Formule 1
27 juin
-
30 juin
Événement terminé
11 juil.
-
14 juil.
Événement terminé
25 juil.
-
28 juil.
Événement terminé
01 août
-
04 août
Événement terminé
C
GP de Belgique
29 août
-
01 sept.
EL1 dans
4 jours
05 sept.
-
08 sept.
EL1 dans
11 jours
C
GP de Singapour
19 sept.
-
22 sept.
Essais Libres 1 dans
25 jours
C
GP de Russie
26 sept.
-
29 sept.
Essais Libres 1 dans
32 jours
10 oct.
-
13 oct.
Essais Libres 1 dans
46 jours
C
GP du Mexique
24 oct.
-
27 oct.
Essais Libres 1 dans
60 jours
C
GP des États-Unis
31 oct.
-
03 nov.
Essais Libres 1 dans
67 jours
C
GP du Brésil
14 nov.
-
17 nov.
Essais Libres 1 dans
81 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
Essais Libres 1 dans
95 jours
Souvenez-vous !
Dossier

Souvenez-vous !

C'était un 10 août : Hill, à quelques virages de la victoire

partages
commentaires
C'était un 10 août : Hill, à quelques virages de la victoire
Par :
10 août 2019 à 18:10

Le 10 août 1997, Damon Hill passait à quelques virages de la victoire lors du Grand Prix de Hongrie, au volant d'une modeste Arrows-Yamaha, crucifié dans les dernières boucles par un problème technique.

Lire aussi :

Cliquez sur les flèches ci-dessous pour passer d'une photo à l'autre.

Diapo
Liste

Qualifications

Qualifications
1/28

Photo de: LAT Images

Lors des qualifications du GP de Hongrie 1997, la pole est signée par Michael Schumacher (Ferrari) avec un temps de 1'14"672, 167 millièmes devant son rival pour le titre, Jacques Villeneuve (Williams).

Qualifications

Qualifications
2/28

Photo de: LAT Images

Mais la surprise est juste derrière la première ligne : le Champion du monde en titre, Damon Hill, parvient à hisser sa poussive Arrows à moteur Yamaha en troisième position. Sa meilleure place sur la grille sur les neuf GP précédents était neuvième, au Brésil ; sinon, il n'avait pas fait mieux que 13e sur les huit autres épreuves.

Grille

Grille
3/28

Photo de: Sutton Motorsport Images

Tour de formation

Tour de formation
4/28

Photo de: LAT Images

Départ

Départ
5/28

Photo de: LAT Images

Départ

Départ
6/28

Photo de: LAT Images

Le lendemain, profitant du mauvais envol de Villeneuve, Hill pointe au deuxième rang, derrière Schumacher, au premier virage.

Course

Course
7/28

Photo de: LAT Images

Le Britannique résiste à Eddie Irvine et peut alors s'employer à revenir sur Schumacher qui s'est échappé.

Course

Course
8/28

Photo de: LAT Images

Course

Course
9/28

Photo de: LAT Images

Celui qui n'était alors "que" double Champion du monde de F1 voit rapidement Hill sur ses talons et pour cause : il peine avec ses pneus Goodyear sous la chaleur immense du Hungaroring. Les Bridgestone de l'Arrows, au contraire, fonctionnent mieux quand les températures sont élevées.

Course

Course
10/28

Photo de: Sutton Motorsport Images

Au sixième tour, la jonction est faite à l'avant : "J'ai rapidement pu voir que ses pneus cloquaient et qu'il allait avoir un problème", expliquera Hill après la course.

Course

Course
11/28

Photo de: Sutton Motorsport Images

Au 11e tour, Hill se jette à l'intérieur dans le virage 1 et prend l'avantage sur Schumacher : "En raison de [son problème de pneus], j'ai pu le dépasser assez aisément dans le premier virage."

