Hamilton prédit de nombreux "mauvais départs" à partir de Spa

Sur proposition du Groupe Stratégique F1, les aides au pilotage vont être réduites lors de la deuxième partie de la saison, soit à partir du Grand Prix de Belgique, fin août. Dans le collimateur, les procédures de départ, lors desquelles la FIA veut redonner davantage la main aux pilotes. 

A Spa-Francorchamps, les équipes seront donc moins interventionnistes et laisseront les pilotes bien plus seuls qu’auparavant pour gérer au mieux leur envol depuis la grille de départ. Cela implique également le fait de ne plus pouvoir les conseiller par radio sur certains ajustements à faire, une fois que le tour de formation sera lancé. 

Lire aussi : Les nouvelles règles pour les procédures de départ

Si certains estiment que l’impact sera moindre, les pilotes Mercedes semblent davantage soucieux, tout en accueillant cette mesure positivement. 

"Cela va rendre les choses même plus excitantes et il y aura plus de choses entre nos mains pour rendre cela plus difficile", estime Nico Rosberg dans une émission studio réalisée par Mercedes. "Cela va impliquer beaucoup de variables et ce sera bien plus difficile de prédire l’issue du départ. C’est très bien."

La même responsabilité, avec plus de difficulté

Lewis Hamilton considère que la responsabilité du pilote reste majeure, et qu’elle l’était déjà avant les restrictions en vigueur. En revanche, il ne doute pas que les conséquences seront nombreuses. le double Champion du Monde s’attend ainsi à voir de nombreux pilotes se faire surprendre à l'extinction des feux. 

"Cela ne fait pas une énorme différence. Nous avons toujours la même responsabilité, donc cela ne change rien", souligne-t-il. "Mais quand vous prenez le départ sur la grille [pour le tour de formation], l’équipe peut calculer à quel point il y a de l’adhérence et quel couple le moteur apporte. Donc si vous avez trop de couple, vous patinez. S’il n’y en a pas assez vous ne patinez pas et c’est un départ trop lent."

"L’équipe peut vous dire de mettre plus ou moins de couple. Désormais, nous ne pouvons pas faire cela, et nous ne pouvons pas nous-mêmes augmenter ou diminuer le couple. Il y aura une telle différence entre le premier départ et le départ réel qu’il y aura beaucoup de pilotes qui prendront des mauvais départs."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Nico Rosberg
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités
Tags aide, depart, fia, grille