Honda va apporter un moteur évolué en Autriche

Christian Horner confirme que Red Bull disposera d'un moteur Honda évolué ce week-end en Autriche, et que la RB16 arborera aussi un ensemble revu.

Honda va apporter un moteur évolué en Autriche

Si les dix premières courses de la saison 2020 de Formule 1 n'avaient pas été reportées ou annulées, les équipes et motoristes auraient déjà apporté de nombreux développements au fil du calendrier. C'est pour cela, notamment, que Renault arrivera en Autriche ce week-end avec trois évolutions en une, correspondant à toutes les modifications qui étaient prévues durant la première moitié de saison initiale. Du côté de Red Bull et de son motoriste Honda, la donne sera similaire avec une RB16 largement revue, tout comme le V6 japonais.

"Nous avons une évolution moteur, car nous faisons débuter ce qui aurait normalement dû être le moteur numéro 2, qui devient notre premier moteur", explique le directeur de Red Bull, Christian Horner. "Il y a eu énormément de travail sur les voitures, sous tous les aspects, et ça a été une course contre la montre depuis la réouverture de l'usine début juin pour que ces évolutions soient sur la voiture."

Red Bull avait effectué des essais hivernaux solides, poussant de nombreux observateurs à voir en l'équipe la seconde force du plateau derrière Mercedes. L'évolution apportée ce week-end permettra à la RB16 de progresser, mais Horner assure que les nouveautés n'ont rien d'extraordinaire par rapport à ce qu'avait prévu le team pour ce moment de la saison, et il préfère envisager que ce sera aussi le cas de ses rivaux.

Lire aussi :

"Nous ne savons pas vraiment où nous nous situons avant l'Autriche. Et puis, bien sûr, la voiture aurait été développée : il y aurait eu des évolutions lors des courses européennes de Zandvoort et Barcelone, et il y en aurait eu d'autres pour Montréal. Bien sûr, toutes les évolutions qui étaient dans les tuyaux avant la fermeture, auxquelles s'ajoute tout ce que l'on a appris après la mise en pause, a été installé dans la voiture. Il y a des modifications subtiles sur toute la voiture qui font partie du processus d'évolution, et je suis certain que les autres équipes de pointe l'ont également fait."

Sans savoir où Red Bull se situera, Horner a toutefois tenu à saluer les progrès effectués par Honda depuis l'an dernier, et à rappeler que la première saison de leur collaboration avait déjà dépassé ses attentes. Il se félicite d'une entente encore meilleure, d'objectifs partagés, et d'un travail acharné qui sont dus à leur volonté commune d'aller chercher les titres mondiaux.

"Avant notre deuxième année avec Honda, il y a une bien meilleure intégration au sein de l'équipe. Nous avons vécu une belle première saison avec Honda, remporté trois victoires, et nous avons envie de nous servir de ces bases. Ils sont ambitieux, ils partagent les mêmes ambitions que nous, ils ont travaillé très dur pendant l'intersaison et ils débutent cette année avec des attentes élevées. C'est une partie essentielle de la voiture, et un partenaire essentiel pour nous afin de viser le titre dans le futur."

partages
commentaires
Les pilotes envisagent de poser le genou au sol sur la grille

Article précédent

Les pilotes envisagent de poser le genou au sol sur la grille

Article suivant

Grosjean "pas trop inquiet" bien que Haas n'ait pas roulé

Grosjean "pas trop inquiet" bien que Haas n'ait pas roulé
Charger les commentaires
Pourquoi la F1 doit abolir le point du meilleur tour Prime

Pourquoi la F1 doit abolir le point du meilleur tour

Ce concept est imparfait depuis que la Formule 1 l'a réadopté en 2019, et chaque semaine qui passe tend à montrer qu'accorder un point pour le meilleur tour en course est une mauvaise idée.

Bottas, dans le piège et sur un fil Prime

Bottas, dans le piège et sur un fil

Le Grand Prix de France n'est qu'une preuve de plus du rôle à la fois central que pourrait occuper mais aussi des problèmes que risque de poser (et de se poser) Valtteri Bottas chez Mercedes.

Formule 1
22 juin 2021
Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
21 juin 2021
Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021