, ou peut-être en Hongrie, mais sur les autres circuits, nous aurons une version réduite. L'efficacité en piste dicte vraiment ce que l'on peut mettre sur la voiture."

Chez Force India, le T-wing a fait son apparition à un moment où l'objectif est de rendre la VJM10 plus performante, plus particulièrement en la faisant progresser à l'arrière. Un premier package évolué avait fait son apparition à Barcelone, lors du dernier Grand Prix, et porté en partie ses fruits, mais l'équipe de Silverstone veut exploiter davantage son potentiel. 

"Je pense que nous faisons des progrès", indique Andy Green. "Ça prend du temps, nous pouvons le voir. Nous affinons ça, et nous apprenons de tout ce que nous apportons sur la voiture, nous comprenons une nouvelle direction dans laquelle aller."

"C'est un problème à plusieurs facettes, donc nous avons beaucoup d'angles d'attaque. Ça prend beaucoup de temps pour tout assembler, mais nous en savons beaucoup plus maintenant que lors de la course précédente, et que lors de la course d'encore avant. Nous faisons vraiment des progrès, mais nous sommes loin de résoudre le problème."

Article suivant
Analyse vidéo - Comment Mercedes a remanié sa W08

Article précédent

Analyse vidéo - Comment Mercedes a remanié sa W08

Article suivant

Vandoorne, dernier au championnat : "Pas à l'aise à 100% avec l'auto"

Vandoorne, dernier au championnat : "Pas à l'aise à 100% avec l'auto"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Lieu Monte Carlo
Équipes Force India
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités