Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
52 jours
09 mai
Prochain événement dans
70 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
101 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
108 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
126 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
143 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
157 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
185 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
192 jours
12 sept.
Course dans
199 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
213 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
217 jours
10 oct.
Course dans
227 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
241 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
248 jours
07 nov.
Course dans
255 jours

La F1 convie Honda à ses groupes de travail pour 2026

Déplorant le départ de Honda fin 2021, Ross Brawn espère que la nouvelle réglementation des moteurs F1 en 2026 pourra convaincre le constructeur japonais de faire son retour.

partages
commentaires

Voir un constructeur quitter un championnat n'est jamais une bonne nouvelle. La Formule 1 en a de nouveau fait l'expérience il y a dix jours, lorsque Honda a annoncé la fin programmée de son engagement pour la fin de saison 2021. La catégorie reine est habituée aux allées et venues des marques, même si une certaine stabilité s'est instaurée ces dernières années et semble amenée à se prolonger grâce à la récente signature des nouveaux Accords Concorde. Le cas de Honda est toutefois singulier, puisque le constructeur nippon n'est "que" motoriste en F1 et ne possède pas d'équipe d'usine, contrairement aux trois autres fournisseurs d'unités de puissance que sont Ferrari, Mercedes et Renault.

Lire aussi :

Honda a justifié son départ en évoquant une nouvelle stratégie, qui vise notamment à rendre son entreprise "neutre en carbone en 2050". Alors que le constructeur n'est même pas encore parti, il paraît évidemment incongru d'imaginer déjà un retour, mais c'est néanmoins dans l'optique d'une séduction future que la F1 veut se positionner. Que ce soit Honda ou un autre motoriste, l'enjeu est bel et bien d'attirer de nouveaux constructeurs en faisant le bon choix pour la future réglementation moteur de 2026.

"C'est malheureux de voir Honda quitter la Formule 1 fin 2021. C'est la quatrième fois de ma carrière qu'ils s'en vont et reviennent", fait remarquer Ross Brawn, patron sportif du championnat. "Je suis optimiste pour que nous les engagions à nouveaux lorsque leur situation changera et que la F1 évoluera, car Honda a toujours été un membre important et bienvenu au sein de la communauté F1 par le passé, et je l'espère pour l'avenir. Tous les constructeurs font actuellement face à d'énormes défis, et au niveau de la F1, nous devons y répondre et nous assurer de relever ces défis, de rester pertinents et de l'être plus encore pour leur proposer des challenges viables afin que la F1 puisse soutenir leurs objectifs."

Ross Brawn souhaite avant tout maintenir le dialogue avec Honda malgré ce retrait, notamment à travers la participation du constructeur aux futures réunions de travail pour définir l'avenir de la motorisation en F1.

"J'espère que la nouvelle formule d'unité de puissance qui sera introduite pas plus tard qu'en 2026 les encouragera à revenir", avance-t-il. "Nous les encouragerons également à faire partie des nouveaux groupes de travail de la FIA, qui recommanderont le type d'unité de puissance que nous adopterons à l'avenir. Ils ont été un grand partenaire en F1 et j'ai hâte de travailler avec eux pour l'avenir."

Max Verstappen, Red Bull Racing RB16

Hamilton : "Michael et moi, notre job est d'être le leader"

Article précédent

Hamilton : "Michael et moi, notre job est d'être le leader"

Article suivant

Le DAS arme fatale de Lewis Hamilton au restart ?

Le DAS arme fatale de Lewis Hamilton au restart ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Tags honda , ross brawn
Auteur Basile Davoine
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021
Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon Prime

Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon

Apparues en 2003 en Formule 1, les qualifications sur un tour suscitèrent controverse et bricolage absurde. Pourtant, elles auraient pu faire la part belle à quelques principes malheureusement vite oubliés.

Formule 1
21 févr. 2021
Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté Prime

Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté

Alors que Honda s'apprête à quitter la Formule 1 (encore une fois !) fin 2021, retour sur les exploits d'un autre constructeur japonais qui a dépensé trop d'argent, s'est adapté trop lentement, a trop peu accompli et est parti trop tôt à cause d'une crise économique...

Formule 1
20 févr. 2021
Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1 Prime

Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1

AlphaTauri a présenté son AT02, et une nouvelle livrée, avec la volonté de s'installer dans la bataille du milieu de peloton. Même s'il y a peu de pièces totalement nouvelles sur le rendu informatique, quelques indices indiquent sans doute des changements à venir...

Formule 1
19 févr. 2021
Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5 Prime

Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5

Dans son ascension vers la Formule 1, Esteban Ocon a fait une apparition en Formule Renault 3.5 en parallèle de sa campagne victorieuse en F3 Europe. Ses deux meetings dans la discipline n'ont pas été couronnés de succès mais lui ont beaucoup appris.

Formula V8 3.5
18 févr. 2021
Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021 Prime

Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021

Après avoir menacé Mercedes pour le titre mondial à plusieurs reprises, Ferrari a connu en 2020 une dégringolade inédite depuis le début des années 1990. Il pourrait lui falloir un certain temps pour retrouver le droit chemin.

Formule 1
18 févr. 2021
L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021 Prime

L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021

McLaren est la première écurie de Formule 1 à montrer son jeu avec une version propulsée par Mercedes de la MCL35 qui a obtenu la troisième place du classement des constructeurs. Mais le moteur n'est pas le seul domaine où McLaren s'est inspiré des Champions en titre.

Formule 1
16 févr. 2021