L'inespéré top 10 de Latifi avec la Williams sans évolutions

Nicholas Latifi a signé la première Q3 de sa carrière en Formule 1 à l'occasion des qualifications du Grand Prix de Grande-Bretagne 2022.

L'inespéré top 10 de Latifi avec la Williams sans évolutions
Charger le lecteur audio

D'aucuns prédisaient à Nicholas Latifi un week-end très compliqué à Silverstone, le Canadien ne bénéficiant pas des évolutions importantes produites par Williams et réservées, faute de pièces de rechange, à un Alex Albon globalement bien plus à son aise au volant de la FW44 depuis le début de la saison.

Dans le contexte d'une remise en cause très nette de la place qu'il occupe depuis 2020 au sein de l'écurie britannique, la rumeur Oscar Piastri se faisant de plus en plus insistante, Latifi a pourtant signé ce samedi le meilleur résultat de sa carrière en qualifications, en se hissant au dixième rang. Une position qui a bien sûr grandement à voir avec une certaine réussite dans des conditions humides et qui évoluent rapidement, mais un rayon de soleil dans une période plutôt morose.

"Oui, évidemment une séance de qualifications très positive. Je pense que le simple fait d'arriver en Q2 était déjà super et la Q3 est assurément plus que ce que nous aurions pu espérer. Quand il pleut, bien sûr, vous espérez qu'il y ait des opportunités. Dans l'ensemble, je suis satisfait de ce résultat et je pense que ce qui était vraiment essentiel, c'était d'être au bon endroit au bon moment et l'équipe a fait un excellent travail avec ça, avec le positionnement sur la piste. Et oui, nous avons fait le tour quand il le fallait."

Passé en Q2 pour 0"080 par rapport à Albon, Latifi a surtout tiré parti lors de cette seconde phase des qualifications d'un bon tour réalisé dans un moment où les conditions commençaient à empirer, de telle sorte qu'il a pu se maintenir dans les dix qualifiés en Q3 face à des adversaires théoriquement plus rapides mais qui faisaient face à une nouvelle averse. Lors du dernier tiers de la séance, il a manqué l'opportunité de pouvoir améliorer sa 10e place en commettant une erreur qui l'a fait sortir dans les graviers à Abbey.

"C'était évidemment très positif et naturellement il y a un peu de frustration avec la sortie que j'ai eue en Q3, mais à ce moment-là, je suis tellement hors de position et je pense qu'être mieux placé que ça aurait vraiment été difficile. Et j'ai dû subir quelques dégâts après ça, la voiture était vraiment instable."

"Ma voiture n'est pas la dixième voiture la plus rapide, clairement, sur la grille", a-t-il ajouté en se tournant vers la course. "Mais avec la pluie, nous avons réussi à faire un excellent travail en tant qu'équipe et à nous placer à ce niveau. Demain, pour la course, il est fort probable que ce soit sec, nous allons avoir beaucoup de voitures plus rapides qui vont arriver de derrière. Nous devons voir ce que nous pouvons faire ; à la fin, nous devons nous concentrer sur notre course et peu importe le résultat."

Lire aussi :

partages
commentaires
Duels en qualifications : le point après le GP de Grande-Bretagne 2022
Article précédent

Duels en qualifications : le point après le GP de Grande-Bretagne 2022

Article suivant

L'évolution cachée de Red Bull à Silverstone

L'évolution cachée de Red Bull à Silverstone