Le GP de Hongrie remis en cause par des mesures gouvernementales

L'annonce par le gouvernement hongrois de nouvelles mesures pour lutter contre la pandémie de COVID-19 rend improbable la tenue du Grand Prix de Hongrie aux dates prévues.

Le GP de Hongrie remis en cause par des mesures gouvernementales

Alors qu'il y a quelques jours les organisateurs du GP de Hongrie expliquaient à Motorsport.com maintenir le cap du 2 août pour la tenue du Grand Prix, tout en étant ouverts à une certaine souplesse, de nouvelles mesures prises par les autorités hongroises remettent en cause sa date initiale.

En effet, le gouvernement a annoncé ce jeudi que les événements comptant plus de 500 participants ne pourraient avoir lieu d'ici au 15 août, dans le but de ralentir la propagation du COVID-19. Cela s'applique notamment à de grands festivals internationaux mais impacte évidemment la course sur le Hungaroring. En effet, même en imaginant une course à huis clos, sans spectateurs, le nombre de personnes nécessaires dans le paddock excéderait largement les 500.

Lire aussi :

La Formule 1 a il y a quelques jours posé les bases d'un calendrier 2020 démarrant début juillet en Autriche avant de se poursuivre pour 15 à 18 courses d'ici décembre. Cela faisait suite à l'annulation du Grand Prix de France, qui devait initialement se tenir fin juin, actant le report ou l'annulation des dix premières manches programmées cette année.

Les risques qui planent désormais sur l'épreuve de Budapest semblent nettement réduire la marge de manœuvre de la F1 en termes d'organisation de courses en Europe, d'autant plus que la Belgique est dans le même cas même si rien d'officiel n'a encore été annoncé au sujet de la manche de Spa. Même si cela reste à confirmer, le projet de la discipline reine semble inclure la tenue de deux courses sur les tracés du Red Bull Ring et de Silverstone en juillet.

partages
commentaires
Wolff investissant dans Aston Martin F1 ? Szafnauer en doute
Article précédent

Wolff investissant dans Aston Martin F1 ? Szafnauer en doute

Article suivant

Dix succès marquants d'Ayrton Senna avec McLaren

Dix succès marquants d'Ayrton Senna avec McLaren
Charger les commentaires
La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1 Prime

La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1

Trois ans après sa dernière victoire en Formule 1, à Austin, Kimi Räikkönen est désormais à quelques Grands Prix de mettre un terme à la plus longue carrière de l'Histoire. Son ami et ancien attaché de presse au sein de l'équipe de rallye Ice1 Racing, Anthony Peacock, explique pourquoi il laissera un vide tout en s'épanouissant dans une nouvelle vie.

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Formule 1
26 oct. 2021
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021