Course

Course
12/28

Photo de: LAT Images

Schumacher ne pourra plus jouer la victoire en course, contraint à une stratégie à trois arrêts par son usure importante des gommes américaines.

Course

Course
13/28

Photo de: LAT Images

En troisième position, avant la dégringolade de Schumacher, Mika Häkkinen va connaître une défaillance hydraulique qui le poussera à l'abandon.

Course

Course
14/28

Photo de: Sutton Motorsport Images

Et donc, après le premier arrêt de la Ferrari, c'est finalement Jacques Villeneuve qui retrouve sa position de départ.

Course

Course
15/28

Photo de: LAT Images

Cependant, le Québécois, englué dans une lutte contre David Coulthard, se fera irrémédiablement distancer par un Hill au sommet de son art.

Course

Course
16/28

Photo de: LAT Images

Course

Course
17/28

Photo de: LAT Images

Course

Course
18/28

Photo de: LAT Images

La dernière McLaren en course sera toutefois victime elle aussi d'un problème et l'Écossais devra mettre pied à terre au 65e des 77 tours de l'épreuve.

Course

Course
19/28

Photo de: LAT Images

À trois tours du but, l'avance de Hill sur Villeneuve culmine à 35 secondes. "J'en étais au point où je pensais que je pouvais compter sur le fait de gagner la course", dira le Champion du monde 1996 après la course, "mais à chaque fois que l'on pense comme cela, quelque chose survient".

Course

Course
20/28

Photo de: Sutton Motorsport Images

C'est alors que l'Arrows se met à ralentir dangereusement. Un problème de pompe hydraulique bloque le Britannique en troisième vitesse avec un accélérateur intermittent.

Course

Course
21/28

Photo de: LAT Images

Après avoir gagné neuf secondes dans le 75e, puis 20 dans le 76e tour, Villeneuve fond sur Hill et le dépasse avant le virage 4 du dernier tour.

Course

Course
22/28

Photo de: LAT Images

Par chance, Hill sauve tout de même les meubles avec la seconde position.

Course

Course
23/28

Photo de: LAT Images

Johnny Herbert est l'étonnant troisième de cette épreuve, à onze secondes de l'Arrows.

Après-course

Après-course
24/28

Photo de: Sutton Motorsport Images

Même s'il a perdu une victoire, la deuxième place d'une Arrows, dans de telles conditions, n'efface pas la satisfaction et la joie de Damon Hill.

Podium

Podium
25/28

Photo de: LAT Images

Sur le podium, les deux anciens équipiers savourent leur résultat respectif : Villeneuve d'autant plus qu'avec la quatrième place de Schumacher, il revient à trois points de l'Allemand au championnat.

Podium

Podium
26/28

Photo de: Sutton Motorsport Images

Après-course

Après-course
27/28

Photo de: Sutton Motorsport Images

Ici aux côtés de Tom Wilkinshaw, alors propriétaire d'Arrows et auteur du coup d'éclat du recrutement de l'ancien pilote Williams, Hill déclare au sujet de cette course : "[La voiture] s'est arrêtée à peu près trois fois et j'étais franchement ébahi de pouvoir atteindre l'arrivée parce que je pensais qu'elle allait me laisser en plan. Mais elle s'est reprise à la dernière seconde, donc je dois dire que je suis vraiment ravi d'avoir terminé second."

28/28

Photo de: Sutton Motorsport Images

Il s'agira toutefois du huitième et dernier podium de l'écurie Arrows en F1, qui disparaîtra courant 2002.

Article suivant
McLaren : Norris et Sainz, "clairement le bon choix" pour le renouveau

Article précédent

McLaren : Norris et Sainz, "clairement le bon choix" pour le renouveau

Article suivant

La F1 travaille "d'arrache-pied" sur des carburants synthétiques

La F1 travaille "d'arrache-pied" sur des carburants synthétiques
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Damon Hill
Équipes Arrows
Auteur Fabien Gaillard