Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
10 jours

Hamilton n'a "aucun intérêt" pour la Formule E et répond aux critiques

partages
commentaires
Hamilton n'a "aucun intérêt" pour la Formule E et répond aux critiques
Par :
24 oct. 2019 à 19:15

Lewis Hamilton a décliné la possibilité d'essayer un jour une Formule E, et répondu à ceux qui l'accusent d'hypocrisie dans son combat pour l'avenir de la planète.

Très présent ces derniers jours sur les réseaux sociaux en abordant la question de l'avenir de la planète, Lewis Hamilton a répondu aux accusations d'hypocrisie dont il a fait l'objet... et également décliné l'invitation à s'essayer à la Formule E, à court comme à moyen terme. La semaine dernière, le double Champion en titre de la discipline, Jean-Éric Vergne, a estimé qu'il serait "logique" pour Hamilton de prendre le volant d'une monoplace 100% électrique, mais le Britannique ne l'entend pas de cette oreille. "Je n'ai aucun intérêt pour faire de la Formule E", a-t-il répondu dans le paddock de Mexico. "Ce n'est pas quelque chose que j'ai l'intention de faire après [la F1]."

Lire aussi :

Mettant en avant ses choix de vie – particulièrement son régime vegan – sur ses réseaux sociaux, Hamilton a dernièrement fait le choix de s'impliquer autant que possible pour lutter face au dérèglement climatique et à l'épuisement des ressources. Il admet que cette posture n'a rien d'évident et qu'elle peut paraître difficile à comprendre pour des observateurs extérieurs à la F1, et il a d'ailleurs essuyé de nombreuses critiques suite à ses prises de position.

"Les gens ont un avis quant à la manière dont j'utilise les réseaux sociaux, mais au bout du compte, c'est ma plateforme", explique le pilote Mercedes. "Nous avons tous une voix, tout dépend de comment l'on choisit de l'utiliser. Ce n'est pas ce qu'il y a de plus facile, car nous voyageons à travers le monde et nous utilisons des Formule 1. Notre empreinte carbone est plus élevée que la moyenne des propriétaires qui vivent dans la même ville ! Mais ça ne veut pas dire que l'on doit avoir peur de parler pour qu'un changement positif se produise. Je suis toujours en quête de choses que je peux améliorer par rapport à l'effet que ça a sur le monde. C'est quelque chose dont on prend davantage conscience avec le temps, ça ne se fait pas d'un coup, ça prend du temps pour comprendre les implications. C'est une question d'éducation. J'essaie juste de mettre en avant des domaines. Libre à chacun de s'attarder dessus. J'ai le sentiment de ne rien faire de positif si je n'en parle pas."

Vettel et Pérez veulent que la F1 fasse plus

Sebastian Vettel, Ferrari et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1

Cette difficulté à être pilote de Formule 1 tout en exposant une conscience écologique, évoquée par Hamilton, est ressentie par d'autres sur la grille. Sebastian Vettel fait lui aussi allusion à cette "empreinte carbone car les Grands Prix se passent dans le monde entier", mais estime que cela ne doit pas priver la catégorie reine de s'emparer d'un sujet aussi crucial. "J'ai l'impression que la F1 devrait faire plus", appuie même le quadruple Champion du monde. "C'est une plateforme qui opère dans le monde entier, je crois que nous devrions envoyer un message plus fort sur ce sujet. Tout le monde peut le faire, tout le monde peut y contribuer un petit peu et si le monde entier agissait de la sorte, cela ferait une grande différence. Il est inévitable que le changement arrive, et j'espère que ce sera dès que possible."

Même son de cloche dans la bouche de Sergio Pérez. "C'est très important que nous faisions entendre nos voix", insiste le Mexicain. "Surtout pour quelqu'un comme Lewis. J'ai vu ses messages sur les réseaux sociaux et c'est bien, beaucoup de gens le suivent. Si nous pouvons avoir une influence sur le monde, si nous pouvons aider un peu, alors nous sommes obligés de le faire. Je ne vois rien de mal à ça."

Article suivant
Limites de piste : une détection électronique à Mexico

Article précédent

Limites de piste : une détection électronique à Mexico

Article suivant

Leclerc : Des écuries tentent de "déstabiliser" Ferrari

Leclerc : Des écuries tentent de "déstabiliser" Ferrari
Charger les commentaires