Wolff investissant dans Aston Martin F1 ? Szafnauer en doute

Pour Otmar Szafnauer, la prise de participation de Toto Wolff dans Aston Martin n'est pas le signe d'une arrivée prochaine parmi les investisseurs de l'écurie Racing Point.

Wolff investissant dans Aston Martin F1 ? Szafnauer en doute

Aston Martin fera son grand retour en Formule 1 l'année prochaine, sous l'impulsion de l'entrée au capital de l'entreprise, en janvier dernier, de Lawrence Stroll, milliardaire canadien à la tête du consortium qui détient l'écurie Racing Point, structure qui prendra le nom du constructeur anglais. Récemment, Toto Wolff, le directeur de Mercedes, a investi personnellement dans Aston Martin, à hauteur de 0,95% de la valeur de la compagnie.

Cette information n'a pas manqué de susciter certaines interrogations, alimentées en grande partie par deux faits : la relation amicale qu'entretiennent Wolff et Stroll mais également les liens entre Racing Point et Mercedes qui est, entre autres, fournisseur des unités de puissance de l'équipe basée à Silverstone. Et forcément, dans un contexte où, récemment, l'avenir de Wolff semblait lui-même s'écrire en pointillés, la question d'une participation à l'aventure Aston en F1 se pose, même s'il a lui-même indiqué que "rien [n'allait] changer à court terme" et qu'il était en discussion pour prolonger son bail aux commandes de l'équipe à l'étoile.

Lire aussi :

En tout cas pour le PDG de Racing Point, Otmar Szafnauer, il n'y a pas de raison de croire que l'Autrichien va investir dans l'équipe, qui est et restera une entreprise séparée d'Aston Martin. "Il a fait un travail extraordinaire chez Mercedes, mais je ne le vois pas prendre une participation dans notre équipe par exemple", a-t-il expliqué à Sky Sports. "Avoir des parts dans la compagnie de voitures de route est complètement différent d'avoir des parts dans une équipe de Formule 1 déficitaire."

"Je ne lui ai pas parlé depuis six ou sept semaines, depuis le Grand Prix d'Australie. Je l'ai vu lors de deux des réunions [avec les autres équipes, la FIA et la FOM] sur Zoom [un logiciel de téléconférence particulièrement populaire depuis le début du confinement, ndlr], mais je ne lui ai pas posé cette question. Mais connaissant Toto comme je le connais, je pense qu'il a absolument raison, c'était un bon moment pour acheter si vous regardiez le prix de l'action et la tendance. Toto est très intelligent pour ces choses, je crois qu'il a fait un petit peu d'argent avec ce genre d'opérations, et je ne doute pas de ce qu'il dit. Je pense qu'il a absolument raison, c'était le bon moment pour acheter."

Aston Martin a récemment indiqué qu'en dépit d'inquiétudes sur le plan financier, le projet F1 et le rebranding de l'écurie Racing Point étaient bien sur les rails.

partages
commentaires
Découvrez le circuit de Zandvoort sur F1 2020

Article précédent

Découvrez le circuit de Zandvoort sur F1 2020

Article suivant

Le GP de Hongrie remis en cause par des mesures gouvernementales

Le GP de Hongrie remis en cause par des mesures gouvernementales
Charger les commentaires
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021