Hülkenberg était le second choix de Mercedes après Hamilton en 2013

Ross Brawn a révélé que Nico Hülkenberg était le second choix de Mercedes en 2013, après Lewis Hamilton, au moment de trouver un remplaçant à Michael Schumacher.

Hülkenberg était le second choix de Mercedes après Hamilton en 2013

Nico Hülkenberg est revenu en F1 lors du GP de Grande-Bretagne en tant que remplaçant de Sergio Pérez, touché par le COVID-19. Si l'Allemand n'a pas pu prendre le départ de cette première course en raison d'un souci mécanique, il a pu poursuivre sa pige lors du GP du 70e Anniversaire, toujours à Silverstone. Il s'est alors qualifié à une surprenante troisième place et a terminé septième à cause d'un problème pneumatique qui l'a contraint à s'arrêter dans les derniers tours, alors qu'il était en lice pour le top 5.

Lire aussi :

Le retour et la remise en action rapide de l'Allemand, qui n'a en tout et pour tout manqué que trois GP mais n'avait pas du tout roulé au volant de la RP20 avant Silverstone, ont été salués. Dans sa chronique d'après course, Ross Brawn, le manager sportif de la F1, s'est joint au concert de louanges et a même révélé que le recrutement de Hülkenberg était envisagé par Mercedes lorsqu'il en était le responsable.

"Le défi physique que devait relever Nico Hülkenberg allait être incroyable", a déclaré Brawn. "Je ne sais pas à quel point il a souffert en fin de course, mais ça a été une belle performance tout le week-end par quelqu'un qui venait d'être lâché dans le grand bain."

"J'ai failli le recruter il y a des années, quand j'étais responsable chez Mercedes. Si Lewis [Hamilton] n'avait pas rejoint Mercedes à ce moment-là, Nico était notre choix suivant. J'ai toujours eu un énorme respect pour Nico en tant que pilote. C'est un pilote très fort qui devrait être en Formule 1."

Lire aussi :

Finalement, Mercedes a recruté Hamilton, qui a pris la place de Michael Schumacher, débutant une collaboration très fructueuse qui a jusqu'ici rapporté au Britannique cinq titres mondiaux et permis à l'écurie d'en glaner six chez les constructeurs.

Au contraire, Hülkenberg a quitté Force India pour rejoindre Sauber avant de faire le chemin inverse en vue de 2014. En 2017, il a signé pour Renault F1, avant de ne pas être conservé suite à la saison 2019. Durant ces années, l'Allemand n'a signé aucun podium et est le détenteur du record de départs en Grand Prix sans jamais terminer dans le top 3, à savoir 178.

partages
commentaires
Les notes du Grand Prix du 70e Anniversaire
Article précédent

Les notes du Grand Prix du 70e Anniversaire

Article suivant

La signature des Accords Concorde, "une question de jours" selon Horner

La signature des Accords Concorde, "une question de jours" selon Horner
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021