Honda voit le titre de Verstappen comme une récompense

Toyoharu Tanabe, directeur technique de Honda F1, affirme que le championnat 2021 remporté par Max Verstappen récompense la conviction du motoriste quant au succès de ses unités de puissance.

Honda voit le titre de Verstappen comme une récompense

En 2015, après s'être tenu éloigné des circuits de Formule 1 pendant quelques années, Honda a fait son retour en catégorie reine, en tant que motoriste. Toutefois, ce come-back n'a pas été des plus réussis. La firme nippone, associée à McLaren, a souffert de graves problèmes de fiabilité et de performance, envoyant Fernando Alonso et Jenson Button végéter au fond de la grille. Et en plus des nombreuses critiques venant de l'extérieur, Honda a dû gérer la frustration au sein de l'écurie, parfaitement illustrée par le "moteur de GP2" lancé par Alonso au GP du Japon 2015.

Les deux saisons suivantes n'ont pas été meilleures en matière de résultats et, à l'automne 2017, McLaren et Honda ont décidé de se séparer. Les moteurs japonais ont alors été récupérés par Red Bull, qui les a d'abord placés dans les Toro Rosso en 2018 avant de les utiliser également un an plus tard. L'entente avec la famille Red Bull a été beaucoup plus cordiale, les unités de puissance de Sakura ayant fini par rivaliser avec la référence Mercedes.

Ainsi, Max Verstappen a défié Lewis Hamilton tout au long de la saison 2021 et l'a devancé d'une courte tête pour l'obtention du titre mondial. Et même si Red Bull a dû céder la couronne des constructeurs à son rival allemand, Toyoharu Tanabe estime que le titre de Verstappen récompense sa persévérance et sa confiance en sa technologie malgré les désillusions de l'époque McLaren.

"La victoire de Max au championnat pilotes est une grande réussite pour nous, puisque nous sommes [en F1] depuis 2015 et que nous avons traversé une période très difficile longue de sept ans, avec des améliorations progressives", a commenté le directeur technique de Honda F1. "L'an dernier, nous étions assez en retrait par rapport à Mercedes, je suis très heureux que nous ayons progressé à ce point cette année, avec à la fois le pilote et l'équipe se battant pour le titre."

"Malheureusement, nous n'avons pas remporté le championnat constructeurs mais je pense que nous sommes revenus de loin parce que nous avons cru en notre technologie et parce que nous étions déterminés à faire ce qu'il fallait pour gagner. Nous avons travaillé sans relâche pour développer notre technologie afin de gagner. Nous avons bénéficié du soutien de nos groupes et de nos familles pour nous aider à y parvenir. Je parlais aux gars de [l'usine de] Sakura tout à l'heure, et je pense qu'il y a un sentiment d'accomplissement avec le titre de Max."

Max Verstappen est le premier pilote motorisé par Honda à être titré depuis Ayrton Senna en 1991

Max Verstappen est le premier pilote motorisé par Honda à être titré depuis Ayrton Senna en 1991

Le Grand Prix d'Abu Dhabi 2021 a aussi marqué la dernière apparition de Honda en tant que motoriste, Red Bull s'occupant seul du département dès l'an prochain. Avec ce titre pilotes, la firme est donc sortie par la grande porte. Et selon Tanabe, les bonnes relations avec Red Bull ont été essentielles pour permettre à Honda de surmonter ses problèmes initiaux et pour fournir un moteur gagnant avant de tirer sa révérence.

"Nous avons travaillé avec McLaren à partir de 2015 et, avec eux, nous avons connu des difficultés", a-t-il expliqué. "Ensuite, en 2018, nous avons travaillé avec Toro Rosso et nous l'avons fait avec une ouverture d'esprit, ce qui nous a menés à un contrat avec Red Bull, ce qui est exigeant. Je pense que nous nous sommes compris, nous avons compris ce que les pilotes et nous devions faire pour obtenir le meilleur résultat possible, et tout s'est mis en place. Je pense que c'est un grand moment pour nous."

"Je pense que ce qui est important, c'est de travailler ensemble en tant qu'entreprise et en tant que groupe, c'est le processus. Avec sérieux, nous venons sur le circuit à chaque fois pour gagner la course, avec le soutien de Sakura et de Milton Keynes."

Propos recueillis par Kazuki Matsumoto

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

Gasly sur 2021 : "Rien ne bat la sensation de la victoire" de 2020
Article précédent

Gasly sur 2021 : "Rien ne bat la sensation de la victoire" de 2020

Article suivant

Ferrari et Santander s'unissent à nouveau

Ferrari et Santander s'unissent à nouveau
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021