Hill : Bottas a quasiment fait signe à Verstappen de passer

Damon Hill estime que Valtteri Bottas a fait un "cadeau" à Max Verstappen en n'opposant pas de résistance au Néerlandais durant le GP de Russie.

Hill : Bottas a quasiment fait signe à Verstappen de passer

Initialement qualifié septième sur la grille au terme d'une séance de qualifications pluvieuse, Valtteri Bottas a été rétrogradé au 16e rang après le changement de plusieurs éléments de son unité de puissance. Cette pénalité a été vue comme une manœuvre tactique de la part de Mercedes pour tenter de gêner la remontée de Max Verstappen qui s'élançait dernier.

Alors que le moteur de Bottas avait déjà été changé à Monza, renforçant l'idée d'un coup stratégique, Mercedes a toutefois laissé entendre qu'une alerte avait été à l'origine du changement. En course, Verstappen a pris l'avantage sur Bottas dès le sixième tour, au virage 13, dans un dépassement par l'intérieur face auquel le Finlandais n'a pas eu de réponse autre que d'ouvrir la porte.

Finalement, le Néerlandais a terminé second du Grand Prix, derrière son rival pour le titre Lewis Hamilton, alors que Bottas a franchi la ligne d'arrivée au cinquième rang après avoir passé une grande partie de l'épreuve hors des points. Certains observateurs ont mis en avant la défense sans conviction du pilote au numéro 77, au premier rang desquels le Champion du monde 1996, Damon Hill.

"Vous ne pouvez pas faire abstraction du fait que le gars qui est arrivé deuxième a commencé la course derrière lui et que son coéquipier a gagné la course", a déclaré l'ancien pilote Williams ou Jordan pour Sky Sports.

"Valtteri, lors de la course, nous nous attendions à ce qu'il oppose une petite résistance pour le compte de Mercedes contre l'équipe Red Bull et Max Verstappen, mais il a semblé simplement lui faire signe de passer. Peut-être qu'il ne voulait pas d'ennuis. Il n'a pas eu l'air de se battre. C'était presque comme un cadeau pour Max."

Une aubaine évidemment pour Christian Horner, directeur de Red Bull, qui a pour sa part déclaré après l'épreuve : "Je pense que Valtteri a été correct avec Max quand ils étaient roue contre roue. [Max] n'a pas perdu de temps à le dépasser, et c'était une manœuvre importante dans la course."

Bottas a pour sa part justifié cet épisode par une difficulté inattendue à remonter le peloton que n'a pas rencontré Verstappen : "C'était bien plus difficile pour moi que je ne m'y attendais, ne serait-ce que de remonter le peloton. Je pensais que ça allait être comme à Monza, mais ça a été bien plus difficile. Max, par exemple, a été capable de gagner bien plus de terrain que moi."

"Je ne sais pas. Je souffrais principalement d'un grand sous-virage, quand je me rapprochais : je ne pouvais pas me rapprocher suffisamment pour dépasser. [Max] était juste capable de vraiment remonter le peloton. Il faut que je regarde si j'aurais pu faire davantage, mais je pense qu'il m'a doublé très facilement. Puis il a dépassé les voitures devant moi, et je n'avais aucune chance."

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

Ce changement de règles à la mi-saison qui tourmente les écuries

Article précédent

Ce changement de règles à la mi-saison qui tourmente les écuries

Article suivant

Le Qatar confirmé au calendrier 2021 et pour 10 ans en F1 !

Le Qatar confirmé au calendrier 2021 et pour 10 ans en F1 !
Charger les commentaires
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021