Guide F1 2017

Guide F1 2017 - Y aura-t-il un frein dans la progression de Haas ?

En partant d'une feuille blanche pour ses débuts en Formule 1 l'an dernier, Haas a relevé un défi sur lequel nombreux sont ceux qui se sont cassé les dents.

La structure américaine, bien que basée sur une expérience plus que solide outre-Atlantique, a étonné dès son premier Grand Prix avec un Romain Grosjean brillant. Certes, l'écurie a ensuite souffert davantage et elle est rentrée dans le rang, mais le bilan de sa première saison aura été plus que satisfaisant, avec plusieurs entrées dans les points et une huitième place finale au championnat constructeurs.

Haas VF-17

Un an plus tard, le nouveau challenge qu'a dû relever l'équipe dirigée par Günther Steiner a été de concevoir une monoplace entièrement nouvelle, pour répondre au règlement technique 2017, tout en ayant continué à découvrir la catégorie reine durant les premiers mois de gestation de la VF-17.

Les ingrédients, eux, n'ont pas changé. Haas F1 s'appuie de nouveau sur un châssis conçu par Dallara et qui profite au maximum – et dans la limite réglementaire – de son partenariat avec Ferrari pour certaines pièces. La collaboration avec la Scuderia se prolonge également à travers la fourniture de l'unité de puissance. Un véritable point fort, puisque la fiabilité du bloc de Maranello a permis à l'équipe américaine d'accumuler de nombreux kilomètres lors des essais de Barcelone.

Sur le plan de la préparation, l'expérience acquise a permis à la structure qui répartit ses activités entre Kannapolis, Banbury et l'Italie d'avoir un bien meilleur postulat de départ. Si la marge de progression est encore énorme, la nouveauté n'est plus une crainte pour un team qui a réussi à évoluer considérablement pour affronter les problèmes qui peuvent survenir.

Ayant démontré de réelles aptitudes dès ses débuts, Haas F1 entre désormais dans l'étape parfois la plus compliquée, à savoir celle de la confirmation. L'équipe sera également davantage surveillée dans un milieu de grille où elle entend faire sa place, même si aucun objectif précis n'est avancé. Celui de faire mieux que la saison précédente est évident, et Steiner glissait lors de la première semaine d'essais à Barcelone que viser les points dès Melbourne était du domaine du possible. Une affirmation plus mesurée il y a quelques jours, le directeur de l'écurie préférant attendre le soir des premières qualifications de l'année pour se forger un avis plus tranché.

 8. Romain GROSJEAN 20. Kevin MAGNUSSEN
Né le 17 avril 1986 Né le 5 octobre 1992
102 Grands Prix depuis 2009 40 Grands Prix depuis 2014
316 points marqués 62 points marqués
10 podiums podium
Saison 2016 : 13e (Haas F1) Saison 2016 : 16e (Renault)

Ces tests à Barcelone ont eu de quoi rassurer l'écurie, laissant penser que la VF-17 était une monoplace bien née et offrant un véritable potentiel de développement. L'équipe ne semble toutefois pas avoir chassé ses vieux démons en matière de freins, et plus particulièrement Romain Grosjean, qui s'en est régulièrement plaint à Barcelone. Une solution avec un autre fournisseur est à l'étude mais ne devrait pas intervenir avant le Grand Prix de Bahreïn.

Une base solide, donc, mais sur laquelle il faudra implémenter le développement nécessaire, dans une année où celui-ci sera cadencé et probablement ininterrompu jusqu'à la dernière course.

"Nous ne pouvons peut-être pas égaler les grandes équipes, soyons réalistes, mais nous avons un bon plan sur ce qu'il faut faire ou non", tient à rassurer Steiner. "L'an dernier, nous avions clairement dit que nous n'aurions pas beaucoup d'évolutions, et c'était le cas. Nous en avons eu deux. Une grosse, et une petite."

"Cette année, nous en aurons beaucoup plus, et ce seront plutôt des petites évolutions tout le temps, parce qu'au début, le développement est effréné et on gagne beaucoup avec de petits changements de pièces. Ce ne sera pas au niveau de Mercedes, Ferrari ou Red Bull, mais je pense que nous pouvons être au niveau des autres équipes de milieu de tableau."

L'expérience du pilote français sera toutefois précieuse pour Haas. En rapportant l'intégralité des points inscrits par l'équipe en 2016, il s'est imposé comme le leader naturel qu'il devait être. Il partagera toutefois le garage avec un nouveau coéquipier, puisque Esteban Gutiérrez n'a pas été conservé. Le Mexicain a laissé sa place à Kevin Magnussen, dont il est attendu de meilleurs résultats. Sur le papier, le Danois présente des arguments plus solides que son prédécesseur, ce qui offre à Haas F1 un duo à la fois solide et largement au niveau pour exploiter au mieux une monoplace de milieu de grille, si c'est dans cette position qu'elle s'installe.

 

Conclusion

Après avoir rapidement fait taire les plus sceptiques quant au sérieux de son projet, Haas F1 doit désormais conforter sa place et prouver que sa première saison n'avait rien de la "chance du débutant". Son expérience acquise doit lui permettre d'asseoir sa position, dans un milieu/fin de grille qui promet d'être énormément disputé.

Points fortsPoints faibles
 Une première année réussie  Des problèmes de freins récurrents
 L'unité de puissance Ferrari, gage de fiabilité  Quelles capacités de développement ?
 Un line-up solide avec un Grosjean expérimenté  Encore de l'inexpérience à combler

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
1/20

Photo de: LAT Images

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
2/20

Photo de: LAT Images

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17 s'entraîne pour les arrêts aux stands

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17 s'entraîne pour les arrêts aux stands
3/20

Photo de: XPB Images

Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17

Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17
4/20

Photo de: LAT Images

Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17

Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17
5/20

Photo de: LAT Images

Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17

Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17
6/20

Photo de: LAT Images

Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17

Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17
7/20

Photo de: LAT Images

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
8/20

Photo de: LAT Images

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
9/20

Photo de: LAT Images

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
10/20

Photo de: LAT Images

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17, est ramené au garage par ses mécaniciens

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17, est ramené au garage par ses mécaniciens
11/20

Photo de: LAT Images

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
12/20

Photo de: LAT Images

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
13/20

Photo de: XPB Images

Romain Grosjean, Haas F1 Team

Romain Grosjean, Haas F1 Team
14/20

Photo de: LAT Images

Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17

Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17
15/20

Photo de: XPB Images

Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17

Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17
16/20

Photo de: XPB Images

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
17/20

Photo de: LAT Images

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
18/20

Photo de: LAT Images

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
19/20

Photo de: XPB Images

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17

Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
20/20

Photo de: XPB Images
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean , Kevin Magnussen
Équipes Haas F1 Team
Type d'article Preview
Tags presentation
Topic Guide F1 2017