Hamilton : Tout le monde appelle Wolff pour venir chez Mercedes

Le sextuple Champion du monde Lewis Hamilton a déclaré que beaucoup de ses rivaux voulaient rejoindre Mercedes, suggérant que Max Verstappen faisait partie des pilotes à avoir appelé Toto Wolff.

Hamilton : Tout le monde appelle Wolff pour venir chez Mercedes

Alors qu'il est sans contrat au-delà de la saison 2020, l'avenir de Lewis Hamilton sera sans doute au centre d'un jeu de chaises musicales d'ici 2021 alors que sont dans la même situation son équipier Valtteri Bottas, Max Verstappen chez Red Bull, Sebastian Vettel chez Ferrari, Daniel Ricciardo chez Renault et, sous certaines conditions, Charles Leclerc. Ce vendredi, le Britannique, le Finlandais et le Néerlandais étaient au Gala de remise des prix de la FIA, où Hamilton a glané son sixième trophée de Champion du monde de F1.

Lire aussi :

Avant cela, une conférence de presse a eu lieu. Verstappen était sur la scène quelques minutes avant que Hamilton et Toto Wolff, le directeur exécutif de Mercedes, n'y montent à leur tour, pour répondre à des questions. Fernando Alonso, lié à un potentiel retour en 2021, y était également présent en qualité de Champion du monde d'Endurance 2018-2019.

"C'est une époque intéressante parce qu'il y a beaucoup de pilotes qui cherchent des places partout", a déclaré Hamilton. "Je parle des appels que Toto reçoit de chaque pilote, y compris de celui qui était à cette place récemment, qui demandent à venir."

"Tout le monde essaie de quitter son équipe pour venir là où nous sommes. C'est une chose compréhensible, parce que tout le monde veut gagner, ils veulent tous faire partie d'une formule gagnante. Mais je ne pense pas qu'il s'agisse de quelque chose de stressant pour l'instant. Il y a toujours une voie de communication claire entre Toto et moi. Il n'y a jamais eu de secrets et ça ne changera pas."

Lire aussi :

Sur son propre avenir, alors qu'il a déjà expliqué que rester avec Mercedes était sa priorité pour 2021, il a répété "ne pas avoir mis beaucoup d'énergie" sur le fait d'envisager la moindre décision. "J'aime l'endroit où je me trouve et j'aime les gens avec lesquels je travaille. Donc il est vraiment difficile de quitter quelque chose que vous aimez autant que ça. L'équipe, l'organisation, jusqu'aux patrons."

"Je suis avec Mercedes depuis que j'ai 13 ans, donc il est vraiment difficile de m'imaginer ailleurs. Ce que nous avons construit ces sept dernières années, évidemment Mercedes travaille depuis plus longtemps que ça, c'est dominant, c'est une grande force. Je pense que ça nous a pris du temps de construire cela, la force profonde, la constance que nous avons. Ce n'est pas quelque chose qui vient du jour au lendemain. Les autres équipes n'ont actuellement pas les éléments que nous avons en place. Et il faut du temps pour bâtir ces choses."

partages
commentaires
Red Bull fait confiance à la FIA pour le contrôle des règles moteur

Article précédent

Red Bull fait confiance à la FIA pour le contrôle des règles moteur

Article suivant

Photos - La FIA honore Hamilton, Vergne, Alonso et les autres

Photos - La FIA honore Hamilton, Vergne, Alonso et les autres
Charger les commentaires
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021