Honda va apporter un moteur évolué en Autriche

Christian Horner confirme que Red Bull disposera d'un moteur Honda évolué ce week-end en Autriche, et que la RB16 arborera aussi un ensemble revu.

Honda va apporter un moteur évolué en Autriche

Si les dix premières courses de la saison 2020 de Formule 1 n'avaient pas été reportées ou annulées, les équipes et motoristes auraient déjà apporté de nombreux développements au fil du calendrier. C'est pour cela, notamment, que Renault arrivera en Autriche ce week-end avec trois évolutions en une, correspondant à toutes les modifications qui étaient prévues durant la première moitié de saison initiale. Du côté de Red Bull et de son motoriste Honda, la donne sera similaire avec une RB16 largement revue, tout comme le V6 japonais.

"Nous avons une évolution moteur, car nous faisons débuter ce qui aurait normalement dû être le moteur numéro 2, qui devient notre premier moteur", explique le directeur de Red Bull, Christian Horner. "Il y a eu énormément de travail sur les voitures, sous tous les aspects, et ça a été une course contre la montre depuis la réouverture de l'usine début juin pour que ces évolutions soient sur la voiture."

Red Bull avait effectué des essais hivernaux solides, poussant de nombreux observateurs à voir en l'équipe la seconde force du plateau derrière Mercedes. L'évolution apportée ce week-end permettra à la RB16 de progresser, mais Horner assure que les nouveautés n'ont rien d'extraordinaire par rapport à ce qu'avait prévu le team pour ce moment de la saison, et il préfère envisager que ce sera aussi le cas de ses rivaux.

Lire aussi :

"Nous ne savons pas vraiment où nous nous situons avant l'Autriche. Et puis, bien sûr, la voiture aurait été développée : il y aurait eu des évolutions lors des courses européennes de Zandvoort et Barcelone, et il y en aurait eu d'autres pour Montréal. Bien sûr, toutes les évolutions qui étaient dans les tuyaux avant la fermeture, auxquelles s'ajoute tout ce que l'on a appris après la mise en pause, a été installé dans la voiture. Il y a des modifications subtiles sur toute la voiture qui font partie du processus d'évolution, et je suis certain que les autres équipes de pointe l'ont également fait."

Sans savoir où Red Bull se situera, Horner a toutefois tenu à saluer les progrès effectués par Honda depuis l'an dernier, et à rappeler que la première saison de leur collaboration avait déjà dépassé ses attentes. Il se félicite d'une entente encore meilleure, d'objectifs partagés, et d'un travail acharné qui sont dus à leur volonté commune d'aller chercher les titres mondiaux.

"Avant notre deuxième année avec Honda, il y a une bien meilleure intégration au sein de l'équipe. Nous avons vécu une belle première saison avec Honda, remporté trois victoires, et nous avons envie de nous servir de ces bases. Ils sont ambitieux, ils partagent les mêmes ambitions que nous, ils ont travaillé très dur pendant l'intersaison et ils débutent cette année avec des attentes élevées. C'est une partie essentielle de la voiture, et un partenaire essentiel pour nous afin de viser le titre dans le futur."

partages
commentaires
Les pilotes envisagent de poser le genou au sol sur la grille

Article précédent

Les pilotes envisagent de poser le genou au sol sur la grille

Article suivant

Grosjean "pas trop inquiet" bien que Haas n'ait pas roulé

Grosjean "pas trop inquiet" bien que Haas n'ait pas roulé
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021