Grosjean : L'incident avec Bottas a jeté notre travail "à la poubelle"

Romain Grosjean a déclaré que tout le travail mené lors des essais libres de ce vendredi à Abu Dhabi avait été "jeté à la poubelle" en raison de l'accrochage avec Valtteri Bottas et des dégâts subis par la Haas.

Septième des Essais Libres 2 et donc premier pilote hors écuries du top 3, Romain Grosjean s'est retrouvé impliqué dans un accrochage avec Valtteri Bottas en fin de première journée. Un incident dont le Finlandais a accepté la responsabilité mais qui a coûté cher au Français, dont la monoplace a été grandement abîmée, notamment au niveau du fond plat, qu'il ne pourra pas réutiliser pour la suite du Grand Prix.

"C'est une longue histoire", a-t-il déclaré à propos du travail mené sur la spécification de la Haas. "Le plan était d'essayer en EL1 la toute dernière configuration que nous avons reçue, que Kevin [Magnussen] a essayé aux États-Unis et dont il n'était pas du tout heureux. Les gars ont fait de petits changements sur le diffuseur et nous l'avons mis sur ma voiture pour récolter des données, en gros, et nous avons dit que le plan était qu'après les EL1, nous devions repasser à la voiture 'Course 1 hybride'."

"Mais en EL1, je me sentais vraiment bien dans la voiture, et j'ai dit aux gars : 'Je pense qu'on peut essayer de rouler avec ce package, on peut essayer de travailler sur ces réglages. Il y a de bonnes caractéristiques que j'aime : la fin du freinage, la voiture tourne un petit peu mieux, donc elle est meilleure pour mon style de pilotage. Donc je pense qu'on peut y arriver'."

Lire aussi :

"On a donc continué avec la dernière spécification durant l'après-midi, et de nouveau, nous avons été compétitifs ; sixième le matin, septième l'après-midi, absolument pas ce à quoi nous nous attendions sur une piste comme celle-ci. Et puis nous avons eu l'incident avec Valtteri et la mauvaise nouvelle c'est que nous n'avions qu'un jeu pour cette voiture. Donc désormais je dois revenir à la voiture que Kevin utilisait. Donc je vais prendre ce qu'ils ont fait, mais évidemment, le vendredi entier va en quelque sorte à la poubelle."

Quant à l'incident lui-même, Grosjean a apprécié que Bottas lui présente ses excuses et même expliqué que le Finlandais s'entraînait à dépasser en vue de la course de dimanche, où il s'élancera depuis le fond de grille. "J'ai parlé à Valtteri, et il s'est excusé, ce qui est bien, il m'a dit : 'Écoute, je pars dernier dimanche, donc j'essayais des manœuvres de dépassement, et celle-ci est probablement venue de trop loin'."

"Je ne m'attendais pas à ce qu'il plonge de si loin, et ensuite il était dans mon angle mort, donc ce n'est pas comme si je pouvais ouvrir la porte. Je pense que c'était de sa faute, il s'est excusé, ça arrive, nous faisons tous des erreurs. Günther [Steiner, directeur de Haas] me rappelait que j'avais fait un tête-à-queue dans les stands à Silverstone, je lui ai dit 'Merci patron, ça fait toujours mal' - mais nous faisons tous des erreurs, nous sommes humains, la seule chose qui m'attriste un peu est que nous avons perdu la voiture que nous voulions utiliser." Puis le Français d'ajouter que Bottas lui avait proposé, en plaisantant, de lui prêter un de ses fonds plats.

Quand il a été demandé au numéro 8 si une réprimande était la pénalité suffisante dans ce cas, il a répondu : "Je ne sais pas, il part déjà dernier sur la grille, donc vous pouvez lui donner autant de places de pénalité sur la grille que vous voulez, ça ne va rien changer. Ce n'est pas une bonne manœuvre, il s'est excusé. Est-ce nécessaire de faire ça en EL2 ? Je ne crois pas. Est-ce que ça nous met en difficulté ? Oui. Est-ce que ça va gêner Mercedes ? Pas vraiment. Une réprimande ? Eh bien, je ne suis pas commissaire et je suis heureux de ne pas en être un."

Avec Valentin Khorounzhiy et Adam Cooper 

partages
commentaires
Hamilton teste des réglages et rend la Mercedes "erratique"

Article précédent

Hamilton teste des réglages et rend la Mercedes "erratique"

Article suivant

Bottas doit de nouveau changer de moteur Mercedes

Bottas doit de nouveau changer de moteur Mercedes
Charger les commentaires
Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable Prime

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable

Il n'y a pas que la lutte entre Verstappen et Hamilton qui oppose les patrons de Red Bull et de Mercedes : la nature des moteurs 2025 de Formule 1 fait également l'objet de désaccords. Mais les espoirs d'avoir des unités de puissance bruyantes, sources d'émotions fortes tout en étant respectueuses de l'environnement ne sont pas forcément opposés.

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021

Après le Grand Prix de Hongrie, onzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
2 août 2021
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021